Aller au contenu

L’éco-consommation en Inde / 2ème journée à Auroville

Cela fait une semaine que je suis à Auroville avec l'équipe de Earth&Us pour échanger sur la consommation responsable en France, en Inde et même dans le monde...

Cela prend du temps de comprendre un pays. Je crois même n'avoir pas encore compris un petit pays comme la France... Alors comprendre un pays d'un milliard d'habitants est voué à l'échec. Ce qui est intéressant, c'est de voir ce qu'il y a de commun. Et à y regarder de près, il y a bien plus de similtudes que ce que j'imaginais au préalable !

Hier soir, nous avons fait un dîner avec toute l'équipe et je ne sais pourquoi nous avons fini par évoquer les penseurs qui nous avaient marqués. Eux aussi ont lu avec autant de passion que moi les deux ouvrages de Y.N. Harari, Sapiens et Homo Deus. Ils m'ont parlé de Jean-François Noubel, ce qui m'a semblé improbable puisque pas grand monde en France ne le connaît. Tout ceci pour dire que mes homologues indiens, malgré une histoire, une culture, une langue aussi éloignées, partagent le même épistémé.

Comme nous vivons dans une jungle, luxuriante malgré son jeune âge, je leur ai parlé de la "jungle des labels". Comment s'y retrouver dans toutes ces dénominations et certifications ? Je leur ai montré le guide "les bons labels et les truands" pour savoir s'ils jugeaient qu'une telle initiative était ici pertinente.

Déjà il faut savoir qu'un label, c'est surtout pratique si on va au supermarché. Parce que les vendeurs des hypers évidemment ne connaissent pas l'histoire de ce qu'ils vendent. Un label, ce n'est ni plus ni moins qu'une mini-histoire.

Je n'ai pas encore le taux de fréquentation des supermarchés en Inde mais cela est pour le moment bien inférieur au taux de 85% de produits consommés par les Français dans nos supermarchés. Pour se faire une idée, nous sommes allés à Nilgiris, une chaîne présente à Pondicherry.

On nous a interdit de prendre des photos et quand ils ont vu que nous prenions des notes dans nos carnets, nous nous sommes vus également interdire de prendre des notes. C'est compréhensible mais c'est dommage car nous voulions aussi contribuer à OpenFoodFacts ! Pas grave, nous avons acheté quelques souvenirs 😉

Résultat : que voit-on sur les emballages indiens ?

Déjà il n'y a pas de "point vert". Mais on trouve souvent un rond vert qui signifie... végétarien ! A l'opposé, le rond brun signifie que le produit contient de la viande ou des oeufs. 2 pastilles bien pratiques !

Le blogueur stupid common sense a proposé de décliner avec le système ci-contre. Encore mieux, non ?

FSSAI - Santé et hygiène contrôlée

Food Safety and Standards Authority of India, c'est à dire notre ANSES en France (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation etc.)

Il est présent quasiment partout depuis quelques années. Dans un pays où l'hygiène est un enjeu préoccupant, rien d'étonnant.

Future Consumer - Raté !

Quand j'ai vu le logo ci-contre, j'étais enthousiaste ! Un oiseau et la promesse d'un consommateur futur qui ne peut qu'être vertueux. Raté... Future consumer est le nom du trust qui possède le supermarché où nous sommes.

Un rayon dédié au bio

On ne va pas se raconter d'histoire, il n'y avait pas beaucoup d'allégations environnementales ou sociales dans nos fouilles. C'est plutôt une débauche de gras et de sucre dans tous les rayons.

Cependant, quelques mètres linéaires regroupaient des produits d'épicerie (légumes secs surtout) avec 5 marques bio : 24 Mantra, Arya, ProNature, Bon Appétit et Nourish Organics. Et aussi Biotreets qui appartient à Fairbeat.

Le logo le plus proche de notre célèbre AB est India Organic délivré par le ministère de l'Agriculture et de l'Export [sic] dans le cadre du NPOP (National Program for Organic Production)

Vu la qualité de la résolution du logo officiel (ci-contre), on sent que c'est une initiative un peu confidentielle. Et trop tournée pour l'export actuellement. On y reviendra.

Toute ressemblance avec le précédent logo semble fortuite...

Greendot Health Food : un truand !

Je ne pouvais pas terminer cette introduction à la conso responsable indienne sans un petit truand bien facile à identifier ! Sur un paquet de chips au maïs qui bat tous les records de graisse et de sel, un petit rond vert avec le mot Green et le mot Health. Circulez, c'est du greenwashing (un terme que mes homologues ne connaissaient pas... encore !)

Détail supplémentaire, ce petit picto "clean india" avec les lunettes de Gandhi. Il s'agit d'un programme visant notammment à équiper les villes de toilettes et de lutter notamment contre la défécation en ville. Je suis bien incapable d'avoir un avis sur cette initiative. Est-ce un mirage façon "Pièces jaunes" ? Le fait que la Banque Mondiale soit partenaire incite à la prudence...

Vers un Observatoire Mondial de la Conso Responsable

Avec l'équipe de Earth&Us nous nous prêtons à rêver de construire les premières fondations de ce qui pourrait être un institut mondial pour la consommation éthique.

Evidemment, il faut toujours se méfier des usines à gaz et des bidules qui regroupent les doux rêveurs éparpillés aux quatres coins du monde. Cependant...

Cependant, plus j'en apprends sur ce pays, sur Auroville où fleurissent mille initiatives inspirantes, plus je me dis qu'il y a plein de ponts à construire.

Rien qu'aujourd'hui je visitais eco-femme, une super entreprise basée à Auroville qui propose des serviettes hygiéniques lavables en coton bio (testé et approuvé par des connaissances !).

Le temps est court ! Le monde est vaste !

Vous pouvez consulter l'article de Earth&Us relatant
"The Myths behind Labels"

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *