le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Le premier jean
Les premiers jeans (étymologiquement "de Gênes") étaient non pas en coton (denim comme "de Nîmes") mais en chanvre.
Un Immeuble durable à Courbevoie

Un Immeuble durable à Courbevoie

Le promoteur immobilier Nexity a livré 99 logements labellisés "Bio Habitat"

Nexity a déposé en septembre 2003 le premier permis de construire d’un programme de logements : Le bio Habitat. La livraison a été effectuée au 1er trimestre 2007.

Ce programme conçu par Jean-Paul Viguier suit quatre axes de développement :

  • La gestion des déchets
  • Les économies d’énergies et de matières consommables
  • La gestion de l’eau
  • Le confort, la santé et les matériaux renouvelables
  • .

Concrètement cela se traduit par :

  • la récupération d'eau de pluie pour l'utilisation dans les réseaux non potables(WC, arrosage)
  • la rétention d’eau de pluie grâce aux espaces verts, afin de limiter le ruissellement et de participer au maintien de la nappe phréatique.
  • création d'un espace de tri des déchets ménagers à l’intérieur même du logement
  • d’améliorer l’espace, l’accessibilité et la fonctionnalité des locaux à ordures
  • Menuiseries extérieures en bois
  • Revêtements de sols en fibres naturelles (bambou)
  • Parquets issus de bois de filières de production contrôlées
  • Peintures sans solvants
  • diminution de 10 à 12% des consommations d’énergie par rapport à un immeuble répondant aux normes habituelles
  • L’emploi d’énergies renouvelables grâce à la production sur le site d’électricité par l'installation de modules photovoltaïque.

Le coût de construction pour Nexity a été supérieur de 8 à 10% à ses projets habituels. Le promoteur ayant lancé son projet en 2004, bien en aval de la "vague écolo", pour convaincre ses clients encore peu informés, il a été nécesaire de prendre à sa charge une partie de cette différence.
Pour les acheteurs, il faut penser ses coûts sur le long terme et se souvenir que ce type de construction a pour but de réduire les consommations individuelles et donc le coût d’utilisation du logement (eau, électricité,…). Les habitants devraient donc être gagnants, surtout compte-tenu des augmentations prévisibles du prix de l'eau et de l'électricité par exemple.

Situation rue Jules Ferry / rue Cayla - Quartier Becon

Voir le projet en détails sur le site de Nexity.

Cette démarche bien sûr est à saluer, mais il faut noter que le promoteur a tout de même eu recours à des matériaux qui ne sont pas reconnus comme écologiques tels que le béton. Voir la critique écrite par Novethic lors du lancement du projet.

eco-sapiens 07/02/07
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest


Radio Ethic et eco-sapiens
écouter