le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Les initiatives de transition

Les initiatives de transition

Les initiatives de transition, à l'échelle d'un quartier, d'un village ou d'une ville, visent à adopter avec optimisme un mode de vie soutenable en anticipation du choc pétrolier et des changements climatiques.

Historique

En 2005, Rob Hopkins enseigne la permaculture, à Kinsale, en Irlande. Lors de la rédaction d’un « Plan d'action de descente énergétique », deux de ses étudiantes, Louise Rooney et Catherine Dunne, imaginent le concept de « mouvement de transition ». Le plan, présenté au conseil municipal, a été adopté et la ville a commencé à travailler à l’indépendance énergétique. L’année suivante, la ville de Totnes en Angleterre devient elle aussi une ville en transition et l’initiative se propage alors rapidement dans le monde anglo-saxon.

Le concept de Transition

Concrètement, la transition consiste à anticiper le double défi du pic, puis du choc pétrolier et du changement climatique, en s’adaptant dès maintenant. L’optimisme est de mise : d’après Rob Hopkins, il est possible d’encaisser ces événements sans catastrophisme en adaptant son mode de vie dans tous les domaines (économie, logement, alimentation, éducation, transport…). Le concept de résilience est au cœur du mouvement de transition.

La fin du pétrole bon marché et le choc consécutif seraient donc des opportunités pour un changement radical et positif : parvenir à bien vivre en s’affranchissant de la dépendance au pétrole. Il est en effet omniprésent aujourd’hui dans notre société, sous forme de carburants, de goudrons, d’engrais, de plastiques, de tissus synthétiques et d’additifs en tous genres.

Le concept de transition comporte également un volet psychologique et compare la dépendance au pétrole à la dépendance toxicologique. Il faut prendre en compte le déni ou le désespoir des gens pour les amener à s’affranchir de cette addiction grâce à des actions concrètes.

Enfin, bien que les maires et collectivités puissent être sollicités et participer à ces initiatives, la transition reste un mouvement apolitique qui ne vise pas à changer la société par le « haut », en créant par exemple un parti ou en cherchant à imposer des mesures à la population.

Les initiatives et domaines d’action

Le Transition Handbook (Guide de la Transition) est l’ouvrage de référence du mouvement, rédigé par Rob Hopkins. Il énumère les étapes nécessaires à la mise en place d’une initiative de transition, qui est un processus collectif et participatif. Suite à la sensibilisation du public et la mise en place d’un groupe de pilotage, la réflexion en open-space permet à chacun de participer librement à plusieurs groupes de travail et à tous d’en partager les conclusions.

Des solutions crédibles et appropriées doivent être adoptées à l’échelle de la communauté, échelon intermédiaire entre l’individu et le système politique :

  • Alimentation : l’accent est mis sur une production locale et autosuffisante. Cela implique de changer les modes de production hautement mécanisés et dépendants des intrants chimiques. Les systèmes d’AMAP, de jardins partagés et de coopératives ont là toute leur place, tout comme l’agriculture biologique, biodynamique ou encore la permaculture.
  • Economie : sont favorisés les circuits courts et les systèmes d’échanges locaux. Il est aussi possible de mettre en place une monnaie locale, comme cela a été fait à Totnes par exemple. Cela permet d’éviter la fuite des richesses, et d’impliquer encore plus la population dans la relocalisation des échanges. La monnaie perd alors sa valeur pour elle-même.
  • Transports : outre les modes de transports doux, le partage est favorisé via le covoiturage ou la propriété collective (autopartage). Cependant, la nécessité même du transport est réduite avec le développement des circuits courts et la relocalisation des productions, et tout déplacement non-indispensable est évité.
  • Energie : il faut diminuer la consommation énergétique globale et développer la production et l’utilisation d’énergies renouvelables comme : énergie éolienne, bois, biomasse et méthanisation…
  • Logement : priorité est donnée aux matériaux locaux et écologiques, et comme dans tous les autres domaines, et à la réduction de la consommation énergétique.

Globalement, dans les initiatives de transition, on remarque l’application de la règle des 4R (Réduire, Réutiliser, Réparer, Recycler), l’amplification des échanges locaux et l’intensification de la vie sociale à l’échelle communautaire.

Lancer ou rejoindre une initiative de transition ?

En juillet 2010, on dénombre 321 initiatives officielles et 198 initiatives en cours de formation. Plus de la moitié se situent au Royaume Uni, le reste étant réparti majoritairement entre les Etats-Unis, l’Australie, le Canada, et quelques pays européens dont la France.

De nombreuses ressources sont à la disposition de ceux qui souhaiterait lancer ou rejoindre une initiative de transition : films afin d’organiser des projections-débats, ouvrages, témoignages. La majorité de ces documents est en anglais, mais des traductions commencent à être disponibles.

La transition se veut être un cadre de travail, plus qu’une formule clé-en-main pour se préparer à la résilience économique et climatique. Chaque ville, village ou quartier doit mettre en œuvre ses propres initiatives en suivant néanmoins la trame du Transition Handbook. Les étapes à suivre peuvent paraître rigides mais ceux qui en ont fait l’expérience insistent sur les bénéfices humains, sociaux et relationnels qui en découlent. Certains principes de la transition peuvent faire écho à ceux de la décroissance ou de la simplicité volontaire et sont déjà appliqués par des particuliers et des collectifs en France et ailleurs.

C’est par exemple le cas des Colibris, menés par Pierre Rahbi, ou encore plus modestement des communes engagées dans un Agenda 21 local.

Pour en savoir plus :

eco-SAPIENS 13/07/10
Photo: Totnes (FlickR/dachalan)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter