le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Tags
Marseille des eco-sapiens
Ampoules basse consommation ?
Une ampoule à économie d’énergie consomme 4 fois moins et dure jusqu’à 10 fois plus longtemps qu’une ampoule ordinaire. Ainsi, pour une ampoule qui coûte 5 Euros, le consommateur rentabilise son achat en 10 mois, alors que l’ampoule a une durée de vie de 6 ans.
Acheter des ampoules basse consommation
Polémique sur les ampoules basse conso
Le sable, enquête sur une disparition

Le sable, enquête sur une disparition

Le sable, auquel personne ne fait attention et qui paraît inépuisable, est une matière de plus en plus recherchée, notamment par l'industrie du bâtiment, et en danger de disparition. Le film Le sable, enquête sur une disparition, récemment sorti au cinéma, plonge dans cette problématique et les enjeux de cette ruée mondiale.
Une actualité originale de Reporterre

Le sable qu’on foule du pied en marchant la plage est-il réellement une matière banale ? Est-il en quantité infinie ? Au delà des côtes, quel est son véritable impact sur nos vies ? C’est à ces questions que Denis Delestrac répond dans un documentaire intitulé Le sable, enquête sur une disparition. Avec une approche systémique, il permet de faire des liens et de comprendre la problématique et les enjeux de cette véritable ruée mondiale vers le sable.

L’investigation nous mène aux quatre coins de la planète, recueillant images, témoignages, expertises de représentants d’ONG, de scientifiques, d’industriels. Il s’avère que ce grain insignifiant, auquel personne ne prête attention ni ne protège est pourtant le « héros invisible de notre époque » comme l’explique le géologue britannique Michael Welland.

Du verre aux cosmétiques en passant par les peintures, les plastiques, les minéraux stratégiques de tous les outils de connectique (puces des ordinateurs, téléphones, etc .), il est partout, comme l’air qu’on respire sans s’en apercevoir. C’est le bâtiment qui en absorbe le plus, avec notamment l’industrie du béton, devenu le matériau de construction dominant sur la planète.

L'auteur montre alors comment le développement urbain accroit la demande à tel point que le sable, bien que bon marché, devient un matériau rare ! 200 tonnes pour une maison moyenne, 3000 pour un bâtiment comme un hôpital, 30 000 pour 1 km d’autoroute, 12 millions pour une centrale nucléaire, au total 40 milliards de tonnes et 70 milliards de dollars d’échanges par an. Voilà qui donne la mesure de l’usage.

Ou la démesure comme le développement ahurissant de Dubaï et de ses îles artificielles ou celui de Singapour qui en quelques décennies a vidé de son sable les littoraux alentours.

Reporterre 11/02/14
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
Articles en lien
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter