le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Carnivore !
Annuellement, un Etats-Unien consomme 124 kg de viande, un Européen de l'UE 89 kg et un habitant des pays du Sud 5,5 kg.
Les états généraux de l'économie sociale et solidaire

Les états généraux de l'économie sociale et solidaire

Un rappel des enjeux qui traversent l'économie sociale et solidaire à l'approche des états généraux de l'ESS. Une économie sociale et solidaire qui a choisi symboliquement d'envahir le Palais de la Bourse à Paris. eco-SAPIENS vous y attend du 17 au 19 Juin.

Et toujours l'économie sociale et solidaire qui avance qui avance

La chose est entendue. L'économie sociale et solidaire (ESS), c'est l'avenir. L'équité, la transparence, la gouvernance, la démocratie,... Ce qui était jadis considéré comme marginal dans le monde de l'entreprise est aujourd'hui entendu par les politiques et par les centres de dirigeants.

Comme le rappelle Tarek Ghezali, délégué général du Mouvement des entrepreneurs sociaux, il suffit de voir pousser les formations ESS dans les grandes écoles de commerce, il suffit de voir le fond de 100 Millions d'euros du Grand Emprunt dédié à l'ESS. La crise financière avait permis de mettre en lumière cette économie souterraine... qui représente tout de même 10% de l'emploi....

Si des évènements, comme le mois de l'économie sociale et solidaire ou encore les fortes affluences enregistrées aux conférences dédiées lors des salons de l'entrepreneur ou autres, si ces évènements renforcent la visibilité de cette grande famille, il faut aussi reconnaître que l'ESS est largement méconnue du grand public.

Alors, pour diffuser un message clair à l'intention du grand public, cette grande famille qui place l'homme et l'environnement au coeur de l'économie, a organisé ses étas généraux. Après des mois de discussions régionales, la synthèse se fera au Palais Brongniart, Palais de la Bourse du 17 au 19 Juin. L'évènement se veut naturellement ouvert et convivial !

Crise d'identité: éviter le repli

Comme tout mouvement qui prend de l'ampleur, l'économie sociale et solidaire traverse des questionnements identitaires. Pour résumer, l'économie sociale, qui a plus d'un siècle, est confrontée à de nouvelles formes d'économies et de pratiques propres à la modernité. Ainsi, les mutuelles historiques et les coopératives industrielles voient arriver nombre d'entrepreneurs sociaux qui partagent les mêmes valeurs mais ont une expérience économique souvent plus orienté dans le secteur tertiaire. Le logiciel libre, l'agriculture biologique, le commerce équitable, les économies d'énergie, le conseil,... autant de métiers apparus ces dernières années qui apportent à la fois jeunesse et débats au sein de l'ESS.

Dans sa tribune intitulée A quoi sert l’économie sociale et solidaire si elle ne dérange personne?, Tarik Ghezali résume parfaitement l'ambition de l'ESS. Il ne s'agit pas d'être une catégorie de l'économie et de défendre son propre essor, il s'agit rien moins que de transformer l'économie !

A l’heure d’une crise systémique, l’objectif de l’ESS ne peut en effet se réduire à faire grandir sa "part de marché", îlot de vertu dans un océan de vice économique… Il doit être aussi et surtout d’irriguer et de changer, avec d’autres, l’ensemble de l’économie.

La crainte, exprimée par certains, que ce second objectif, par son ambition globale, amène à diluer l’ESS, résulte d’une vision étroite et court-termiste. C’est en fait exactement le contraire: se positionner comme force de changement, avec d’autres, de toute l’économie permettra de développer significativement l’ESS.

Cette crainte de dilution de l'ESS (de récupération pour parler plus crûment) est justement évoquée par l'organisation Minga, association reconnue regroupant différents acteurs de l'ESS. Dans son communiqué, Minga, confirme qu'il faut bien entendu s'ouvrir pour changer d'échelle mais il faut prendre garde au social business. Comment faire ?

C’est avec le monde du travail, non dans l’univers d’une politique philanthropique du « social business » des grandes entreprises et des multinationales, que les acteurs de l’économie sociale et solidaire doivent se situer.

Être plus nombreux mais ne pas être plus gros en somme. Et surtout s'appuyer sur le territoire, , le local étant là on peut développer massivement des activités économiques réellement sociales et solidaires.

eco-SAPIENS présent aux Etats généraux de l'ESS

N'ayons pas peur de l'auto-promotion ! eco-SAPIENS est fier de faire partie des animateurs de ces états généraux de l'ESS. Nous aurons le plaisir d'accueillir, lors de conférences pseudo-gesticulées (car Franck Lepage de la SCOP Le Pavé est indépassable !) le public pour parler un peu d'éco-consommation et plus si affinités.

La SCOP eco-SAPIENS partage le même désir que le MOUVES et Minga dans ce changement d'échelle. Il est toujours plus urgent de requestionner notre économie et notamment l'imaginaire qui s'y rattache. Aussi faison nous nôtres cette remarque de Tarik Ghezali:

[...]avant de gagner la bataille du réel, il faut gagner la bataille des idées (chère à Gramsci) et faire évoluer en profondeur l’imaginaire collectif sur l’entreprise, le profit, l’économie. Pour créer alors les conditions d’un réel changement d’échelle de l’ESS et, plus largement, de toutes les initiatives entrepreneuriales plus solidaires et plus démocratiques.

Tant que ne s’imposera pas l’idée que les banques doivent à leurs clients la transparence sur l’impact social de leurs dépôts et leur traçabilité (notamment au regard des paradis fiscaux et du réinvestissement local), les banques éthiques seront vues comme utiles mais périphériques.

Tant que ne s’imposera pas l’idée que l’entreprise ne se réduit pas à un instrument de profit propriété des actionnaires, le modèle des "sociétés de personnes" (associations, coopératives, mutuelles) sera regardé avec autant de sympathie que de condescendance.

eco-SAPIENS 14/06/11
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter