le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
Le boeuf à l'eau
Il faut 16000 litres d’eau pour produire 1 kilo de bœuf.
Le bambou : solution écologique ou arnaque industrielle?
Dossier Mode et deco

Le bambou : solution écologique ou arnaque industrielle?

On trouve de plus en plus de produits à base de bambou. Du textile au papier en passant par la cuisine, il est partout et on vante ses nombreuses propriétés écologiques. Un engouement qui, comme souvent, cache des abus de la part de nos amis industriels. Petit tour d'horizon.

Carte d'identité du Bambou

panda bambou par le ninners

Le bambou appartient à la famille des poacées et à la sous-famille des Bambousoidées. On en recense environ 80 genres et plus de 1300 espèces.

Le bambou est caractérisé par un chaume creux lignifié, à la croissance très rapide. Il en existe de toutes tailles, certaines espèces mesurant jusqu’à trois mètres.

On le trouve principalement en Asie tropicale et subtropicale, mais il est naturellement présent sur tous les continents, à l’exception de l’Europe - où il est cultivé - et de l’Antarctique.

Caractéristiques écologiques du bambou

Le bambou fixe bien plus de CO2 que les arbres et libère 30% d’oxygène de plus. L’étroitesse de ses feuilles facilite l’infiltration de l’eau, son système racinaire très dense, constitué de rhizomes, limite l’érosion édaphique et restaure les sols appauvris.

C’est une plante extrêmement résistante, dont la culture ne nécessite ni engrais, ni produit phytosanitaire.

En revanche, les bambous peuvent devenir invasifs et menacer ainsi la biodiversité des écosystèmes.

Utilisations du bambou

Outre ses vertus décoratives, le bambou est paré de multiples qualités et s’adapte à diverses utilisations. Sa résistance et sa légèreté en font un matériau idéal pour les échafaudages des gratte-ciel, les meubles, parquets, tuteurs, cannes à pêche, arcs, outils de dessin, instruments de musique et ustensiles divers (vases, pots à tabac, étuis, paniers...). On construit même des ponts, des maisons en bambou.

panda bambou par providenz

Il est également comestible, et pas uniquement pour les pandas géants!
On peut manger les jeunes pousses bouillies ou grillées, en salade par exemple – on retrouve le bambou dans beaucoup de mets asiatiques. Les graines peuvent être moulues et transformées en farine et certaines espèces peuvent être cultivées à des fins de pâturage pour le bétail.

La médecine naturelle et la phytothérapie reconnaissent au bambou des vertus telles que la reminéralisation de l’organisme, la fixation du calcium, le renforcement de la résistance physique et le ralentissement du vieillissement.

On peut aussi le transformer en pâte à papier.

L’industrie textile s’est également emparée du bambou et vante ses propriétés – anti-transpirant, antibactérien, absorbant...
La Chine a récemment décuplé ses exportations de bambou, et sous couvert de préservation de l’environnement, des dizaines de marques commercialisent des vêtements, des couches lavables auréolées de bonne conscience écologique. Et pourtant...

La culture du bambou: panacée écologique?

salle de bains bambou par Conanil

On trouve sur le bambou toutes sortes d'éloges, notamment en ce qui concerne sa culture. Une part importante de la production est issue de petites exploitations indépendantes souvent certifiées qui apportent des revenus décents aux producteurs.

Les besoins des industriels de tiges de bambou de plus de trois ans garantissent une gestion pérenne des plantations: seules les tiges âgées sont prélevées, les jeunes tiges préservent les sols de l'érosion et permettent la régénération des plantes.

Malheureusement, le succès du bambou est souvent incompatible avec cette gestion et le bambou n'échappe pas à la déforestation. L'industrie - notamment celle du papier - a parfois recours à des méthodes scandaleuses pour se procurer des bambous à moindre coût. Profitant de la méconnaissance de certains pays, comme le Laos, de la valeur de leur forêt, elles ravagent les forêts naturelles de certaines zones peu accessibles pour y installer des plantations.

Autre antagonisme avec une culture durable, on utilise souvent les jeunes pousses afin d'en extraire plus facilement les fibres. En effet, l'extraction des fibres est difficile lorsque le plant est âgé... Ainsi, les produits en fibre de bambou véritable sont issus de cultures souvent peu respectueuses de l'environnement en termes d'exploitation agricole.

Textile : distinguer la fibre de bambou de la viscose

bambouseraie par couscouschocolat

De plus en plus de produits textiles sont étiquetés "fibre de bambou", notamment les vêtements ou les serviettes de bain, peignoirs, etc. Or, la transformation de la plante en fibre textile aboutit dans l'immense majorité des cas en viscose de bambou, à grand renfort de soude, sulfure d'hydrogène ou encore sulfure de carbone.

A l'heure actuelle, une seule entreprise chinoise produit et commercialise des fibres de bambou naturelles produites avec des méthodes telles que la vapeur et l'ébullition. Avec un prix de revient beaucoup plus élevé que celui de la viscose de bambou, cette matière reste donc très marginale et réservée à des produits hauts de gamme.

Que faut-il en penser?

Le bambou est une plante aux mille vertus: outil de construction, plante médicinale, aliment, outil ou objet du quotidien, les produits dérivés du bambou peuvent se décliner sous de multiples facettes. Puits de carbone et puissant oxygénateur, il est robuste et s'émancipe de l'utilisation de produits chimiques pour sa croissance.

chaussette bambou par Wonder Mike

Ce que le bambou ne sait pas faire, ou peu, c'est devenir textile tout en conservant une empreinte écologique raisonnable ! Pour ne pas se tromper il convient donc de s'assurer de l'origine du bambou.

dossier écrit par Anne-Laure Dubois pour eco-sapiens
crédits photo:
Panda par le niners ; bambou par providenz ; salle de bain par Conanil ; bambouseraie par couscouschocolat; chaussette par Wonder Mike
eco-sapiens 27/07/09
Photo: Bambou (FlickR/nicobilou)
Facebook Twitter
Correct
9 évaluations
Voir les commentaires
Correct
9 évaluations
Commentaires
Super BaptisteR 28/07/09
viscose de pin

Nous avons également appris qu'il existait un procédé non polluant de transformation en viscose.

Au contraire de l'habituel processus chimique, il y aurait un traitement enzymatique, plus lent mais donc bien plus respectueux de l'environnement.

La marque de lingerie G=9.8 utilise celà.

Correct henrimarc 16/08/09
MERCI !!

Merci pour ce dossier assez complet sur la question. MAIS OÙ SONT VOS RÉFÉRENCES SCIENTIFIQUES ??

J'ai moi même abouti aux mêmes conclusions en faisant une recherche, et j'ajouterai simplement 3 faits :

- déforestations massives dans le nord est du Brésil, en Amazonie pour planter du bambou pour fins textiles

- Le China Bambroo textile, multinationale qui possède le brevet de transformation et qui a la connaissance exclusive du procédé de transformation

-   la pseudo qualité anti bactérienne prétendument naturelle du bambou démentie sur les sites des principaux fabrciants de  fil a tricot tel LITRAX en Allemagne qui stipule :
It is claimed on some websites that bamboo viscose fiber has "anti-bacterial" effects. We have not found any such evidence and would advise you to specifically ask for detailed certified proof (by an independent test authority) of such antibacterial property from the party claiming it.

Plutôt clair, non ?!

Merci !

Correct biotissus 19/11/09
tissu bio

Bonjour,

je me permet d'apporter ma pierre à l'édifice.

Effectivement le bambou n'est pas un tissu bio. On nous en rebat les oreilles, car le principal producteur de bambou est la Chine : donc les grandes marques peuvent acheter du bambou à pas cher en Chine, et le revendre cher en faisant croire que c'est bio.

En fait, seuls le coton et le lin bénéficient de labels crédibles "biologique".

Le chanvre peut être considéré comme bio car il est naturellement résistant et nécessite peu de pesticide.

Pour en savoir plus, RDV sur http://biotissus.com

Correct gaellegaelle 07/05/10
question

@ Henrimarc,

où avez-vous trouvé ces informations sur des déforestations massives au Brésil pour planter du bambou à des fins textiles?

Je pensais au contraire que la croissance rapide du bambou permettait de réduire un peu la déforestation.

Merci d'avance

Super eco-hotes 02/05/11
merci pour toutes ces recherches et conclusions indépendantes
Au moins avec vous on est sûr (enfin moi je le suis) que les conclusions ne sont pas orientées par votre intérêt personnel et ça, c'est précieux !
Correct Ecobo 25/02/14
Bambro Tex

Bonjour,

Je tiens a corriger l'information sur la societe Bambro Tex que vous mentionnez comme  la "seule entreprise chinoise qui produit et commercialise des fibres de bambou naturelles" : c'est complétement faux.

Etant un professionnel du bambou basé  a Shanghai, je me suis renseigne sur cette compagnie : elle n'est pas productrice de la fibres. Son activité se limite à la transformation de fibres en fils. Cette société achete sa matière première a d'autres usines.

 

Il est très difficile de trouver de la "fibre bambou bio".

 

Cordialement

 

www.ecobo.fr

Votre spécialiste du bambou.

Correct BaptisteR 27/01/16
Merci pour ces précisions

Bonjour Benboo,

Merci pour ce complément qui confirme nos dires donc.

Reste à savoir s'il existe un moyen simple de connaître la qualité environnementale de telle ou telle usine de transformation.

Cordialement

Correct Benboo 27/01/16
LE BAMBOU NE DONNE PAS DE FIBRES TEXTILE
Correct Benboo 27/01/16

Le bambou n'est pas une plante textile. Ces fibres naturelles sont assez lignifiées, raides et ne se prêtent pas ce type d'usage et la transformation en fils.

Il faut nécessairement passer par la transformation chimique en rayonne. Les entreprises chinoises ne font pas autrement même si certains sont plus écologiques que d'autres dans le process de fabrication de la viscose. 

Les allégations du type: "fibres naturelles de bambous" sont donc mensongères ou tout du moins trompeuses et devraient être remplacées, au mieux, par "viscose d'origine 100 % bambou"

Pour plus d'info, voir chapitre 6, le bambou et les fibres sur le site AEB France. Vous trouverez également des infos sur l'aspect controversé de "puits de carbone"

http://aebfrance.org/2015/04/27/perspectives-de-developpement-du-bambou-en-france-metropolitaine/

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter