le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
De la neige comme s'il en pleuvait
L'eau consommée pour une saison de ski par les canons à neige représente la consommation annuelle d'une ville comme Marseille.
Vacances de sports d'hiver

Vacances de sports d'hiver

Symbole d'évasion, d'air pur et de nature, de plaisir de la glisse, les sports d'hiver sont loin d'être une activité écolo et peuvent avoir un impact dévastateur sur l'environnement.

La glisse, le ski, le surf ou la luge, le plaisir d'avaler les descentes avec un bon bol d'air pur : quelle joie ! Avec l'arrivée du froid, de la neige dans tout le pays comment résister à l'envie d'aller faire du sport à la montagne. Mais ne nous voilons pas la face, les sports d'hiver ne sont pas du tout des activités écologiques même si on peut limiter les dégâts.

Resté principalement estival jusqu’au début du XXème siècle, le tourisme de montagne a commencé à émerger en France après la seconde guerre mondiale, et s’est particulièrement développé dans les années 1960 à 1980, stimulé par l'Etat qui encourage un développement rapide et souvent irréfléchi.

Une industrie touristique basée sur l'individualisme et l'uniformisation

Le développement d’une industrie touristique de masse prétextant rendre accessible à tous une activité autrefois réservée aux riches, engendre des dégâts environnementaux importants. Sculptée et modelée pour le ski alpin, la montagne est mise à mal. Pour quelques semaines d’utilisation par an elle est défigurée par de grands ensembles d’hébergements, par les équipements de remontées mécaniques et par le nivellement nécessité par le domaine skiable…. Le fonctionnement de ces stations est un gouffre de consommation d’énergie et d’eau.

Hébergements

Les grandes stations françaises ont misées sur la construction massive d’ensembles d’hébergements individuels qui conduisent au phénomène dit des « lits froids », ces logements achetés comme résidences secondaire ou à titre spéculatif et qui ne sont occupés au mieux que quelques jours par an. Les massifs français comptent ainsi quelques 2 millions de lits qui se situent dans des logements pour la plupart construits avant 1985, mal conçus d’un point de vue environnemental et donc fortement consommateur d’énergie. Paradoxalement la surenchère immobilière oblige la main d’oeuvre précaire travaillant sur les stations à se loger ailleurs.

Equipements

Les équipements de remontées mécaniques défigurent la montagne et nuisent de ce fait au tourisme d’été. Ils sont fortement consommateurs d'énergie, à titre d'exemple, la consommation moyenne d’un télésiège est de de 3.600 kilowatt par jour.

La course à la rentabilité et la crainte due au réchauffement climatique a poussé à multiplier les équipements producteurs de neige artificielle. A l’origine cantonnée au bas des pistes, la neige de culture a, ces dernières années, pris de la hauteur jusqu’aux glaciers. Cette pratique en croissance rapide comporte de nombreux problèmes:

  • Pollution de l’eau de neige par l’utilisation d’additif (le snomax) : utilisée entre 1992 et 2005, cette pratique a été suspendue depuis 2005 eu égard aux interrogations que ces additifs suscitent concernant les risques éventuels pour la santé humaine et l'environnement,
  • Approvisionnement en eau : la neige de culture entraîne d'importants prélèvements d’eau, avec 16 millions de m3 d’eau pour la saison 2006-2007, 3 fois plus qu’il y a dix ans. Ceci conduit au développement de lac artificiel et à l’augmentation de prélèvements directs qui perturbent fortement le fonctionnement hydrologique et écologique de ces écosystèmes.
  • Energie : 25 000 kWh sont utilisés chaque année par hectare de piste.

La biodiversité menacée

De nombreuses espèces sont menacées. Ainsi, une étude de l'Université de Berne et de la Station ornithologique suisse publiée en octobre 2008 a évalué les impacts des activités de sport d’hiver sur la faune des Alpes.

Transports

L'acheminement de milliers de vacanciers vers les stations a nécessité la construction de routes.

Que pouvons-nous faire ?

Commençons par accepter de voir la Montagne différemment, car elle a bien plus d'attraits que les seules pistes de ski.

Hébergement : préférer les pensions, chambres d’hôtes ou hôtels qui évitent le phénomène des « lits froids ». A titre d’exemple, l’Autriche a beaucoup moins « bétonné » ses montagnes et compte deux fois moins de lits que la France. Mais les pensions, chambres d’hôtes et hôtels représentent 68 % des nuitées.

Transport : choisir une station accessible en transports en commun et les utiliser.

Choix d’une station : Délaisser les stations qui tentent de séduire à grand renfort de canons à neige. C'est un peu comme chauffer une pièce en gardant les fenêtres grandes ouvertes par vent du Nord. On peut se renseigner auprès des offices de tourisme pour connaître les stations qui, au lieu de lutter contre les éléments, les respectent et vous proposent des randonnées, la découverte de la flore, la faune à pieds, à cheval, plutôt qu'à quad ou à moto-neige. Il est bien entendu préférable de privilégier les activités ne nécessitant pas d’installations mécaniques.

On peut s’appuyer pour ce choix sur le guide vert des stations, établi par Moutain Riders. Ce guide décrit les effort réalisés par 45 stations des Alpes et des Pyrénées en matière de politique de transport, gestion des déchets, efforts pour la qualité de l’eau, sensibilisation à l’environnement, économies d’énergie.

Matériel, vêtements et produits : pour se laver ou se protéger du soleil nous pouvons choisir d'emporter et de consommer des produits qui, respectent la Nature. S’agissant des vêtements il existe des articles en matières recyclées ou naturelles pour nos écharpes, gants, vestes et pulls. Concernant le matériel, nous pouvons nous référer à l’éco-guide du matériel des Moutain Riders.

Pour en savoir plus :

eco-sapiens 04/02/11
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter