le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Vitesse réduite
Réduire sa vitesse de 5% provoque une réduction de 5% sa consommation d'essence, et donc une réduction de ses frais de combustibles et de ses émissions de gaz à effet de serre.
Consommer de manière optimale

Consommer de manière optimale

Est-il vraiment (éco)logique de choisir des objets à utilisation unique alors qu'ils existent en version longue durée ?

Pour un même usage, engendrer le minimum de pollution

Limiter les emballages

Est-il vraiment nécessaire d'acheter vingt petits contenants d'un produit plutôt qu'un gros pot ?

Ne peut-on prendre des céréales, sucreries, du sucre... en vrac plutôt que les formats individuels qui impliquent un sachet en plastique qui enveloppe une boîte en carton qui enveloppe des mini-sachets en plastiques qui enveloppent des produits individuels ?

Limiter l'«operculophilie», le sur-emballage, c'est minimiser les émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) qui leur sont associées au niveau des déchets, mais aussi des transports et de l'énergie produite pour les fabriquer.

Quand on en a la possibilité, opter pour des produits vendus dans des emballages consignés (cela concerne surtout les bouteilles)... et rapporter les emballages, bien évidemment!

L'emballage représente environ la moitié du volume et le tiers du poids des déchets (tous déchets compris).
Les emballages plastiques représentent les 2/3 déchets ménagers plastiques, soit 21 Kg par habitant et par an.

Privilégier les produits durables plutôt que les produits jetables

  • Pour le pic-nic, les buffets, les soirées avec de nombreux amis : oubliez les gobelets, assiettes et couverts en plastiques!vaisselle bois Etonnez vos amis avec des assiettes et couverts en bois, en palmier, en bambou très design et des gobelets en amidon de maïs.

  • Dans la salle de bain : fini les rasoirs entièrement jetables, les brosses à dents sans tête changeable, les lingettes jetables.

  • Pour bébé, il est aussi préférable d'opter par exemple pour des couches lavables réutilisables, biodégradables et à base de fibres recyclées quand on sait qu'un bébé change en moyenne 5000 fois de couches avant de devenir propre.

On utilisera quand c'est possible des ustensiles rechargeables :

  • au bureau, pourquoi jeter un stylo lorsqu'il ne fonctionne plus alors qu'il suffit de changer sa mine ?
  • les piles si polluantes peuvent être choisies rechargeables aussi,piles rechargeables
  • pour les savons liquides, inutiles de racheter l'emballage en entier alors qu'il existe des recharges.

On sélectionnera de préférence des produits durables et de qualité, facilement réparables.

Dans les calculs de rentabilité d'un achat, on prendra en compte aussi le long terme, en considérant par exemple le prix que paye aussi la société pour régler le problème des déchets.

eco-sapiens 04/12/06
Facebook Twitter
Correct
1 évaluation
Voir les commentaires
Correct
1 évaluation
Commentaires
Correct laciboulette 13/04/10
lingettes antidécolorantes

Depuis quelque temps, on trouve des lingettes antidécolorantes dans les supermarché permettant de mélanger le linge en machine, et d'éviter les accidents de décolorations.

Plusieurs questions me viennent :

1 - C'est pas écolo? Et oui encore un truc jetable, pas forcement rapidement biodégradable (je ne sais pas trop à vrai dire) et qui atterri aussi sec à la poubelle.

 

2 - ce serait écolo ?(selon certains fabricants) car  permet de diminuer le nombre de machine en mélangeant. Permet de conserver les vêtements plus longtemps en évitant les accidents de décoloration.

 

Que croire?

 

Par ailleurs, je suis tombée sur une astuce sur un site internet  consistant à utiliser les voiles (jetables) de couche lavable en guise de lingette décolorante.

Ces dernières étant biodégradables peuvent être ensuite mises au composte (peut être pas terrible avec les fibres textiles et les pigments récoltés, encore une autre question...;) )

 Mais, quelqu'un a t'il essayé cette astuce? (c'est dommage, j'ai filé les miennes en même temps que les couches lavables à une copine qui a eu un bébé ).

 

 Ce type d'astuce est-il vraiment écolo?

 

JE précise que je ne suis absolument pas fan des lingettes jetables. A la maison, on utilise des cotons lavables, gants de toilettes, et lingettes lavables.

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter