le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Equivalences des énergies
Un litre de carburant (essence et diesel) contient (en moyenne) environ 10kWh, ce qui :
  • correspond à la puissance thermique d'un micro-ondes de 1400W à pleine puissance pendant 10h!
  • correspond à l'énergie électrique consommée par une ampoule halogène de 350 W pendant 28 heures, 34 minutes et 17 secondes!
  • ne permet de rouler que sur une quinzaine de km (pour une consommation de 6L/100km)
Les allergies alimentaires

Les allergies alimentaires

Depuis plusieurs années, les allergies alimentaires sont en constante progression. Elles deviennent un véritable problème de santé publique car elles peuvent être responsables de décès par asthme ou par choc anaphylactique. Tout le problème est de distinguer les vraies allergies des fausses pour établir le bon diagnostic.

De quoi parle t-on ?

Allergies, intolérance, fausse allergies...les mots peuvent sembler similaires mais ils sont loin d'exprimer la même chose. Pour bien débuter, il est donc important de bien identifier ce dont on parle.

Allergie alimentaire

L’allergie alimentaire est caractérisée par une réaction anormale du corps suite à l’ingestion d’un aliment particulier, que le système immunitaire ne tolère pas. Cette réaction au lieu d'être protectrice (et de combattre par exemple une infection), provoque des symptômes parfois sévères.

Intolérance alimentaire

L'intolérance alimentaire quant à elle n'implique pas le système immunitaire. Elle est souvent due à un déficit d'une enzyme précise, telle que la lactase pour l'intolérance au lactose ou à une sensibilité accrue à un composant particulier comme la présence d'additifs alimentaires.

En fonction de la gravité de l'intolérance, l'aliment incriminé peut être consommé en petite dose sans pour autant entraîner de conséquences néfastes, ce qui est loin d'être le cas lors d'allergie alimentaire...

La fausse allergie

Les symptômes de ce type de réaction apparaissent aussi peu de temps après l’ingestion de l’aliment mais il n’y a pas de mécanisme immuno-allergique. Les effets observés sont liés à la prise d’aliments riches en histamine comme le blanc d’œuf, les liqueurs, la charcuterie.

Comment éviter l’allergie alimentaire ?

Pour éviter toute allergie alimentaire, il faut au préalable savoir si on est sujet ou pas aux allergies ainsi que comprendre ses symptômes.

Diagnostic de l'allergie alimentaire

L’allergie alimentaire est parfois héréditaire, ainsi, si l’un de vos parents est allergique à certaines substances, cela augmente les chances que vous y soyez également allergique. Il existe trois sortes de tests permettant de diagnostiquer une allergie alimentaire :

Tests cutanés

La valeur de ces tests est toujours très discutée et n’est pas fiable à 100 %. Ils consistent à placer sur la peau un extrait d’un aliment spécifique qui est ensuite griffé pour observer les réactions de démangeaisons et de gonflements.

Tests sanguins

Ce test implique le mixage de petits extraits d’aliments avec le sang de la personne dans une éprouvette. En présence d’allergie, le sang produit des anticorps qui sont détectables. Le test peut seulement être employé en cas d’indication d’allergie et ne permet pas de déterminer l’amplitude de la sensibilité alimentaire.

Test de provocation

Dans ce test, un allergène suspect est donné au patient dans des conditions cliniques strictes. Ce type de test permet d’identifier les aliments et les composés causant les effets secondaires.

Symptômes de l'allergie alimentaire

Les symptômes de l’allergie alimentaire apparaissent rapidement après l’ingestion. Bien que spécifiques à chaque individu, le plus souvent on rencontre des symptômes similaires:

  • symptômes cutanés: démangeaisons, éruptions cutanées, rougeurs, gonflement des lèvres...
  • symptômes respiratoires: respiration sifflante, difficulté à respirer, sensation d’étouffement
  • symptômes digestifs: crampes abdominales, diarrhée, coliques, vomissements...
  • symptômes cardiovasculaires: pouls faible, perte de conscience, étourdissements...

Les sujets sensibles

L'allergie alimentaire ne se soigne pas, il faut donc être vigilant avec les sujets dits sensibles. Pour savoir si on est un sujet sensible aux allergies il faut se plonger dans l’histoire familiale. En effet c'est l’un des éléments les plus importants pour déceler l’allergie alimentaire.

Les enfants ayant un parent allergique ont deux fois plus de risques de développer une allergie alimentaire que les enfants n’ayant pas de parent allergique. Si les deux parents sont allergiques, le risque s’élève entre 4 et 6 fois.

En général, les allergies alimentaires apparaissent avant l'âge de quatre ans. Il faut prendre garde à ne pas trop tôt diversifier la nourriture de nos enfants pour éviter les allergies. Certaines études affirment que l’allaitement maternel pourrait réduire le risque d’allergie alimentaire par rapport aux laits pour nourrissons.

Enfin autre sujets sensibles aux allergies, les sportifs. Moins répandue que l’allergie alimentaire classique, l’AAIE développe les mêmes symptômes et se déclenche généralement 30min à 2h après l’ingestion de l’aliment et entre 5 et 50min après le début de l’exercice. Il a été constaté que la course était le sport le plus susceptible de déclencher une allergie alimentaire induite par l’effort.

Les principaux aliments allergènes

Les réactions allergiques peuvent se manifester avec n’importe quel aliment ou composant de l’aliment. Pourtant certaines sont plus fréquentes que d’autres. C’est le cas des allergies que nous allons vous présenter:

Le lait de vache

C'est l'allergie du nourrisson la plus fréquente mais elle peut s'observer à tout âge. Les symptômes les plus fréquents sont les vomissements et la diarrhée, bien qu’ils peuvent fortement différer d’un individu à l’autre. En cas d'allergie, toute protéine lactée bovine doit être exclue de l’alimentation.

Les cacahuètes et les noix

L’allergie aux fruits oléagineux est préoccupante, car elle débute tôt dans la vie, se poursuit à l’âge adulte et peut s’avérer fatale. Leurs usages étant répandus dans l'industrie agroalimentaire, il faut être très vigilant.

L’œuf de poule

L'œuf est également responsable d'allergies souvent brutales. C'est surtout le blanc d'œuf qui est allergisant. L'éviction prolongée de l’œuf permet dans 50 % des cas la réinstallation d'une tolérance à l'œuf.

Les poissons et crustacés

L'antigène principal responsable de l'allergie est la parvalbumine que l’on retrouve chez la morue. La majorité des enfants allergiques au poisson ne tolèrent aucune espèce. Les réactions ne concernant qu'une seule espèce de poissons sont très rares.

La crevette, le crabe, la langouste, la langoustine ou encore le homard sont les principaux crustacés impliquées dans les réactions d’allergie alimentaire.

Les fruits et légumes

Des allergies aux fruits les plus divers sont possibles. On notera cependant l'évolution importante de l'allergie au Kiwi et aux fraises, parallèlement à l'augmentation de leurs consommation en France.

Les céréales contenant du gluten

Le gluten est une protéine qui se trouve dans les céréales, comme l’avoine, le blé, l’orge et le seigle. Lors d’une intolérance au gluten diagnostiquée, il faut prendre des mesures pour l’exclure de son alimentation. La difficulté est qu'il est présent dans la farine, les biscuits, les gâteaux, pâtes, sauces.

Pour conclure

L’UE est en train de formuler de nouvelles recommandations pour l’étiquetage des allergènes et les industriels et distributeurs fournissent de plus en plus aux consommateurs une liste de produits ne contenant pas certains allergènes.

Les magasins spécialisés dans l'agriculture biologique proposent souvent des produits bio et sans gluten ou sans lactose.

eco-SAPIENS 03/11/12
Facebook Twitter
Bien
1 évaluation
Voir les commentaires
Articles en lien
Dossier : Alimentation
Bien
1 évaluation
Commentaires
Bien delf57 18/12/12
Autres tests

Bonjour !

L'article est bien fait ! Ce qui est rare au sujet des allergies alimentaires.
Il existe d'autres tests pour permettre de déterminer avec exactitude le taux d'immunoglobulines spécifiques à 1 ou plusieurs allergènes connus.

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest


Radio Ethic et eco-sapiens
écouter