le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Une crevette en travers de la gorge
Dans le monde, environ 38% des mangroves ont été détruites pour faire place à la crevetticulture.
Les villes s'étalent, les consommations énergétiques flambent !

Les villes s'étalent, les consommations énergétiques flambent !

Les villes grignotent toujours un peu plus d’espace sur les milieux naturels ou agricoles. Cet étalement urbain a pour causes principales le développement de l’automobile ainsi que la prédilection pour la maison individuelle.

Cet exil aux bordures des villes s’accompagne d’impacts environnementaux, sociaux et économiques et en particulier d’une augmentation des émissions de gaz à effet de serre due à l’allongement des transports.

Dans sa nouvelle publication Etalement urbain et changements climatiques : état des lieux et propositions, le Réseau Action Climat aborde les liens entre cette tendance au « pavillon » et les dépenses énergétiques associées. Le RAC-F dresse un état des lieux des connaissances en la matière, et avance dans une seconde partie des propositions concrètes pour limiter l’impact de ce phénomène, en favorisant notamment la densification des centres villes et le développement des transports en communs et des modes actifs.

Le RAC-F préconise notamment de :

  • Réformer le PTZ+ : Il est nécessaire de rétablir des conditions de ressources pour le Prêt à Taux Zéro+ (PTZ+) afin qu’il bénéficie aux ménages les moins aisés. Sans conditions de ressources - comme c’est le cas actuellement - les inégalités sont renforcées et les ménages pauvres sont contraints de s’exiler hors des centres villes et potentiellement loin de leur lieu de travail. Par ailleurs, ce dispositif devrait concerner en priorité l’achat de logements existants, et non les nouvelles constructions, qui amplifient le problème de l’émiettement urbain.
  • Instituer une Contribution climat énergie : Cette contribution, indexée sur les consommations d’énergie, permettrait d’intégrer pleinement et logiquement l’impact d’un habitat éloigné du lieu de travail et ainsi d’influencer le choix de localisation des ménages et des entreprises. En plus d’être efficace « à la source », les recettes issues de cette contribution permettraient de compenser les ménages à faibles revenus et pour financer les économies d’énergie.
  • Construire et pérenniser des logements sociaux en ville, proches des services et bien desservis en transports en commun. Les collectivités locales doivent mettre ces logements sociaux à l’abri d’une augmentation des prix de l’immobilier en captant la plus-value lors de leur vente, pour favoriser une équité et une diversité sociale.
eco-SAPIENS 08/09/11
Photo: Gatineau's banlieue(FlickR/ poilaumenton )
Facebook Twitter
Correct
1 évaluation
Voir les commentaires
Correct
1 évaluation
Commentaires
Correct Esra | Terra Cités 09/09/11
Prise de conscience

Bonjour,

Pour prendre conscience de l'ampleur du phénomène, le Moniteur nous donne quelques chiffres sur l'évolution du territoire urbain en France.

Il faut dire que les "basiques" ne sont même pas respectés. Exemple : concernant la 3ième préco du RAC-F, il faudrait au moins que les collectivités soumises à la Loi SRU sur l'obligation de construire 20% de logements sociaux s'y plient.

Par ailleurs derrière le phénomène d'étalement urbain, il faut aussi remettre en question toute la promotion des idéaux dépassés mais soutenus dans la plupart des secteurs. Typiquement dans la construction il est difficile de faire comprendre que la maison individuelle n'est pas forcément idéale... C'est le point de vue que nous défendions dans cette interview.

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter