le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
Ordures
Composter ses déchets de cuisine, l'herbe tondue et autres déchets verts et biodégradables permet de réduire de 50% de ses ordures ménagères.
Acheter des composts
Faire ses cosmétiques soi-même

Faire ses cosmétiques soi-même

Chaque jour, nous appliquons différentes crèmes, masques, gommages, fluides pour se chouchouter. Pourtant certains composants ne sont bons ni pour la santé, ni pour l'environnement. C'est parfois un véritable cocktail de produits chimiques qui est posé sur la peau quotidiennement pendant plus de 12 heures et qui finit par pénétrer profondément ou par être avalé.

Des substances parfois dangereuses

Allergies, éruptions cutanées ou pathologies plus graves, les composants des produits de beauté peuvent s'avérer toxiques notamment à long terme et en vertu d'un effet cocktail que nous ne soupçonnons pas.

Voilà quelques substances que l'on retrouve dans des soins, cosmétiques et maquillage et qu'il faut éviter :

  • Dans les soins :
    • Les "parabens", utilisés comme conservateurs, mais qui sont irritants (Attention certaines marques remplacent aujourd'hui les parabens par du formol qui est finalement encore plus nocif);
    • Les parfums de synthèse qui se retrouvent dans le sang et jusque dans le lait maternel;
    • La paraffine (un dérivé du pétrole provoquant régulièrement des inflammations );
    • Des phtalates utilisés comme parfum et solvants (perturbateur endocrinien), qui eux aussi se retrouvent dans le lait maternel;
    • Du propylène glycol (également utilisé comme antigel !) dans le blush, le savon, ... En trop fortes quantités appliqué sur la peau ou ingéré, il peut perturber le système nerveux central;
    • Il est supposé que les arylamines présentes dans les teintures capillaires sont en partie responsables du risque cumulé de cancer de la vessie chez les femmes qui utilisent des teintures sur une durée d'au moins un mois;
    • Le Sodium Lauryl Sulfate (dans les savons, gel-douche, shampooings) très irritant pour la peau, fréquemment remplacé par le Sodium Laureth Sulfate, la version éthoxylée, qui est moins irritant mais dont le process de fabrication est très toxique;
    • ...
  • Dans le maquillage :
    • Des plastifiants et autres formaldéhydes dans les mascaras (!);
    • De la poudre d'aluminium dans la poudre de teint (suspectée d'avoir un lien dans l'apparition de symptômes d'Alzheimer);
    • Des antioxydants type BHA, un cancérigène pouvant être absorbé par la peau dans les correcteurs de teint;

Sans oublier l'huile de palme que l'on retrouve absolument partout (savons, crèmes, gel douche, fluides, masques, la liste est longue.) et qui est largement responsable de la déforestation en Asie du Sud Est.

Faire ses soins soi-même

Pourquoi ?

Fabriquer ses cosmétiques permet de contrôler entièrement ce que l'on y met, et donc ce que l'on se met sur la peau. Et ainsi éviter de nombreuses substances chimiques nocives.

De plus, cuisiner ses petites recettes, les mettre en pots, les utiliser ou les offrir c'est agréable à faire et ludique. Faire soi-même c'est toujours mieux !

Avantages et inconvénients

  • Les + :
    On n'y met que ce que l'on veut donc pas de produits toxiques, contrairement aux produits industriels; on peut aussi personnaliser ses soins à sa convenance : à chaque type son ingrédient. D'autre part, qui ne souhaiterait pas l'espace d'un moment retourner en TP de chimie ?
    Et puis, c'est sûr, faire soi-même apporte une certaine satisfaction.
  • Les - :
    Les formules se conservent un petit peu moins bien que les produits du commerce : les conservateurs chimiques sont plus efficaces que les naturels (mais sont plus nocifs !), certaines matières premières peuvent avoir un tarif un petit peu élevé à l'achat, mais elles sont vite rentabilisées car les recettes nécessitent de faibles quantités, on peut donc faire de nombreux produits avec.

Place aux recettes !

Avant toute chose, on utilisera de préférence des ingrédients bio.
Il existe des polémiques autour des conservateurs naturels : l'extrait de pépin de pamplemousse ne conserverait finalement pas grand chose, la vitamine E empêche les huiles de rancir mais n'élimine pas les bactéries, et les huiles essentielles fongicides, pour fonctionner correctement, devraient être utilisées dans des proportions dangereuses pour la peau, etc.

La solution la plus naturelle reste donc de conserver sa crème au frigo.

Masque pour le visage

Masque tonifiant pour peaux normales, toutes peaux (pause 15 à 20 minutes) :

  • ½ verre de chair d'avocat, de banane, de concombre ou de melon mixée.

SHAMPOOING

  • Dans 1 litre d'eau minérale préalablement chauffée, faites dissoudre 100g de savon de Marseille en paillettes
  • versez 2 cuillères à soupe de mousse de babassu (mousse végétale qui permet de faire mousser le produit)
  • ajoutez 20 gouttes d'huiles essentielles adaptées à votre type de cheveux.

Toujours bien secouer avant chaque utilisation. Ce shampooing ne mousse pas autant que les shampooings du commerce, mais ce n'est pas la mousse qui lave, bien au contraire elle a tendance à agresser les cheveux.

Quelles huiles essentielles pour quel type de cheveux ?

  • Cheveux normaux : Ylang-ylang, Lavande, Thym, Cèdre, Romarin
  • Cheveux secs : Santal, Sauge, Géranium
  • Cheveux gras : Genévrier, Romarin, Cèdre, Citron, Bergamote, Pamplemousse, Cyprès, Basilic, Sauge, Petit grain, Lavande, Lemon-grass
  • Cheveux sombres: romarin
  • Cheveux abîmés : Ylang-ylang, Camomille, Santal
  • Pellicules : Tea tree, Petit grain, Romarin, Cade, Santal, Patchouli

Crème à raser

Elle s'utilise avec un blaireau.

  • Versez 30 ml d'huile d'argousier (cicatrisante, anti-oxydante, régénérante), ou noisette (cicatrisante aussi – la choisir en première pression à froid et bio) ou une autre huile végétale à votre convenance (dans ce cas ajouter 2 à 3 gouttes d'HE cicatrisante comme l'helichryse)
  • Versez petit à petit la dose de savon d'Alep liquide (ou 2 cuillères à soupe de savon d'alep râpé mais la texture sera moins agréable) souhaitable selon la texture et le pouvoir moussant que vous désirez obtenir. Le savon d'Alep est composé d'huile de laurier c'est pourquoi il est très bon pour la peau
  • Ajoutez 2 ou 3 gouttes d'huile essentielle de tea tree ou de niaouli qui sont de puissants antiseptiques donc très bons pour le rasage.
  • Si vous souhaitez la parfumer : HE de menthe poivrée pour la fraîcheur, géranium ou lavande pour les fleurs, ou cyprès pour activer la micro-circulation sanguine
  • Dernière étape : transvasez dans un pot avec couvercle. Evitez de mouiller la crème : mettre donc la quantité de crème dans une coupelle, et y tremper le blaireau.

LAIT CORPOREL HYDRATANT AUX FRUITS DU SOLEIL

  • Faites fondre au bain-marie 4 cuillères à soupe de cire d'abeille dans 80 ml d'huile d'abricot et 80 ml d'huile de coco mélangés à 2 cuillères à soupe de glycérine
  • Hors du feu, incorporez 2càS d'eau de fleur d'oranger et 10 à 15 gouttes d'huile essentielle d'orange, de mandarine ou de petit-grain en fouettant énergiquement.
  • Mettez en flacon.

CREME HYDRATANTE POUR LE VISAGE

  • Première étape obligatoire : Stérilisez le matériel, nettoyez votre plan de travail et vos mains !
  • Versez 4 cuillères à soupe (ou 4 parts de cuillère doseuse) d'huile de noyaux d'abricots dans un grand bol
  • Ajoutez 3 càs d'ester de sucre (l'émulsifiant), mélangez doucement au fouet, de manière à ne pas faire voler l'ester de sucre, jusqu'à ce que le mélange soit homogène et sans grumeaux
  • Versez en une fois 4 càs d'eau + 1 càs d'eau de rose (ou autre hydrolat) + 1 càs de gel d'aloe vera, puis mélangez vigoureusement au fouet pendant environ 2 minutes, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et s'épaississe
  • Ajoutez 2 gouttes de vitamine E (conservateur). Ou bien conservez votre crème 1 semaine au frigo + extrait aromatique d'abricot (pour parfumer la crème – facultatif - )
  • Conditionnez dans un contenant stérile

Dentifrice

  • Versez dans un verre une cuillère à soupe d'argile blanche
  • Versez le jus d'un citron (bio de préférence) pressé et mélangez jusqu'à obtenir la texture souhaitée, au besoin ajoutez de l'argile.
  • Ajoutez 6 à 10 gouttes (on commence par 6) d'huile essentielle d'eucalyptus et sauge (ou thym, romarin, selon les goûts)
  • Versez dans un petit flacon

Se conserve au moins 6 semaines.

Références

eco-SAPIENS 30/05/11
Photo: Fight Club Soap (FlickR/jlabianca)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter