AdavitruveTout le monde connaît l’histoire de la grenouille qui, lorsque l’on chauffe progressivement l’eau, finit par s’ébouillanter.

Alors que débute la semaine pour les alternatives aux pesticides, et surtout alors que l’actualité autour des pesticides est brûlante, voire bouillante, il semble que nous nous comportions comme des grenouilles de bénitier. Nous nous empoisonnons lentement, et chaque jour plus sûrement.
(suite…)

Une dryadeÇa a commencé comme ça…

Le dieu Chronos, c’est-à-dire le Temps, eût donc trois fils et la répartition se fit ainsi : le ciel était le domaine de Zeus, le monde souterrain des Enfers était l’antre d’Hadès, et la mer fut pour Poséidon.
(suite…)

2

Vous souvenez-vous du film Into The Wild  ? Ce magnifique long-mérage de Sean Penn qui a été tiré de l'histoire vraie d'un jeune américain en soif d'idéal, d'authenticité et d'accomplissement. Le film se finit sur son "trip en Alaska", véritable expérience de vie en autarcie dans la nature sauvage.
(suite…)

3

Venez ! Je vous fais entrer dans les coulisses. Je profite de la sortie d'une application prometteuse, Noteo, pour ressortir un brouillon que j'avais écrit à l'époque suite à mes rencontres avec deux autres initiatives similaires, à savoir Shopwise et OpenFoodFacts.
(suite…)

1

Comment surprendre encore dans le domaine de la littérature écologique ?

Aujourd'hui, de nombreux ouvrages paraissent, fort présentables et fort intéressants.

Rares sont ceux qui apportent de nouveaux éléments à la réflexion. Le plus souvent, ils dressent avec brio un état des lieux (cette actualisation est toujours de plus en plus angoissante: bois, poissons, pétrole, changement climatique, santé, perte du lien social...) qu'ils contrebalancent tout de go avec des exemples porteurs d'espoir (telle association au Brésil, telle industrie en Scandinavie, tel penseur aux Etats-Unis, tel agriculteur en France etc)
(suite…)

Duo Brassens Einstein : Fête de la Science ?

"En l'espace d'une nuit, l'impensable devenait l'évidence."

Après André Gorz, quoi de plus naturel que d'évoquer Ivan Illich. La Convivialité a vieilli car le ton est catastrophiste et noir au possible. On peut même lui reprocher de dépeindre la société avec un parti pris négatif injustifié.
(suite…)

manchots observateursL'automne arrive.

Et c'est comme si personne ne s'intéressait aux derniers mois qui cloront 2011. C'est bien simple ! Octobre, Novembre et Décembre 2011 n'existent que virtuellement.

Tout le monde a hâte de passer à 2012. Car tout le monde se dit que l'on pourra remettre les compteurs à zéro.
(suite…)

Ecologie et politique GorzC'est l'été et on emmène avec soi les livres que l'on a pas eu le temps de lire pendant l'année.

On va profiter du farniente pour se mettre enfin à ces bouquins qu'on a stockés quelque part avec la mention "à lire dès que possible".
(suite…)

Que n'accable-t-on pas ce cher porte-parole du gouvernement !

Si le monsieur avait baigné dans un autre milieu, peut-être aurait-il eu une culture plus honorable !

Exercice de style où l'on imaginerait un homme politique qui aurait eu d'autres références vestimentaires...
(suite…)

2

J'entame l'oeuvre phare de l'écrivain américain Edward Abbey Le gang de la clef à molette. Pour la petite histoire, il m'avait été signalé par le seul libraire itinérant spécialisé dans l'écologie.

(suite…)