Claude Allègre reconnaît le changement climatique et avoue avoir été payé par le lobby pétro-chimique

allegre-280Après avoir été invité sur France Inter ce mercredi 31 Mars, le géophysicien Claude Allègre, membre de l'Académie des Sciences a avoué "avoir reçu des cadeaux" de la part de certains groupes industriels.

C'est à la toute fin du débat animé par Nicolas Demorand, face au député européen Yannick Jadot, que Claude Allègre a lâché une phrase ambiguë:

"La nature est en train de résoudre les choses par elle-même".

Titillé par cette vision animiste inattendue de la part du climato-sceptique, le débat s'est poursuivi en coulisses. Dans un premier temps, selon les témoins, Claude Allègre aurait commencé à expliquer que l'homme faisait partie de la nature et que par conséquent, on pouvait bien dire que l'être humain était en passe de résoudre le problème climatique.

C'est alors que Nicolas Demorand a posé avec insistance la question suivante:

"Qu'est-ce qu'il y a résoudre puisque vous dites qu'il n'y a pas de problème climatique ?"

Et Yannick Jadot d'ajouter "Pourquoi vouloir séquestrer le carbone alors que vous passez votre temps à expliquer que les émissions de carbone ne posent pas de problème ?"

Et là, dans la stupéfaction générale du studio, le chercheur sceptique aurait tout avoué !

Qu'il n'est pas climatologue, qu'il a juste besoin de refaire parler de lui pour revenir éventuellement sur la scène politique et doper ses ventes en librairie. Et surtout qu'il aurait touché plusieurs avantages en nature de la part de groupes industriels liés aux biotechnologies et au pétrole.

L'Académie des Sciences, dont Claude Allègre est membre depuis 1995, ne s'est pas prononcée pour le moment. Elle a juste rappelé qu'un membre qui n'a pas publié dans les revues scientifiques depuis plus de 20 ans est de toute façon remplacé.

Cette mise à jour des réels mobiles du plus célèbre climato-sceptique porte un coup dur, d'autant que l'intéressé a également avoué qu'il n'était pas le seul à bénéficier des bonnes grâces industrielles...

Ecouter le podcast de l'émission sur France Inter

Voir la vidéo de l'émission sur France Inter

Laissez-nous donc votre email afin de recevoir la newsletter hebdomadaire d'eco-SAPIENS, le site de référence sur l'éco-consommation





25 réflexions au sujet de « Claude Allègre reconnaît le changement climatique et avoue avoir été payé par le lobby pétro-chimique »

  1. dandoun

    pas du tout Swan, j'écoutais (bêtement) FI à cette heure-ci et je confirme CA a craqué

  2. Baptiste

    Je jure que la citation en toute fin d'émission est véridique !

    Pour les coulisses en studio, c'est Isabelle Giordano qui me l'a dit.

  3. clmasse

    Source? Qui est l'auteur? Isabelle Giordano ... je pouffe, comme si elle était capable de comprendre un traitre mot ...

  4. Baptiste

    "Ecrit par Baptiste le 1 avril 2010"...
    Il est toujours plaisant de voir les allegrophiles défendre bec et ongle, sans recul ni humour possible, leur illustre fantôme.

  5. Fanadelix

    Pas allegrophile, au contraire, même très phobe... - mais pas drôle non plus - avril ou pas.
    Enfin, je parle pour moi hein...
    ...D'ailleurs, on peut pas dire qu'il y ait foule ici !
    Si au moins ton lien podcast avait abouti quelque part - ça aurait pu fonctionner, mais là, of course, y'avait plus de boulot !

  6. Sylvain Durand

    Comme quoi il n'y a pas de les dames des faubourgs qui exercent le plus vieux métier du monde!!

    Elles au moins ne disent pas de mensonges.

  7. severe

    il n'a jamais nié le rechauffement climatique mais il en a donné les vraies raisons alors que ces cons du GIEC ont joué la pollution humaine . Les media pourris de gauche veulent lui faire la peau

  8. Aurel

    Je ne suis pas forcément avec Claude Allègre mais qui est aux rennes aujourd'hui de la pensée unique et qui véhicule certaines opinions réactionnaires et qui osent se plaindre d'être osracisés? Certains écolos dominants dans le domaine politique et intellectuel!

  9. cap

    si la nature est en train de résoudre les choses par elle-même, la nature de l'homme fait bien les choses aussi, les hommes finissent toujours par tout avouer de leurs empoissonnages, empoisonnement de l'air, de l'esprit...ne sont pas assez romanciers, voyous, ou guerriers...

  10. Olivier K

    Bonjour,
    responsable EELV dans le 92, j'ai lu avec attention votre actu sur Claude Allègre. Vous comprendrez que l'info est grave si avérée. Avez vous la certitude de vos sources ? C'est très important d'avoir une confirmation avant de relayer. Merci.

  11. MrLeV

    Info qui date et qui a été publiée... le 1er avril 2010 !!!
    Je me suis fait avoir aussi !

  12. Benco

    J'avoue qu'en bon Allegrophobe, je me réjouissais d'écouter cette intervention, qui commence effectivement à dater. Je suis hélas un peu déçu. il y a bien quelques secondes avant la fin une remarque d'Allegre affirmant que Mr Jouzel "n'est pas plus climatologue que [lui]", mais c'est tout. Je n'ai pas trouvé le passage où il avoue avoir tenté de faire parler de lui, ni celui où il reconnait avoir touché des avantages en nature du lobby industriel.
    Quelqu'un pourrait m'indiquer à quel moment de l'émission cela se produit ?

  13. j pat

    çà 3 ans qu ça traine on dirait .Demorand est à Libération

    C' est une farce , c ' est signé: Ecrit par Baptiste le 1 avril 2010
    Baptiste Rabourdin

  14. Professeur Petterien

    Si baptiste pouvait mettre autant d'energie a convaincre l'Academie des Sciences de virer Allegre qu'à inventer des infos bidons,il ferait oeuvre utile ! Mais c'est plus d.ecrire planqué derriere un ecran...

  15. yves83

    Poisson d'Avril, dommage . Les relations éventuelles avec les pétroilers mériteraient d'etre fouillées cependant. Pour la suitre de l'exploration des réserves de gaz et huile de "schiste" françaises, que prone Allègre aussi ...

  16. denis Bertin

    A raison de 250 millions de baril de pétrole émit en dioxyde de carbone dans l'air ces supputations me semble pour le moins incompétantes...

    Nous devrions promouvoir les véhicules électriques, recharger ces batteries quand on roule en campagne pour moins concentrer de gaz in-atmosphérique dans nos villes pour les gros moyens faire en sorte que de petits véhicules électriques puisse suffire à bien des déplacements.

  17. denis Bertin

    Et puis aussi l'airs chaud des combustibles s'élevant dans l'air sur le principe des montgolfière attire l'air froid inmancablement tout le monde le sais.

  18. essama eyebe

    honte à vous homme de peu de foi, une fois votre basse besogne terminée sur terre vous pensez aller continuer ce travail ailleurs?

  19. manu

    Allegre est à la solde des industriels tout le monde ( ou presque ) le sait, il n'y a qu'à voir les partenaires de son abjecte fondation.
    Avec le fric certains s'agenouillent bien vite !!

    Quant aux industriels ne comptez pas sur eux pour résoudre les pb de la planète ils n'ont pas vocation à cela, la seule chose qui les caractérise c'est de faire du fric au plus vite .... et bien sur continuez à polluer.

    Défendre ce genre de personnage c'est cautionner tout ce système mafieux !

  20. Aurélien Terrassier

    Une partie des écologistes politiques, associatifs et intellecutels ont instauré leur bien-pensance contre certaines vérités générales et le débat scientifiques et ont aussi instauré un lobby bio ces dernières années. S’opposant aux Ogm, au nucléaire, au gaz de schiste ou encore aux nanotechnologies quitte à être parfois contre la recherche au profit des lobbys industriels qu’ils prétendent combattre, ça ne passe pas toujours non plus auprès d’une grande partie de l’opinion publique qui se rend bien compte que certains prônent un capitalisme vert en promouvant une écologie punitive avec un vide sidéral en matière industriel tout en rejetant parfois la recherche technique et scientifique. S’il faut trouver des alternatives au nucléaire et gaz de schiste et passer à la première à la seconde génération d’ogm pour leurs expérimentations, il convient tout autant de dire que les énergies renouvelables et l’alimentation bio ont aussi des défauts et ne sont pas profitables à tous non plus! Le fait que certains écologistes s’opposent à la Pma et la GPA est révélateur et navrant. Les masquent tombent et démontrent bien comment l’écologie est devenue en une vingtaine d'années, c'est à dire une idéologie réactionnaire qui ne fait que profiter à l'extrême droite. Une autre écologie qui ne serait pas réactionnaire mais progressiste, humaniste et qui ne rejette pas la science est-elle possible? Je pense que oui mais ça ne se fera pas du jour au lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *