Vegan, catastrophisme, Internet… blasé !

Je confesse passer trop de temps à lire à droite à gauche tout ce que la toile me fournit. C’est de la vraie procrastination. Sous couvert de coller à l’actualité ( « veille technologique »… vraiment ? ) j’absorbe chaque article ou interview qui me passe sous les yeux. Jusqu’à l’indigestion. Les réseaux sociaux ne me proposent … Lire la suiteVegan, catastrophisme, Internet… blasé !

Arrivée à Auroville – Earth&Us

Je suis arrivé samedi à Auroville. C’est ma première fois en Inde et l’on m’avait averti : « tout ce qui est improbable finit par arriver en Inde« . Mais on a beau avoir été prévenu, les premières images donnent l’impression de vivre sur une deuxième Terre… On m’a aussi mis en garde à propos d’Auroville. « Ce … Lire la suiteArrivée à Auroville – Earth&Us

Moi Président, j’inverserai la courbe des dommages

« Ecrire, c’était mettre de l’ordre dans ses idées. » ai-je lu récemment sur un réseau social où régnait pourtant le chaos. Comme j’aimerais que ce genre de miracle se produise, par la simple puissance du Verbe. Mais rien n’est moins sûr. Car parmi mes idées en suspension, j’ai en ce moment des étymologies indo-européennes, des angoisses électorales, des archéologues de la quantification du monde et une correspondance épistolaire avec le dernier grand pingouin. Ardu !

Lire la suiteMoi Président, j’inverserai la courbe des dommages

Du transhumanisme à la neurosagesse (il est fort ce Idriss Aberkane)

Début 2016, j’avais évoqué une vidéo inspirante d’un certain Idriss Aberkane à propos de l’économie de la connaissance et du biomimétisme. Cette vidéo est devenue virale en septembre 2016 et c’est bien mérité car, malgré les bémols que j’avais humblement barbouillés sur sa partition à l’époque, son intervention était inspirante. D’abord parce qu’il a un talent de vulgarisateur, avec des … Lire la suiteDu transhumanisme à la neurosagesse (il est fort ce Idriss Aberkane)

Le Cantique des Oiseaux (qui meurent) et La Langue des Oiseaux (qui disparaissent)

monkeyIl y a des invitations « petit déjeuner – conférence de presse » qu’on devrait refuser. Je ne sais comment mon email s’est retrouvé dans leur fichier mais j’ai accepté d’assister à une présentation presse sur l’état de santé de la biodiversité en Île-de-France. En clair, est que la faune et la flore de la région parisienne se porte bien. J’avais comme un pressentiment…

Lire la suiteLe Cantique des Oiseaux (qui meurent) et La Langue des Oiseaux (qui disparaissent)

Nespresso, prison, décroissance. Une semaine parmi d’autres

6682_870c_500J’avais tout simplement envie de partager des réflexions liées à une semaine riche en rencontres.

Il s’agit de 3 contextes fort différents, les Champs-Elysées, la prison et un stand Alternatiba, qui m’ont perturbé pour différentes raisons et dans tout ce fatras, une leçon je cherche encore. Si vous l’avez je suis preneur.

Mercredi. Nespresso

Mercredi j’acceptais un déjeuner dans la boutique Nespresso des Champs-Elysées. J’ai déjà parlé de ma perplexité à propos de cette filiale de Nestlé, désormais engagée dans une communication sincère et factuelle sur sa contribution au recyclage et à l’agroforesterie.

Lire la suiteNespresso, prison, décroissance. Une semaine parmi d’autres

Le Saint Père, la Terre Mère, mes frères et ma sœur

L’affaire est entendue, ce nouveau pape François a tout pour ramener les brebis égarées du mercantilisme dans cette nouvelle foi radicalement solidaire, écologiste et décroissante. Hormis évidemment les passages relevant de l’avortement, ce Laudato si a de quoi ravir tous les authentiques amoureux de la planète, tous les authentiques défenseurs de la solidarité. L’introduction est un … Lire la suiteLe Saint Père, la Terre Mère, mes frères et ma sœur

Mais pourquoi on ne parle pas plus de ce billet ?

Mardi 10 Mars. Calme plat au bureau. Dehors la tempête sociale et environnementale. Par ce jour d’hiver aux allures de printemps, je me décide à aller déjeuner pas très loin, visiter l’usine France-Craft en Essonne. J’avais rencontré son fondateur Marc Chevreau quelques mois auparavant où il présentait sa voiture électrique, la F-City, qui a la … Lire la suiteMais pourquoi on ne parle pas plus de ce billet ?

Noël éthique : une déclinaison pathétique et égoïste

noel-ethiqueUn livre est en passe de devenir culte, c’est 5 000 ans de dettes de David Graeber. En fait il l’est déjà dans le monde anglo-saxon mais il commence seulement à percer en France.

Un des passages évoque le rôle du père Noël et rappelle la violence qu’il y a à recevoir des cadeaux sans pouvoir rendre. En d’autres termes, le Père Noël est le symétrique du cambrioleur : il s’introduit chez nous non pas pour dérober mais pour offrir. Et nous ne pourrons jamais « rendre la monnaie de sa pièce » à ce délinquant masqué.

Lire la suiteNoël éthique : une déclinaison pathétique et égoïste