le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
Carnivore !
Annuellement, un Etats-Unien consomme 124 kg de viande, un Européen de l'UE 89 kg et un habitant des pays du Sud 5,5 kg.
Novembre, le mois de l'économie sociale et solidaire

Novembre, le mois de l'économie sociale et solidaire

En cette année 2011, cette 4ème édition du mois de l'économie sociale et solidaire ne pouvait mieux tomber pour mettre en avant une autre façon de concevoir l’économie.

Alors que l’économie classique ne semble définitivement plus savoir où elle va, l’économie sociale et solidaire garde les pieds sur terre et nous propose de venir à sa rencontre.

Ce mois fait ainsi particulièrement écho aux interrogations et indignations qui s’expriment contre une économie qui échappe à des citoyens qui exhortent les gouvernements à agir pour rétablir l’équité dans le fonctionnement de l’économie.

Ainsi, alors que l’économie classique a vu depuis 30 ans une part croissant de la valeur ajoutée des entreprises partir vers les marchés financiers au détriment des salariés, l’économie sociale et solidaire se pose comme une économie qui profite à l’ensemble des citoyens et non à une poignée de privilégiés.

Et parce qu’il n’est plus temps de discourir mais d’agir, ce mois de l’ESS est l’occasion de s’engager pour cette autre économie qui replace l’homme au cœur de ses préoccupations. Les 1500 manifestations qui sont organisées sont autant de preuves concrètes que cette autre forme d’économie est possible.

Peser sur le débat présidentiel

L’ESS souhaite également peser sur le débat public à l’occasion des présidentielles de 2012 avec 20 propositions qui illustrent une économie qui sais où elle va :

TRAVAILLER

  • 1. Votons pour que les entreprises intègrent plus de démocratie dans leur gouvernance selon le principe 1 homme = 1 voix
  • 2. Distribuons équitablement la valeur produite par les entreprises
  • 3. Interdisons des écarts trop importants de rémunération

ENTREPRENDRE / EPARGNER / INVESTIR

  • 4. Favorisons la transmission et la reprise d’entreprises par les salariés sous forme de coopérative
  • 5. Instaurons une taxe sur les transactions financières spéculatives
  • 6. Permettons aux plus démunis d’accéder à l’épargne et au crédit
  • 7. Faisons de l’utilité sociale un nouvel indicateur de richesse

PARTICIPER / COOPÉRER

  • 8. Organisons des pôles territoriaux de coopération économique pour accélérer le développement de nouvelles filières
  • 9. Associons les employeurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) à l’élaboration des politiques publiques, au même titre que les autres organisations patronales nationales
  • 10. Inventons des partenariats globaux, durables et stratégiques entre l’État, les régions et le secteur

Un cadre juridique pour 2012

Pour permettre une meilleur identification d’un secteur qui se distingue à la fois du secteur marchand et du secteur public, l’ESS souhaite également qu’une loi de référence qui vienne définir un cadre juridique commun à l’ensemble des composantes de l’ESS dans le respect des principes suivants :

  • Favoriser l’émergence de cette nouvelle forme d’économie qui s’organise autour de la propriété non partageable des bénéfices.
  • Privilégier l’homme par rapport au capital : privilégier la valeur travail sur la valeur capital.
  • Privilégier des projets économique porteurs de valeur : parité, gouvernance démocratique, démarche durable, protection de l’environnement.
eco-SAPIENS 07/11/11
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter