le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
A pied ou en voiture ?
En voiture, le premier kilomètre pollue en moyenne quatre fois plus que les suivants.
Couches lavables
Dossier Enfant

Couches lavables

Alors que nos pays voisins observent un engouement pour cette micro-révolution, la France peine à proposer des couches lavables. Celles-ci présentent non seulement des avantages écologiques, mais s'avèrent très rentables.

Comment ça marche ?

Une couche lavable est composée d'une partie absorbante et d'une partie imperméable.
Soit on dispose d'une partie appelée couche (c'est la partie absorbante, souvent en coton) par-dessus laquelle on enfile une partie appelée culotte (imperméable, souvent en velcros). Soit on dispose d'une couche à poche (extérieur imperméable, intérieur doux pour les fesses souvent en polaire microfibre) dans laquelle on glisse un insert (partie absorbante).

Avantages écologiques

  • évite les déchets (plus de 2000 couches jetables par an et par bébé!)
  • évite la production en amont des couches jetables : économise le pétrole (plastique) et la cellulose nécessaires
  • évite la chimie et l'énergie associées à ces diverses productions
  • évite le transport lié à la distribution des couches jetables
  • évite des gaz à effet de serre en proportion de l'énergie, du transport, de l'industrie et des déchets évités
  • préférer les couches en coton bio plutôt qu'en coton pour (encore) plus de respect de l'environnement

Avantages «bien-être»

  • les couches lavables sont réputées meilleures pour les fesses des bébés (moins d'érythèmes fessiers)
  • elles sont plus respirantes donc plus saines que les jetables
  • niveau santé, elles évitent les risques liés à l'utilisation des produits chimiques utilisés dans les jetables pour garder au sec

Avantages économiques

  • un an de couches jetables coûte environ 1500 euros
  • l'achat d'un lot de couches lavables pour une taille donnée (dure un an environ) coûte environ 300 euros
  • les couches lavables peuvent servir pour le premier enfant, puis le second, peut-être le troisième ou peuvent ensuite être revendues
  • il existe des couches taille unique qui servent de la naissance à la propreté. Elles coûtent donc encore moins cher.

Divers inconvénients

  • le lavage des couches. Avec un lot de 15 couches, on tourne à une lessive tous les deux jours. Les couches peuvent être lavées avec le reste des vêtements de la famille. Le séchage peut aussi être long selon la région. On choisira donc des couches au temps de séchage adapté aux conditions météo locales !
  • les couches lavables sont plus épaisses donc moins esthétiques. Exceptées les fuzzi-bunz, très légères. Plus l'enfant grandit, moins cela se voit.

Conseils pratiques

  • utiliser des papiers de protection pour récupérer les selles. Ces papiers biodégradables se jettent dans les toilettes. Quand il n'y a pas de selles, le papier peut être lavé avec les couches et être réutilisé une à deux autres fois
  • après test, les fuzzi bunz remportent le palmarès pour leur rapidité de séchage et leur finesse

Le choix de la rédaction

  • on pourra avantageusement prendre 7 fuzzi bunz de chaque taille (Medium et Large) ainsi que 8 couches en coton bio taille unique (de la naissance à la propreté) avec 3 culottes de protection
  • pour les bébés de la naissance à 2 ou 3 mois, il est plus économique de louer les couches (cela obligerait sinon à acheter un lot de tailles Small pour 2 à 3 mois, donc cette période serait économique)
eco-sapiens 30/09/10
Facebook Twitter
Correct
1 évaluation
Voir les commentaires
Correct
1 évaluation
Commentaires
Correct natacha 27/05/07
test concluant

Bonjour,

Je suis ravie de voir que l'idée des couches lavables fait son chemin. Nous les utilisons des fuzzi bunz depuis la naissance de notre fils, il y a presque quatre mois. Qaund j'étais enceinte, nous sommes passés pour des estras-terrestres et avons subi beaucoup de commentaires acerbes sur ce sujet, du style: "mais enfin, nous ne sommes plus au moyen-âge!!!". Eh bien, nous répondons:"Nous ne sommes plus au 19e-début20e où l'on croyait que les ressources étaient inépuisables". Nous sommes ravis de ce choix qui implique finalement peu de contraintes même s'il y en a. Il faut juste faire quelques lessives en plus ( avec des noix de lavage). Une petite astuces pour ne pas gaspiller de l'eau: nous stockons les couches avec l'eau du bain du bébé que nous avons récupéré. Il y a aussi le problème des odeurs surtout qu'il commence à faire chaud ( un couvercle sur la bassine est une soultion efficace mais pas à 100%)  et il y a aussi parfois des fuites la nuit ou pendant les siestes.

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter