1

Diego Buñuel est sans l'ombre d'un doute un bon journaliste et il a de la chance. Il est aussi le petit-fils de Luis Buñuel, célèbre pour son cinéma surréaliste avec notamment Un chien andalou.

Dans un autre film, Le fantôme de la liberté, il y a cette célèbre scène où les convives s’assoient à table mais sur des cuvettes de toilette. Au lieu de manger, ils font la petite et la grosse commission tout en discutant. Et doivent s'excuser pour s'éclipser, en demandant d'un air gêné "où se trouve la salle à manger ?"
(suite…)

3

Venez ! Je vous fais entrer dans les coulisses. Je profite de la sortie d'une application prometteuse, Noteo, pour ressortir un brouillon que j'avais écrit à l'époque suite à mes rencontres avec deux autres initiatives similaires, à savoir Shopwise et OpenFoodFacts.
(suite…)

5

Ah ! Toutes ces études qui ont droit à des publications dans les medias influents alors qu'en grattant un peu... il n'y a rien. Faites un sondage pifométrique, mélangez avec quelques citations de docteurs consentants, rajoutez une once de bon sens et hop, vous êtes publié sur lemonde.fr.
(suite…)

1

Il y a une belle campagne de Leclerc actuellement sur la bio pas chère. Quand je dis "belle", il faut comprendre "intense".

Le slogan est simple : "consommer mieux, ça se décide".

Ici ce qui compte c'est de démontrer que Leclerc non seulement a les prix les plus bas, mais en plus est capable de proposer des produits verts.
(suite…)

2

Ce qu'il y a de bien dans Faustroll, c'est qu'il y a troll.

Et sur le web, un troll désigne un message à caractère provocateur qui vise à nourrir artificiellement une polémique. Je pense que lorsque l'on parle santé, diététique ou médecine, on a une chance sur deux de faire le troll.
(suite…)

Oh ce n'est pas grand chose.

Quand on disait que l'affaire des graines germées bio venues d'Allemagne allait être l'argument massue pour dénoncer les bobos bios, on ne croyait pas si bien dire.

Constater l'union sacrée entre syndicaliste productivistes et idéologues libéraux, voilà qui démontre (s'il fallait encore le démontrer...) que la pensée la plus sulfureuse de notre époque n'est plus à gauche...
(suite…)

1

Dernièrement, nous nous sommes faits tirer les oreilles (ou plutôt devrais-je parler d'oneilles tant cette histoire est ubuesque...)

En cause, notre fiche label NF Environnement, qui dans le cadre de notre guide "Les bons labels et les truands" avait reçu une note bof. Nous avions déjà reçu des doléances de la part de quelques responsables des labels mal notés et cela avait toujours été cordial. Puisque que nous pouvions justifier notre position avec des éléments factuels.
(suite…)

1

cheveux longsJe découvre la campagne "adopte un déchet" . Le titre est bien trouvé et immédiatement j'ai pensé que sous cet intitulé sardonique, on verrait une campagne de sensibilisation amusante lancée par une association environnementale.
(suite…)

36

Foin du statut de vache sacrée de Jean-Marc Jancovici, éternellement présenté comme l'expert "neutre" sur les questions de l'énergie.

Invité au journal télévisé de France 2 (je n'ai pas la télévision mais on m'a passé le lien Internet pour me dire "regarde, il y a négaWatt au 20h ! ce qui est effectivement un évènement), Jancovici est introduit ainsi par le présentateur David Pujadas: "ni un pro ni un anti-nucléaire".
(suite…)

Comme promis, voici le compte rendu de notre conférence du 3 Décembre autour de la question "Y a-t-il un business model dans la décroissance ?"

Conférence est un bien grand mot puisque l'idée était bien de profiter de la convivialité et de la simplicité du lieu (l'Equitable Café à Marseille) pour pouvoir discuter décontracté.
(suite…)