le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
/
Code barre pour connaître le pays de production
Les 3 premiers chiffres du code-barres d'un produit indiquent en fait le code du pays où le produit a été fait.
690 à 695Chine
00 à 13USA et Canada
30 à 37France
40 à 44Allemagne
49Japon
50Grande-Bretagne
57Danemark
64Finlande
76Suisse et Liechtenstein
471Taïwan
480 à 489Philippines
628Arabie Saoudite
629Émirats Arabes Unis
740 à 745Amérique Centrale
Microplastiques dans les océans : les textiles synthétiques mis en cause

Microplastiques dans les océans : les textiles synthétiques mis en cause

Des chercheurs anglais viennent de découvrir que l’invasion des océans par les microplastiques proviendrait principalement des rejets de nos machines à laver.

Pollution invisible mais particulièrement invasive, les microdéchets plastiques sont devenus une plaie pour les mers et océans et les êtres vivants qui les peuplent.

Ingérés par les poissons et même le plancton, ils sont tragiques pour la biodiversité marine et font également peser un risque sérieux sur notre chaine alimentaire, polluées par les additifs tels que les plastifiants ou métaux lourds.

Cette pollution, issues d’une activité humaine addict au plastique, nécessite que soient prises d’urgence des mesures pour traiter le problème à la source.

On sait en effet que la majeure partie de ces microplastiques provient de nos déchets dispersés depuis le continent par les cours d’eau et le vent.

Les récents travaux d'une équipe anglaise de l'Université de Plymouth sur l'accumulation des microplastiques précisent les sources de cette pollution. Les résultats semblent démontrer qu'une part importante de ces microplastiques proviendrait des eaux usées rejetées par nos machines à laver. Seraient donc directement mis en cause les textiles synthétiques qui passant au lavage, libèrent une quantité impressionnante de microparticules (1900 pour le lavage d’un seul vêtement).

Pour résoudre ce problème, on peut certes tenter de renforcer les systèmes de filtration des stations d’épuration. On peut aussi et surtout restreindre, voire arrêter la production de fibres synthétiques.

Cette découverte constitue quoi qu’il en soit une raison supplémentaire de se vêtir de matières naturelles !

Pour en savoir plus :

eco-SAPIENS 20/09/11
Photo: Nylon(FlickR/ mahela1993)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter