Aller au contenu

Mythologie du sextoy

Une dryadeÇa a commencé comme ça…

Le dieu Chronos, c’est-à-dire le Temps, eût donc trois fils et la répartition se fit ainsi : le ciel était le domaine de Zeus, le monde souterrain des Enfers était l’antre d’Hadès, et la mer fut pour Poséidon.

Et la terre ?

Il semblerait bien que la terre fut convoitée par Poséidon qui, en déclenchant séismes et raz-de-marée tentait vainement de la conquérir.

Quand on s’intéresse à la mythologie grecque, on s’intéresse  forcément à la sexualité de leurs dieux. Les ruses, les incestes et bien entendu les métamorphoses en absolument tout et n’importe quoi (cygne, aubépine, rongeur, pluie) pour séduire le ou la pauvre mortelle... Une frénésie orgiaque qui ne choque évidemment personne puisque les protagonistes, en tant que dieux, qui plus est périmés, sont des créations purement fantastiques, voire fantasmatiques.

C'est ici l’occasion de raconter comment à eco-SAPIENS nous avions été démarchés par une boutique de "sextoys bio", une entreprise qui fit parler d’elle un an plus tard dans les colonnes des journaux car elle impliquait de loin une élue verte dans une « affaire » avec suspicion de blanchiment d’argent de la drogue.

arbre masculinEn ce qui nous concerne, à savoir les alternatives à la consommation conventionnelle, nous n’avions pas donné suite au référencement de ces « sextoys écolos », peu convaincus que du plastique, même sans bisphénol, soit une réelle plus-value pour les plaisirs intimes. Sans vouloir rentrer dans la polémique, c’est tout de même beaucoup de technologie là où des artefacts rudimentaires suffisent... On pourrait même imaginer une rubrique "Sextoy" dans la catgéorie "Faites-le vous même" à côté de la lessive et des cosmétiques maison.

Cela nous amène plutôt à une considération générale.

Car tout est désormais. comme cela. On ne se contente plus de faire simple dans l’éco-consommation, il faut du high-tech, du brevet et de l’innovation. Nous en avions déjà parlé avec les biberons : là où du verre ou de l’inox suffisait, il a fallu innover dans la composition du plastique. Et débattre sans fin pour savoir si le polyethersulfone, substitut du plastique avec BPA, est réellement moins dangereux.

C’est encore plus flagrant avec le matériel de sport ; dernièrement je découvrais que pour la randonnée pépère, sont proposés à la vente des bâtons de marche télescopiques en fibre de carbone. Fini le temps où l’on ramassait sur le bord du chemin un bâton archaïque... en simple fibre de bois (lui aussi est en carbone finalement).

Cette semaine, nous découvrions un article de la presse glamour mettant en lumière un artisan des Vosges fabriquant des sextoys en bois et avec de l’huile naturelle. Voilà un produit sain et qui mérite discussion. La gamme d’articles ressemble à s’y méprendre à un jeu de quilles si bien qu’il est loisible de s’interroger si le mot fille et le mot quille partagent une étymologie secrète. « Jeu de quilles, jeu de filles » ?

Hélas, en regardant de plus près la conception de ces objets phalliques, nous comprenons que les essences utilisées sont tropicales. Le bois exotique serait-il indispensable au jeu érotique. A en croire le site, les bois locaux n’ont pas été retenus à cause des risques d’écharde.

Diantre ! Nos forêts sont-elles si monotones au point de ne pas regorger de bois tendres et sans échardes ? Ce n'est pas ce que dit cet atelier artisanal, au Plaisir du Bois, qui utilise du mélèze local ou du frêne. Au téléphone, les artisans m'ont précisé qu'ils fabriquaient plutôt des escaliers et utilisaient les chutes de bois. Cela paraît tout de même plus rationnel que d'aller débiter de la forêt amazonienne...

On peut s'instruire sur les relations entre les arbres et les dieux grâce à "Mythologie des arbres" (éditions Payot). Jacques Brosse y recense quasiment toues les étymologies et symbolismes de l'aubépine, du chêne, du pommier, du palmier etc. Le frêne dont nous venons de parler est justement l'arbre sacré par excellence, le Yggdrasil, arbre-Monde des Vikings. L'origine du Monde...

Tiens, saviez-vous que la figue, issu du figuier sacré de Mars à Rome par exemple était associé au scrotum et à la vulve. Et que l'olivier sacré d'Athènes, offert par Athéna,  était également associé aux testicules. Bref, plonger dans le monde de l'arbre c'est plonger souvent dans le symbolisme sexuel par l'entremise des dieux.

Ces dieux, qu'en anglais, on appelle "gods" !

Addendum : depuis avril 2013 nous référençons les sextoys en frêne et en mélèze de la boutique Au plaisir du bois sur eco-SAPIENS

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *