7

dickCroyez pas que je fais une obsession, mais j'aimerais encore parler d'Idriss Aberkane. C'est un peu le dernier volet de la trilogie.

Je viens de lire le livre "Libérez votre cerveau". Pour être honnête, je me suis arrêté aux trois quarts. Trop décousu. Au début c'était amusant les considérations existentielles mêlant René Guenon (!), Pierre Rabhi et Steve Jobs. Mais ça a fini par me gonfler un peu les invitations à "vivre sa vie", à "faire ce que l'on aime".
(suite…)

4

cactusC'est la révolution du XXIème siècle!

Bon je sais ce n'est pas la première fois que l'on entend cela. Mais restez-donc pour vous faire un avis.

Etant de constitution curieuse mais méfiante, je me suis laissé intriguer par une conférence qui a séduit nombre de mes amis.
(suite…)

34

Droit de réponse :
Suite à ce billet, j'ai pu rencontrer Clément et Marc de Lilo. Autour de breuvages, nous avons pu parler librement de mon billet.
Il me semble important d'apporter les précisions suivantes qui dénotent d'un réel souci d'amélioration de cette initiative qui reste tout de même mieux que rien :
(suite…)

8

film-real

Drôle de billet que celui-ci...

Et ils travaillèrent heureux...

blanche-neige-mecaniqueTout le monde aime les belles histoires. Les enfants aiment quand, dans les contes, après le danger et la peur, vient le happy end.
(suite…)

2

singe-fuck   Un des plus grands mathématiciens, et certainement aussi un des plus grands penseurs, vient de mourir. Et il s’en est fallu de peu pour que le nom d’Alexandre Grothendieck disparaisse à jamais. Peut-être son caractère loufoque, sa vie retirée du monde et brouillée avec tous, a-t-elle justifié l’intérêt des médias pour décider de divulguer sa nécrologie. Ce nom signifiait à mes oreilles un personnage confidentiel, réservé aux quelques passionnés de la réflexion sur la Technique, dont quelques textes circulaient pour ainsi dire sous le manteau...
(suite…)

flowerC'est une histoire qui nous tiraille.

Comme chaque année depuis 5 ans, nous nous amusons à relayer le prix Pinocchio. A la manière des Gérard du cinéma, il s'agit d'une cérémonie parodique mais qui récompense les pires pollueurs de l'année. C'est un exercice potache qui a tout de même une vertu pédagogique puisque de sérieux enjeux sont ainsi mis en lumière. Ainsi de l’accaparement des terres (sujet dramatique mais peu traité) ou du rôle de la finance dans la destruction environnementale.
(suite…)

hamsterFaut-il être optimiste ? Faut-il être pessimiste ? Le vieux Hegel se régalerait à dire que nous pouvons recourir au Aufhebug : dépasser le pessimisme, bien légitime compte tenu de la situation sociale et écologique, par un optimisme de principe afin de passer à l'action et s'ancrer ainsi dans le réalisme.
(suite…)

1

journalismCeux qui s'intéressent au devenir de la presse et du journalisme le savent. Ce secteur est en crise et nos grands titres nationaux, en plus de perdre de l'argent, siphonnent des subventions conséquentes (16 millions pour Le Monde ou Le Figaro,). Ces aides à la presse sont disponibles sur le site du gouvernement et ont été commentées avec ironie par le journal Le Monde Diplomatique. C'est vrai que 7 millions d'euros pour Télé 7 jours, c'est grinçant...
(suite…)

Banksy
Banksy

Au moins les vacances ont cette vertu de nous emmener là où nous n'allons pas d'habitude.

Prenez par exemple les grottes. On y va trop peu.
(suite…)

1

Les lecteurs fidèles de ce blog se souviennent peut-être que j'avais épinglé la réaction du spécialiste de l'énergie Jean-Marc Jancovici, qui publiait quelques jours après la catastrophe de Fukushima, une tribune censée démontrer par A+B que Fukushima n'avait rien à voir avec Tchernobyl et que la vraie catastrophe, c'était uniquement le tsunami.
(suite…)