Aller au contenu

Diffamation, délation… mis sous pression

Dernièrement, nous nous sommes faits tirer les oreilles (ou plutôt devrais-je parler d'oneilles tant cette histoire est ubuesque...)

En cause, notre fiche label NF Environnement, qui dans le cadre de notre guide "Les bons labels et les truands" avait reçu une note bof. Nous avions déjà reçu des doléances de la part de quelques responsables des labels mal notés et cela avait toujours été cordial. Puisque que nous pouvions justifier notre position avec des éléments factuels.

Evidemment, établir un classement oblige à ce qu'il y ait des "perdants" et nous savons qu'il n'est jamais très agréable d'être en fin de classement... surtout quand il y a des efforts et des progrès manifestes.

Et voilà qu'avec NF Environnement, nous sommes exactement dans ce cas de figure. Rappelons que la norme NF est établie par l'AFNOR et que quand on parle de normes, on parle de choses on ne peut plus sérieuses. La norme NF Environnement décline et va plus loin que NF tout court puisque, dans les catégories concernées, elle intègre l'impact environnemental.

Se pose donc la question de savoir qui évalue et comment cela est évalué. Mais ce n'est pas l'objet de ce billet.

Revenons plutôt à cette indignation d'une représentante non pas de l'AFNOR, mais de la FCBA.

La quoi ?

La FCBA (Forêt Cellulose Bois Ameublement), fusion de AFOCEL (Association Forêt Cellulose qui n'était pas une association mais un organisme privé) et la CTBA (Centre Technique du Bois et de l'Ameublement), la FCBA donc est le bureau de normalisations pour l'AFNOR pour tout le secteur bois/ameublement.

La FCBA qui, pardi, édite le site internet www.nf-environnement-ameublement.com.

Pour faire un parallèle, forcément imparfait, NF Environnement Ameublement serait le label AB, l'AFNOR serait le Ministère de l'Agriculture propriétaire du cahier des charges AB et FCBA serait Ecocert. Différence notoire, s'il existe cinq organismes de certifications pour le label AB (Qualité France, Agrocert,...), il est unique pour NF Environnement Ameublement: c'est l'institut Technologique FCBA.

Mais je sens déjà que cette plongée dans les arcanes du processus normalisateur/certificateur vous a noyé.

Gardez juste à l'esprit que la structure qui nous vole dans les plumes n'est pas celui qui a fait la norme, mais celui qui la contrôle. Ce qui est cocasse. Ou plutôt ce qui montre qu'il est difficile de séparer les fils qui relient celui qui écrit le cahier des charges et celui qui le contrôle.

Bon alors que nous vaut l'ire de FCBA ?

D'abord d'avoir écrit que NF Environnement était "peu fiable car trop mouvant selon les catégories". Rappelons que cette phrase se situe dans une case dénommée: notre avis. Ce n'est donc que notre avis.

J'espère qu'un site internet indépendant comme eco-SAPIENS a encore le droit de donner son avis...

Mais question de fond désormais. Notre avis est-il justifié àEh bien nous rentrons dans le coeur du reproche que nous formulons, à savoir que c'est le même logo qui peut être apposé parfois sur une cafetière, parfois sur une enveloppe, parfois sur un meuble. Or, on sent bien qu'il va être long d'expliquer la pertinence de NF Environnement pour chaque classe de produits.

FCBA m'ayant informé que leur démarche était extrêmement aboutie dans leur secteur (bois - ameublement), nous n'avons que pu répondre qu'il était effectivement dommage qu'une catégorie pâtisse d'une moindre implication des classes voisines.

Et comme nous sommes des gens polis, bien élevés et constructifs chez eco-SAPIENS, nous avons remercié l'auteur du message, en affirmant que nous pourrions un jour rentrer dans le détail des catégories pour donner un avis dans chaque cas.

Et là le miracle opère ! En guise de réponse, nous recevons une lettre nous accusant de faire de la diffamation, avec copie aux personnes de l'AFNOR qui, à ma connaissance, n'ont rien demandé...

C'est d'ailleurs cette mise en copie d'un échange privé qui m'a convaincu qu'en fin de compte, nos échanges étaient publics. Et c'est pourquoi vous les avez sous les yeux...

Bref, si vous suivez bien (et c'est tout à votre honneur que de supporter nos tambouilles internes), un organisme certificateur nous accuse de faire la diffamation à propos d'un label... que nous ne mentionnons pas sur notre site.

L'histoire ne s'arrête pas là ! Je suis allé faire un tour sur le site nf-environnement-ameublement (propriété de FCBA donc) pour lire leurs propres recommandations sur les labels. Surprise ! C'est un hymne à la gloire des eco-labels et donc de NF Environnement Ameublement. Conclusion sans appel : "Les éco-labels permettent d'identifier les vrais eco-produits".

Au fond, nous partageons avec la FCBA la même envie d'informer le consommateur. Et de faire évoluer les mentalités. Eux ont indéniablement l'envie et les moyens de faire progresser le secteur de l'ameublement dans une voie écologique. Mais ma foi, chacun son rôle... et l'on aime pas trop voir ces organismes enfiler celui de censeur.

Mais une petite boutade pour finir. C'est quoi le cahier des charges de NF Environnement pour l'Ameublement àIl est ici. Et le résultat, c'est que l'on trouve quand même des article NF Environnement... avec polyuréthane, polystyrène et vernis mélaminés...

Comme quoi, quand on parle d'environnement, c'est vraiment une question de point de vue !

L’AFOCEL, organisme privé de recherche, a pour mission d’améliorer la compétitivité des approvisionnements de l’industrie et de la filière forêt-bois-papier

Commentaires Facebook

1 thought on “Diffamation, délation… mis sous pression

  1. uruss

    Pas si difficile à suivre et même très agréable à lire ! On en oublierai presque le différent à l'origine de ce billet 😉
    Question : Quelle suite à cette accusation de diffamation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *