Aller au contenu

1000 vaches, et 1 choix de société

Alors que, comme nous l'apprend le journaliste Fabrice Nicolino, les dernières péripéties chevalines de la bouf-findus-trielle ne constituent qu'un avant goût du scandale alimentaire qui s'annonce, un entrepreneur du BTP voudrait faire construire en baie de Somme une usine à vache.

Objectif : 1000 vaches et 750 veaux, et un méthaniseur (boîte à caca) de taille industrielle pour accompagner tout ça. Malheureusement, des riverains passéistes et rigides ont formé une association pour s'opposer au projet : NOVISSEN (NOs VIllages Se Soucient de leur ENvironnement).

Il y a tout juste un an, on en était là :

De merveilleux Picards se mobilisent donc pour l'interdiction du projet. Le préfet, lui n'en a cure, et a récemment donné son aval au projet, mais en réduisant le cheptel de moitié du fait du manque de surface d'épandage. Les porteurs de projet, qui maintenaient auparavant que "réduit" à 500 vaches le projet n'était plus rentable, se rétractent et consentent désormais à "démarrer" l'exploitation avec ces quelques centaines de bêtes, pour une montée en puissance progressive...

Un fabuleux projet qui met en danger la santé, l'environnement, la sécurité des riverains, tout en faisant fi de la condition animale, nous en manquions justement.


Envie d'agir ? Ça tombe bien : une pétition circule, et pour vous dégourdir les jambes, une manifestation aura lieu en marge du salon de l'agriculture, ce dimanche 3 mars à Paris (météo ensoleillée prévue !).

Manifestation qui tombe à pic en voyant l'ouverture de plusieurs portails gouvernementaux consacrés à l'agro-écologie.

 

Mais au fait... ...Milles vaches ?

Vous vous souvenez ? C'est aussi un plateau : le plateau de Millevaches, qui s'étend pour sa majeure partie sur le département de la Corrèze ; tout un symbole. Sur ce plateau là, foin des usines à vaches, mais des coopératives à foison.

Alors pour dimanche, passons-nous le meuh !

Commentaires Facebook

1 thought on “1000 vaches, et 1 choix de société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *