le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
La culture du coton

La culture du coton représente 2,4% de la surface agricole mondiale, mais consomme 24% des pesticides vendus dans le monde.
De nombreux pesticides utilisés sur le coton sont classés parmi les substances dangereuses et sont même prohibées par l’Organisation Mondiale de la santé.
Selon l’OMS, chaque année, 1 million de personnes sont intoxiquées et 22 000 personnes meurent à cause de cette pollution.

Le coton issu d’agriculture biologique représente aujourd'hui environ 1 millième du marché mondial du coton.

Bâti Cités, un outil financier citoyen au service d'un habitat écologique

Bâti Cités, un outil financier citoyen au service d'un habitat écologique

10 millions de personnes touchées par la crise du logement, 8 millions de personnes souffrent de précarité énergétique, un déficit de 900 000 logements,... il était nécessaire que l'écologie et la coopérative s'intéressent au logement et au bâtiment.

La Nef et Terra Cités lancent Bâti Cités

Après la foncière Terre de Liens pour trouver des terres aux paysans, après Energie Partagée pour financer citoyennement les projets d'énergie renouvelables sur le territoire, voici donc Bâti Cités, initié par Terra Cités et La Nef.

« En créant Bâti Cités, la Nef et Terra Cités s’inscrivent dans une démarche forte d’innovation sociale. Nous souhaitons rompre avec l’inertie et l’opacité qui caractérisent les modèles financiers et immobiliers traditionnels. Par son action, Bâti Cités rend leur souveraineté aux investisseurs citoyens et aux bâtisseurs. Elle contribue à l’émergence d’une société consciente et juste. »

D'un côté donc, la banque coopérative La Nef qu'on ne présente plus. De l'autre, Terra Cités, une entreprise immobilière responsable créée en 2005 qui développe des programmes d’éco-habitat pour le compte de maîtres d’ouvrage privés et publics, en alliant la démarche d’écoconstruction couplée avec l’implication et l’accompagnement des habitants, et le recours à des investisseurs éthiques pour le financement.

A quoi sert Bâti Cités ?

Bâti Cités est un outil d'investissement citoyen, dont la vocation est de soutenir le développement d'habitats écologiques, participatifs ou favorisant la mixité par un apport de fonds et des montages financiers adaptés.

Son rôle est de mettre en relation des investisseurs citoyens soucieux de donner du sens à leur épargne avec des porteurs de projets d’habitats qui répondent aux enjeux environnementaux et sociétaux actuels. En s’inscrivant dans les principes de la finance citoyenne – participative, éthique et solidaire – Bâti Cités propose ainsi une alternative au système dominant dans l'immobilier et la finance.

Bâti Cités finance des projets qui intègrent une ou plusieurs des trois dimensions suivantes : l’éco-construction, la participation des habitants et l’accès à l’éco-habitat pour les foyers intermédiaires et modestes. Se faisant, elle soutient l’émergence d’un nouveau modèle d’habitat qui peine à trouver des financements. Les projets ciblés par Bâti Cités sont par exemple : les écohabitats en zones urbaines sensibles, les projets d’habitats participatifs et éco-construits, les habitats intergénérationnels.

Bâti Cités permet aux investisseurs citoyens d’agir localement avec la possibilité de choisir de financer des projets implantés sur leur territoire. En outre, elle prend part à l’émergence de territoires résilients en facilitant la réalisation de projets où la construction du bâti se réfléchit à l’échelle des habitants et de l’environnement local.

Sobriété, transparence, responsabilité

Lancé en avril 2012, Bâti Cités vise une première levée de fonds de 1,5 millions d’euros sur les prochains mois. Ils financeront la construction d’éco-habitats dans des zones urbaines sensibles.

La finance pour Bâti Cités :
  • Un fonds non spéculatif
  • Des agréments OPTF et Entreprise Solidaire
  • L’obtention du label Finansol
  • Un investissement à partir de 100 euros avec l’agrément OPTF
  • Un rendement moyen estimé à 3 %
  • Une première levée de fonds de 1,5 millions d’euros
  • Un objectif annuel de levée de fonds de 3 millions d’euros à terme

Alors, vous continuez les rendez-vous chez le banquier et l'agent immobilier...?

eco-SAPIENS 04/04/12
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter