le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Le robinet fuit
Un robinet qui goutte gaspille 35.000 litres d'eau en une année.
Agitations autour du scénario énergétique publié par l'ADEME

Agitations autour du scénario énergétique publié par l'ADEME

Cela aurait du rester un rapport de plus. Commandé par l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, il a pourtant été divulgué par le journal Mediapart, prenant tout le monde de court. Petites explications.

Une publication au moment opportun

"En France on a pas de pétrole mais on a des idées."

C'est avec ce fameux slogan que depuis 50 ans, l'exception française du nucléaire a gagné l'opinion publique. En tout cas conquis les représentants politiques.

On se souvient aussi que lors du Grenelle de l'Environnement, la condition était que l'on puisse tout mettre sur la table... sauf le nucléaire.

Plus récemment, il y a eu cette promesse du président François Hollande de fermer la vieille centrale de Fessenheim d'ici 2017.

Et tout dernièrement, c'est le fleuron industriel du nucléaire, AREVA, qui voit son cours de bourse dégringoler. La situation semble tellement désespérée que le 16 avril, une discussion à la va-vite a été entamée pour voir dans quelle condition EDF, déjà endetté, pourrait racheter AREVA, ou en tout cas certaines branches.

Mais au fait il dit quoi ce scénario ?

Le journal Mediapart dévoilait le 8 avril 2015 l'existence d'une note de l'ADEME qui contiendrait un scénario 100% renouvelables.

Cependant, comme le rappelle l'association négaWatt :

il est inexact de parler de "scénario", puisque qu'il s'agit d'analyses de la faisabilité de fournir 100 % de l'électricité par des énergies renouvelables en 2050, et non d'une analyse de la trajectoire année par année pour atteindre ce taux de 100 %. Ce sont donc des mix électriques à une année donnée (2050) et non des scénarios énergétiques qui sont comparés

.

Il ne s'agit donc pas d'un scenario ADEME mais de trois"photos" représentant chacune un mix électrique en 2050.

Dans cet article, nous évoquerons le mix dit ADEME Ref ("référence"). Les comparaisons effectuées par négaWatt entre son propre scenario et ceux de l'ADEME révèlent trois points:

Une baisse globale de la consommation d'électricité d'ici 2050.

Il s'agit du volet sobriété. L'ADEME rompt donc avec l'idée commune que nous consommerons toujours plus d'électricité.

Le rôle de l'éolien est prépondérant

L'ADEME envisage 63% de production d'électricité par l'éolien. C'est cela qui a fait dire à la ministre de l'Environnement Ségolène Royal sur RFI :

Il y a de très fortes contraintes. Il faut mettre des éoliennes partout, à 50 mètres des maisons, il faut faire des lignes haute-tension partout.

En réalité, l'ADEME envisage 303 TWh (contre 17 TWh aujourd'hui). Ce serait 4 fois plus que la puissance installée en Allemagne aujourd'hui. Sachant que l'Allemagne a un gisement éolien On est donc bien loin des "éoliennes partout".

A la page 92 du rapport de l'ADEME on peut lire précisément :

17 000 km² occupés par des éoliennes terrestres, soit environ 3% du territoire métropolitain, avec seulement 170 km2 de surface au sol artificialisée correspondant à la localisation au sol des éoliennes, des infrastructures électriques, des chemins d’accès, stationnements et zones de manœuvre.

Pour infos, la surface au sol occupée actuellement par les infrastructures nucléaires et de 40 km2...

L'absence de nucléaire

C'est évidemment le point qui fâche car avec cette publication, c'est la première fois qu'indirectement l'Etat envisage la sortie du nucléaire en 2050... alors que le contraire a été voté récemment. Le troisième "mix" dit [40%ENR+55% nucl] propose une France avec où les 19 centrales nucléaires ont été remplacées par 19 centrales EPR. Or, ces centrales dites "nouvelle génération" ne sont pas construites, prennent déjà 10 ans de retard et ont vu leur coût multiplié par 3...

Piqûre de rappel : le scénario négaWatt

La prospective énergétique, à savoir la conception d'un scénario énergétique complet (mobilité, chauffage, électricité, agriculture...) est un exercice difficile. Le scénario le plus connu et le plus détaillé reste encore le scénario négaWatt. Rappelons qu'il s'agit d'un scénario "sans rupture technologique", reposant sur le principe : sobriété, efficacité, renouvelables.

eco-SAPIENS 17/04/15
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter