le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
Maïs et USA
Un tiers du maïs produit aux Etats-Unis finit en biocarburant.
Choisir son revêtement

Choisir son revêtement

Les revêtements pour enduire les surfaces de votre habitat sont nombreux. Quelques pistes pour guider votre choix.

Les fibres végétales.

Créatrices d'ambiances chaleureuses, ces fibres naturelles séduisent par leur confort et leur authenticité.

  • Pour les murs, on peut faire dans la traditionnelle toile de jute, tapisserie de laine, de coton, de lin ou de soie.
  • Pour les sols, le coco, le jonc de mer ou la qualité supérieure avec les feuilles de sisal (feuille de l'agave, plante d'Amérique du Sud) ou les tiges de roseau et de bambou.

Si ces revêtements ont un côté "naturel" puisqu'il sont issus de plantes, il ne faut pas oublier cependant de prendre en compte ce qui se passe après la récolte de la plante :

  • le traitement,
  • le transport puisque qu'il s'agit essentiellement de plantes exotiques,
  • la fabrication.

Ensuite intervient le revers (ou "dossier") du revêtement. Même si le côté face est 100% naturel, qu'en est-il du côté pile, celui que vous ne verrez pas ? Quels sont les composants (chimiques) de cette mousse ? La palette des ingrédients produisant des émanations n'est pas très rassurante. Ca vous dit quelque chose : xylène, trichlorométhane, éthylbenzène entre autres... inutile d'être chimiste professionnel pour sentir que la méfiance devrait être de mise. Un faible % de revêtement naturel est monté sur une sous-couche textile non-polluante. Dommage! Et nous n'avons pas parlé de la colle.

Le parquet

Matériau noble et écologique, le bois est chaleureux, lumineux, agréable à voir, à sentir et à toucher. Outre son aspect esthétique, les avantages techniques sont nombreux : résistance, isolation thermique, adaptation à l'humidité ambiante de la pièce.

Parquet en bois local ou en bois exotique ?

Veillez à ce que les labels FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Pan european forest council) figurent sur les parquets achetés. Ces deux labels vous garantissent, normalement, que la forêt d'où provient la matière première de votre parquet est gérée durablement. Mais ce n'est pas une raison suffisante pour choisir un bois exotique.

Le choix d'un bois local (frêne, chêne, ...) permet de limiter les transports. Mais attention, ce n'est pas parce que l'essence est disponible localement qu'elle vient forcément de France.

Un exemple avec du Mélèze qui est normalement une essence locale mais désormais souvent importée de Russie.

Renseignez-vous!

Là encore, le choix de la colle utilisée sera un élément déterminant pour votre santé.

Parquet en Bambou

Il existe désormais des parquets en bambou, une plante dont la culture présente des avantages écologiques (mais de la soude caustique et du chlore sont utilisés lors de sa transformation en fibre).

  • Rapidité de croissance, donc de reforestation
  • des racines profondes qui permettent de stabiliser les sols
  • une plante qui ne nécessite pas l'utilisation des pesticides

Cependant la fabrication de ces parquets en bambou implique une intervention manuelle... et donc, pour augmenter sa marge, le fabricant fait souvent appel à des entreprises chinoises, peu scrupuleuses du respect de leurs salariés.

Là encore il vaut mieux privilégier les produits issus du commerce équitable.

Les revêtements faciles d'entretien et peu fragiles

Il existe désormais une sorte de linoléum fabriqué à partir de matériaux naturels : Marmoleum. Huile de lin, résine de pin, farine de bois, jute et pigments écologiques entrent dans sa composition. Il offre également l'avantage d'une sensation de sol relativement chaud au toucher, contrairement au carrelage. Après 25 à 40 ans d'utilisation, il est sensé ne laisser aucun déchet car il est totalement biodégradable.

Les enduits en terre ou en chaux

Les carreaux en terre cuite pour le sol ou les murs de la salle de bain

Les carreaux sont encore fabriqués de manière traditionnelle : argile, feu, eau, comme à la Briqueterie d'Allonne (60). Les coloris sont multiples : du beige au rouge en passant par l'ocre et le brun. Une petite astuce : après avoir posé vos carreaux en terre cuite, lessivez votre sol à la lessive Saint-Marc avec de l'eau chaude. Une fois sec, passez de la cire naturelle et faites briller avec une cireuse. Coup d'éclat et entretien facile assuré.

Mixer les bonnes idées

Penser à valoriser vos matériaux usagés ou à récupérer de vieux carrelages sur des chantiers. Vous pouvez aussi détourner un matériau comme le fond des bouteilles en verres, dont vous tapisserez votre sol en les mixant avec des galets.

Sabine Rabourdin / eco-sapiens 29/12/06
Photo: Wooden floor (FlickR/Mark Wiewel)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter