le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
50% de CO2 en moins
Si tous les Français adoptaient de bons réflexes, nous emmétrions 50% de CO2 en moins.
Des vacances d'été locales écolo et conviviales

Des vacances d'été locales écolo et conviviales

L'été est l'occasion rêvée de faire un pas de côté … de se poser dans l'herbe, de ralentir pour retrouver le plaisir d'être ensemble ou découvrir la douceur d'une balade à vélo.

Que l’on soit actif ou flâneur il existe aujourd’hui de multiples possibilités pour se concocter des vacances écolo et conviviales.

Transport

Sauf à rester chez soi, les vacances commencent par du transport et l’impact de celui-ci sur l’environnement est non négligeable.

Pour des trajets en France l’avion est bien entendu à éviter et le train reste aujourd’hui le moyen de transport le moins polluant. Retrouver le temps du voyage est aussi propice à de jolies découvertes et des rencontres inattendues. Le train permet de transporter son moyen de locomotion, la voiture si on ne peut pas s’en passer ou son vélo ce qui est bien sûr la solution idéale.

Pour se déplacer en voiture à plusieurs il y a le "stop" mais aussi le co-voiturage qui permet de s’organiser et d’éviter les attentes parfois laborieuses sur les bords de route (easy covoiturage, en voiture Simone, covoiturage.fr...)

Sur place on peut bien sûr louer sa voiture mais aussi son vélo pour découvrir de nouveaux chemins de traverse.

Alors de chez vous à votre lieu de vacances pensez : train, vélo, bus … cela vous permettra de profiter au mieux de votre temps avec vos proches et de faire des rencontres.

Logement

Plutôt que de favoriser une industrie hôtelière peu respectueuse de l’environnement qui bétonne stations balnéaires et énormes infrastructures touristiques qui ne vivent que 4 mois par an, on peut choisir des lieux de villégiature plus doux.

Echanger, louer, surfer sur canapé ou camper ?

- Il est aujourd’hui facile et économique d’échanger son logement sur des sites tels que kivahu, trocmaison... Cette formule permet souvent d’échanger aussi la voiture (ce qui évite parfois un trajet en voiture) et beaucoup de bons tuyaux.

- Economique et convivial, le Couchsurfing, pourrait être traduit en français par "surfer sur les canapés". Le principe est simple, puisqu’il s’agit de logement chez l’habitant à titre gratuit.
En s’inscrivant sur le site, chaque membre complète son profil avec les informations qu’il souhaite partager : ses goûts musicaux, littéraires, ses expériences de voyage, ses intérêts, quelques photos … Puis il peut choisir d’accueillir des couchsurfers chez lui, d’aller surfer les canapés des autres membres, ou bien les deux ! Rien n’est obligatoire et chacun peut décider des conditions d’accueil (d’une chambre séparée au simple matelas, voire à un emplacement pour poser sa tente dans un jardin !), tant que l’hébergement reste entièrement gratuit. Le principe du site est avant tout de favoriser les rencontres entre voyageurs du monde entier et les échanges culturels.

Les hébergements touristiques se sont également mis au « vert » ! Alors pourquoi ne pas choisir des hébergements éco-labélisés, nombreux, confortables, proposant des services, des tarifs et un accueil chaleureux.

- Gîtes, chambres d’hôtes, hôtels respectueux de l’environnement fleurissent actuellement un peu partout et l’accueil qu’ils réservent est souvent aussi chaleureux qu’instructif… A la ferme ou en ville, à la mer ou à la montagne on prend l’air dans des endroits sains.
N’oubliez pas Accueil paysan ou les exploitants agricoles du réseau Bienvenue à la ferme. Les vacances, c’est aussi rencontrer les hommes et les femmes qui cultivent nos terroirs. Curieux des autres, ils pratiquent l’accueil touristique afin de partager leur expérience d’agriculteur et la connaissance de leur territoire. Alors venez à leur rencontre !

- Camping et caravaning sont fortement associés à une proximité avec la nature et suscitent un engouement croissant compte tenu de leur caractère économique et au sentiment de liberté lié au nomadisme. Mais entre émission de CO² lié aux séjours itinérants, matériaux utilisés et déchets générés, ces mode d’hébergements ne sont pas toujours aussi écolo qu’ils s’en donnent l’image.
Camping-cars, caravanes et mobile-homes répondent au souhait d’emporter son "chez-soi" en vacances. Attention cependant à l’impact lié à la pollution due aux déplacements des séjours itinérants et à la toxicité des véhicules de loisirs souvent fabriqués avec des matériaux fortement émetteurs de COV (composés organiques volatils), notamment de formaldéhyde* lié à la colle des panneaux de particules, au PVC des revêtements ou à la mousse de polyuréthane (PU) des matelas et coussins. Les dégâts de ces matériaux à l’usage et en fin de vie sont désastreux.

Les campings Huttopia et Indigo proposent de grands emplacements, dans des espaces naturels de qualité, ou encore des habitations légères, de type cahute, cabane ou canadienne. L’Office National des Forêts propose également des campings situés en forêt et répondant à des critères de durabilité.

Le matériel de camping mérite également qu’on s’y attarde car la plupart des tentes, sacs et vêtements sont fabriqués dans des matières issues de la pétrochimie nocives pour l’environnement et notre santé. Heureusement on peut toujours trouver des tentes en toile de coton dans lesquelles les nuits seront plus aérées.
Alors si on souhaite un hébergement plus proche de la nature laissons-nous tenter par un séjour dans un camping qui privilégie le respect de son environnement ou testons un séjour en roulotte, yourte, tipi ou cabane.

Il existe des séjours d'une ou deux nuits pour deux personnes sous forme de Box, spécialisées exclusivement dans les séjours en éco-hébergements, yourte, tipi, roulotte, cabane, tente suspendue, hamac, POD(cabanes en bois nichées en pleine nature), tente saharienne, etc.


Les Parcs Naturels Régionaux ou encore les Parcs Nationaux vous proposent également des adresses d’hébergements et de prestataires de loisirs engagés et respectueux de leur espace de vie.

Quel que soit notre choix, n’oublions pas que tous nos séjours dans la nature ne doivent laisser le moins de trace possible de notre passage.

Que faire … ?

Pour ceux pour qui un hamac et un bon livre ne durent qu'un temps, les vacances sont aussi le temps de la découverte et permettent d’expérimenter de nouvelles activités ou loisirs. Pour le respect des autres et de la nature évitons bien sûr les sports mécaniques (jet ski, hélico, quad…) et privilégions des activités en harmonie avec l'environnement.

Activités nautiques Les activités nautiques telles que la voile ou la plongée doivent être améliorées pour être plus respectueuses de l’environnement.
En effet, outre le moteur diesel qui équipe un voilier, il faut savoir que l’analyse du cycle de vie est encore très peu prise en compte par l’industrie nautique qui utilise beaucoup de matériaux non recyclables. En mer, la gestion des déchets et la pollution liée aux eaux usées notamment est également une source de pollution qui s’intensifie avec l’augmentation des plaisanciers. Le bétonnage de nombreuses zones côtières aménagées en port de plaisance est également une dérive de cette activité à succès.

Le canyonisme est un moyen sportif de parcourir un cours d’eau, qui peut allier nage, descentes en rappel, sauts et techniques de spéléologie. D’une région à l’autre, les débutants comme les aventuriers trouveront un canyon adapté à leur niveau. Renseignez-vous sur les conditions de pratique qui doivent respecter l’environnement : gare notamment aux piétinements répétés sur des zones fragiles… Toutes les adresses des professionnels ici.

A pied, à vélo ou avec un âne, se balader !

Randonnées avec âne bâté : certains lieux d’hébergement ou fermes peuvent vous proposer une randonnée avec un âne bâté. Outre le portage des bagages et/ou d’un petit enfant, il s’agit d’un animal attachant, bien moins têtu qu’on ne le pense, au pied toujours sûr sur tout type de sentier. Voici une liste d’adresses (non exhaustive !) où faire des promenades ou randonnées avec un compagnon à grandes oreilles.

Balades à thème : nature et patrimoine, découverte des plantes comestibles, observation ornithologique… Renseignez-vous auprès de l’Office de Tourisme de votre destination !
Vous trouverez certainement un Centre Permanent d’Initiation à l’Environnement, une antenne de France Nature Environnement ou encore une antenne de l'Office National des Forêts à proximité avec qui vous pourrez faire des sorties de découverte nature.
Des professionnels indépendants organisent également des sorties pour quelques heures ou quelques jours. Passionnés, ayant une connaissance pointue de leur territoire, de la faune et de la flore qui la compose, ils sauront partager leur passion.

Pour peu d'emprunter des itinéraires adaptés, le vélo est un moyen particulièrement agréable pour se promener ou pour réaliser des vacances itinérantes. Avez-vous entendu parler de l’itinérance douce ? Alors, avant de vous jeter sur votre quatre roues, pourquoi ne pas envisager de charger vos deux roues, homme et enfants dans un train direction le Luberon ou la Bourgogne ou vers l’une des régions de France proposant des itinéraires de randonnée à vélo ! Il y en a pour tout le monde : de l’habitué à grimper le Mont Ventoux sous le cagnard (soleil en provençal) au mois d’août, à celui qui ne sait plus où se trouve son vélo …
Le site des véloroutes et voix vertes de France facilitera votre choix. Seul, à deux ou en famille, vous trouverez forcément un itinéraire tout près de chez vous (ou plus loin encore) et une solution d’hébergement adapté à vos conditions et besoins. Sur ces sites, tout y est : loueurs de vélo, hébergeurs, restaurateurs, services de portage et itinéraires téléchargeables gratuitement !

Vous n’êtes pas un fan du vélo, alors prenez vos chaussure de randonnée et votre sac à dos et empruntez les chemins … les sites de la Fédération Française de Randonnée ainsi que celui de GR-Infos, tout comme les précédents, vous donnerons accès à des itinéraires, des conseils, des contacts d’hébergements etc.

Vous voulez une solution toute faire ? Des agences spécialisées dans les séjours vélo ou rando sont là pour répondre à vos besoins. L’Office National des Forêt (ONF), dans son rôle d’accueil et de sensibilisation du public, propose depuis quelques années des circuits de randonnée itinérante tout compris (accompagnement, hébergement, restauration et portage des bagages).

Alors, prenez la Route ! Nous ne vous promettons pas de vivre une aventure à la Kérouac, mais de revenir le muscle ferme, la ligne fine et de bonnes sensations plein la tête !

Pour lier l’utile à l’agréable, le WWOOFing est une manière de passer des vacances actives et solidaires. L’acronyme anglais World-Wide Opportunities on Organic Farms pourrait être traduit par "Opportunités sur des fermes bio à travers le monde". Un "WWOOFer" séjourne chez des fermiers bio, ou des personnes ayant un lien privilégié avec la nature, afin de partager un mode de vie sain et alternatif, d’échanger des informations et des techniques et de découvrir autrement une région.
Le gîte et le couvert sont offerts en échange du travail fourni sur place. Il peut s’agir d’aider aux récoltes, à l’aménagement de structures, de s’occuper des animaux ou du potager… Il n’y a aucune obligation en matière de travail, aucun contrat ou argent échangé : les conditions du séjour sont à discuter entre l’hôte et le WWOOFer. Un aperçu des 400 fermes en France est librement consultable sur le site de wwoof France , mais pour obtenir les coordonnées de celles-ci, il faudra s’inscrire moyennant une cotisation annuelle de 15€.
A savoir : en 2009, plus de 38 pays ont un réseau de WWOOFing publiant leurs adresses. De nombreuses autres fermes dans d’autres pays sont répertoriées dans un carnet indépendant, distribué par WWOOF Australie.

Il existe d'autres opportunités pour s'engager en voyageant, pour cela vous pouvez notamment aller sur le site d'echoway qui propose de nombreux voyages responsables à l’étranger.

Pour ceux qui opterons pour des vacances en ville ou à proximité, vous pouvez faire appel aux greeters ! késako le greeters ?
Un greeters, c’est vous, c’est nous : une personne qui connaît bien sa ville ou son territoire et qui donne un peu de son temps à des visiteurs pour faire découvrir son lieu de vie. Ce phénomène est né à New-York au début des années 90. En faisant appel à un greeter vous n’aurez pas de visite guidée dans les règles de l’art avec un guide professionnel, mais un habitant/bénévole qui partagera un peu de « sa » ville ou de son quartier avec vous.
N’oubliez pas de passer également par l’un des nombreux offices de tourisme qui organisent des visites guidées à thème et vous permettront d’approcher le territoire d’une manière plus « savante » et ainsi satisfaire votre curiosité.

Que ce soit en ville ou à la campagne, l’été approchant fleurissent les manifestations culturelles. Beaucoup d’entre-elles adoptent des comportements responsables : sensibilisation des visiteurs, gestion des déchets, économie d’énergie, restauration à base de produits locaux et/ou bio etc. Alors informez-vous !


Labels

Ici comme ailleurs les labels et autres allégations fleurissent pour annoncer qu'ici l'herbe est plus verte qu'ailleurs. Nous vous présentons les principaux.

Hebergements

  • Gîtes de France : Né en 1951, il promeut un modèle d’hébergement touristique rural privilégiant l’accueil et le « bien-vivre », sans critère écologique particulier. Les gîtes ruraux (maisons ou logements indépendants) sont classés selon leur confort de 1 à 5 épis. Le label Gîtes de France s’applique également aux Gîtes d’Etape et de Séjour, pour des groupes de 12 à 50 personnes.
  • Si vous comptez séjourner dans un Parc naturel régional ou national, Gîtes de France s’est associé à WWF-France pour y labelliser « Gîte Panda » des chambres d’hôtes, des gîtes ruraux et des gîtes de séjour. Les propriétaires s’engagent à suivre certains principes en matière de préservation du milieu naturel, d’éco construction …
  • Ecogîte distingue parmi les Gîtes de France les hébergements « conçus ou restaurés selon des techniques ou matériaux reconnus comme ayant un faible impact sur l’environnement, de sa construction à sa déconstruction ». Même si la démarche suivie par les propriétaires peut être très progressive, on appréciera l’encouragement à utiliser des matériaux locaux et à utiliser des énergies renouvelables. Les critères semblent plus complets que pour les Gîtes Panda.
  • Bienvenue à la ferme est un réseau de plus de 6000 agriculteurs en France, qui souhaitent développer l’agritourisme sous l’impulsion des chambres d’agriculture : ils proposent des hébergements en chambre d’hôte, gîte ou camping, des dégustations de produits du terroir et des animations dans une exploitation agricole en activité. Cependant, il est dommage que rien ne soit prévu pour mettre en valeur des agriculteurs bio.
  • Accueil paysan existe dans 23 pays dans le monde et compte plus de 800 adhérents en France. Contrairement à Bienvenue à la Ferme, ce réseau indépendant se présente comme une « alternative paysanne » mettant l’accent sur le respect de l’environnement et des structures locales. Il propose le même type de prestations d’hébergement, de gastronomie et d’animations.
  • Rando plume propose des hébergements dans 250 maisons d’hôte en France, tenues par des « passionnés » de leur territoire. Celles-ci sont ouvertes toutes l’années et les hôtes s’engagent à proposer des activités (balades, sports, visites, ou simple soirées musicales) à leurs visiteurs.
  • La clef verte est un label international pour les hébergements touristiques « écologiques », issu de l’office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement. Les candidats effectuent la demande de labellisation sur la base de différents critères environnementaux (gestion de l’eau, des déchets, achats responsables …) et sont examinés par un jury composé d’organismes partenaires.
  • L’Ecolabel européen est un label écologique officiel de l’UE, utilisable dans tous les pays membres. Il s’applique à de nombreux produits et services dont les hébergements touristiques et campings. En France, AFNOR se charge de la certification (sur demande) en se basant sur des caractéristiques parfois floues et peu contraignantes, telle que « l’amélioration de l'éducation environnementale et de la communication ».
  • Chouette Nature Soucieux de concilier préservation de l’environnement et détente, Cap France l’une des premières associations de tourisme social, est à l’initiative du label Chouette Nature à destination de ses villages vacances.
  • Hôtel au Naturel labellise des hôtels (22) situés dans des Parcs Naturels Régionaux ou des espaces naturels sensibles (9) et engagés pour limiter l’impact de leur activité sur l’environnement.

Collectivités

  • Le label Pavillon bleu distingue en France, depuis 1985, les communes et ports de plaisance de « bonne qualité environnementale » via une candidature payante. Il est issu, comme Clef Verte, de l’office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement. En 2010, les critères d’attribution sont répartis en quatre domaines : éducation à l’environnement, de la gestion du site, des déchets et de l’eau et du milieu. Attention cependant, Pavillon Bleu juge de la qualité de l’eau l’année précédant l’attribution du label ! Plusieurs critiques pèsent par ailleurs sur le pavillon bleu en raison notamment du fait qu'il faille payer pour l'obtenir et de son manque de garanties concernant la non-toxicité de l'eau. Sur cet aspect, l'association Surfrider Foundation établit chaque année une étude sur la qualité des eaux de baignade au regard de la directive européenne applicable en 2015.
  • Station verte est un label français dédié au « tourisme de nature », issu d’une association de collectivités. Il distingue des communes de moins de 6 000 habitants offrant de nombreux services touristiques et activités. L’accent est donc mis sur les équipements et le côté pittoresque des lieux sélectionnés (villages fleuris, animations, variété des hébergements) plutôt que sur leur engagement écologique.

Liens :



*La formaldéhyde est irritant pour la sphère ORL (yeux-nez-gorge), il provoque de l'asthme, des altérations du système immunitaire, des troubles neurologiques et il est lui aussi classé cancérogène probable.

eco-SAPIENS 06/06/12
Photo: Sunny Side Up (FlickR/code poet)
Facebook Twitter
Bien
5 évaluations
Voir les commentaires
Bien
5 évaluations
Commentaires
Bien eco-hotes 09/07/10
pour le co-voiturage n'oubliez pas ecolutis

Ecolutis, Je les ai rencontrés sur un salon, puis sur un 2è, avant de travailler avec eux et l'un de mes clients sur le parrainage de ruches, leur nouveau projet.

Ce sont des gens qui mettent réellement en pratique la RSE dans leur fonctionnement cf cette page http://www.ecolutis.com/equipe

C'est une petite équipe, qui refuse de nouveaux investisseurs, est rentable, fait profiter ses salariés de la rentabilité, permet le télétravail, a une véritable éthique.

Correct Alexis 16/07/10
Et consommez local...

10 % pour découvrir l'alimentation locale en vacances! 

Code promo VAC2010 

http://www.lepanierpaysan.com/page.php?id=42

Vous vous déplacez sur des régions ou une structure lepanierpaysan.com existe?

Découvrez les produits locaux avec l'engagement et la traçabblité lepanierpaysan.com.

Les agricultures locales livrées à domicile, bon plan locaux, manifestations locales et marchés paysans locaux relayés sur le site. 

Bien Francis 26/10/10
Un autre site de covoiturage
Cet été j'ai découvert un autre site de covoiturage, un peu jeune mais prometteur : Vadrouille Covoiturage. Le design est sympa, est surtout ils ont une calculatrice des prix des trajets en covoiturage : http://www.vadrouille-covoiturage.com/prix-covoiturage.html
Bien Vivi31 19/01/11
Site internet de vacances écolos

Le site Voyages pour la planète est une sorte d'annuaire en ligne d'hébergements écologiques et de séjours écolos et solidaires: http://www.voyagespourlaplanete.com

Les adresses sont surtout en France, mais il y en a aussi à l'étranger. 

Correct IKINAT 18/07/12
Trouver une location de vacances écolo sur ikinat.com

Bonjour,

Votre article est très complet.

Vous pouvez citer également http://www.ikinat.com, c'est le site des annonces de locations de vacances écologiques et naturelles.

On y trouve, principalement en France, des adresses de gîtes écologiques, de chambres d'hôtes où l'on vous servira un petit déjeuner biologique, des roulottes, des tipis, des yourtes mongoles en feutre, et bien sûr les cabanes dans les arbres qui sont si tendance actuellement !

A bientôt !
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter