le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
A pied ou en voiture ?
En voiture, le premier kilomètre pollue en moyenne quatre fois plus que les suivants.
Origine France Garantie: un label sans clauses sociales ni écologiques

Origine France Garantie: un label sans clauses sociales ni écologiques

Lancé en 2011, le label « Origine France » est attribué aux produits dont la fabrication est majoritairement effectuée en France. Le label permet de lutter contre la triche « made in France », mais sans garantir une performance socio-environnementale.
Une actualité originale de Novethic

Fin janvier 2013, la marque Petit Bateau, fleuron du « bon goût à la française », se faisait épingler par le magasine Que Choisir. En ligne de mire, la nouvelle collection qu'elle venait de lancer avec la marque Carven, à grands renforts de rubans bleu blanc rouge. Cette collection, « c’est l’histoire d’une rencontre entre deux maisons françaises partageant les mêmes valeurs de modernité et d’honnêteté. », d'après le blog de Petit Bateau. Sauf que derrière ce « storytelling » et des étiquettes qui renvoient sur le service client de la firme à Troyes, l'entreprise reste muette et évasive sur le lieu de production, alors que 80% des collections sont fabriquées au Maghreb, dévoilait le magazine de défense des consommateurs. Et Que choisir de conclure :

Certaines marques sont passées maîtres dans l’art de faire croire que tous leurs articles sortent d’usines situées sur notre sol alors qu’il n’en est rien. Parmi elles, Petit Bateau bat des records d’ambiguïté.

« L'objectif est de donner une information d'origine transparente et incontestable », estime le président de Pro France et ancien ministre, Yves Jégo. Cette information est d'autant plus utile, à ses yeux, que « le made in france, qui est auto-déclaratif et rarement contrôlé (et optionnel, NDLR), est aujourd'hui dévoyé et fraudé par toute une série d'entreprises, parfois de manière involontaire ».

Origine France Garantie : deux exigences cumulatives...

made in France

C'est tout l'inverse du label OFG, qui repose sur deux critères cumulatifs, dont le respect est vérifié par un organe certificateur indépendant, Bureau Veritas : le produit doit prendre ses caractéristiques essentielles en France et de 50 % à 100% du prix de son revient unitaire doivent être acquis en France. Pourquoi pas 100% ? Parce que cela reviendrait à s'aliéner 99% des produits industriels, argumente Pro France, du fait des composants fabriqués à l'étranger. Ceci étant, le cahier des charges inclue des exigences sectorielles : pour les vêtements, la totalité de la confection (coupe, montage, finition) doit être réalisée en France et dans l'alimentaire, l'ingrédient principal en poids « est obligatoirement d'origine France ».

… Mais pas de dimensions environnementales et sociales

«Derrière l'origine du produit, le label donne au consommateur d'autres informations sur l'entreprise, notamment en termes de standards environnementaux ou sanitaires, qui peuvent le rassurer», faisait valoir Yves Jégo dans les colonnes du Figaro, le 18 avril dernier. Cette affirmation s'appuie sur le fait que les entreprises produisant en France sont censées respecter la loi sociale et environnementale française, qui apporte une présomption de mieux-disant.

Mais le cahier de charges n'inclut aucune clause sur l'écologie et le social et donc le label « n'apporte aucune garantie » de performance sur ces sujets, regrette le fondateur du réseau Entrepreneurs d'avenir Jacques Huybrecht, qui voudrait faire entrer ces deux éléments dans l'excellence à la Française. Interrogé sur la pertinence d'inclure ces critères dans le label, Yves Jégo se montre pourtant catégorique : « Vouloir un label multi-usages est un leurre et une vision détachée de la réalité. Cela serait trop compliqué et impossible » à installer, estime-t-il.

Malgré cette limite, le label semble relativement bien accueilli dans le monde de la RSE, ou du moins, des achats responsables. Bien qu'il ne puisse pas être utilisé comme critère de sélection pour les marchés publics, rappelle l'Observatoire des achats responsables, «il permet d'assurer, pour une certaine part, sur la traçabilité du produit et sur son origine », selon son vice-président Gérard Bruneau.

Quant au grand public qui voudrait cumuler traçabilité et éco-responsabilité, en attendant l'éventuelle généralisation de l'étiquetage environnemental – ce dossier est en cours d'analyse au gouvernement – ou une plus grande transparence des marques, il peut se consoler avec les nouveaux outils du web, comme Notéo.
Lancé en 2012, ce « goodguide » à la française évalue les produits de grande consommation sous l'angle écologique et social et il est disponible sur les smartphones, pour une utilisation « in situ ».

Retrouvez notre billet A propos de Noteo, Shopwise et OpenFoodFacts sur le blog.

Novethic 22/05/13
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter