le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Cher univers virtuel
L'empreinte écologique d'un avatar de Second Life est équivalente à celle d'un mexicain.
Quels sont les impacts du gaz de schiste sur le changement climatique ?

Quels sont les impacts du gaz de schiste sur le changement climatique ?

Dans le cadre de la polémique actuelle sur le gaz et le pétrole de schiste sur le territoire français, le Réseau action Climat précise l'impact de ces exploitations sur le changement climatique.

D’une exceptionnelle ampleur, la mobilisation contre les gaz de schiste a provisoirement porté ses fruits. Ainsi, le gouvernement a-t-il décidé d’un moratoire pour interdire toute opération de fracturation hydraulique jusqu’à la mi-juin 2011.

Il a également commandité un rapport sur le sujet au Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGIET) et au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD). Le rapport final est attendu pour le 31 mai 2011 avec un rapport intermédiaire pour le 15 avril. A noter qu’en ce qui concerne le pétrole de schiste, le gouvernement a laissé la possibilité aux compagnies de démarrer les forages dès la date de la remise du pré-rapport.

Trois projets de loi ont également été déposés à l’Assemblée nationale, pour demander l’abrogation définitive des permis attribués en 2010, et interdire sur le territoire national l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels.

Alors que les collectifs contre les explorations de gaz et d'huile de schiste maintiennent leur mobilisation avec l’organisation de trois jours de manifestations les 15, 16 et 17 avril 2011 et que les industriels font entendre leurs voix, le Réseau Action Climat précise sa position à travers une note à l'intention des pouvoirs publics.

Impact des huiles et gaz non conventionnels sur les changements Climatiques

Le RAC souligne que les hydrocarbures non conventionnels, loin d’assurer notre indépendance énergétique, ne feront que retarder la nécessaire transition énergétique de la France.

En premier lieu, la possibilité d’exploiter de nouvelles ressources en France aura forcément un impact sur la situation énergétique au niveau mondial : la baisse du prix du gaz et, de ce fait, l’augmentation de sa consommation au delà de nos frontières augmentera in fine les émissions de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, l’exploitation des gaz non-conventionnels freinerait le développement des énergies renouvelables. « L’âge d’or » du gaz prédit par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) mettrait en effet en péril leur développement en les rendant moins compétitives.

En résumé, même si la transition énergétique nécessitera le recours au gaz pendant un certain temps, l’exploitation du gaz naturel non-conventionnel a des impacts trop élevés sur l’environnement et le climat pour qu’elle puisse être tolérée. Les conséquences environnementales des forages et des infrastructures associées tant sur l’eau que sur la qualité des sols et sur la biodiversité sont aujourd’hui avérées aux USA.

La baisse des réserves conventionnelles en gaz et en pétrole devrait inciter les gouvernements à se tourner vers la sobriété énergétique et les renouvelables. Lorgner du côté des ressources non conventionnelles ne fera au contraire qu’alimenter notre dépendance aux énergies fossiles.

Demandes du RAC-France et de ses associations membres

Considérant que :

  • l’exploitation des gaz et huiles de schistes ne constitue pas une réponse durable et efficiente aux changements climatiques ;
  • seuls les moyens et objectifs dédiés à la sobriété, l’efficacité énergétique et au développement des énergies renouvelables permettront à la France d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre,

Le RAC-F et ses associations membres demandent au Président de la République, au Gouvernement et aux parlementaires :

  • L’interdiction de l’exploration et l’exploitation de gisements d’hydrocarbures non- conventionnels sur l’ensemble du territoire national français ;
  • L’abrogation immédiate des arrêtés ministériels accordant l’ensemble des permis exclusifs de recherche d’hydrocarbures non-conventionnels sur le territoire national ;
  • Une modification du code de l'environnement pour que, dans le cadre de la délivrance de permis exclusifs de recherches et d’octrois de concession de mines prévus dans le code minier, les modalités de consultation du public soient applicables, que des études d'impact soient menées au préalable, et que dans le cadre de l’octroi de permis de recherches, une enquête publique préalable soit menée.

Au regard de l’urgence écologique, le RAC-F demande que ces mesures soient adoptées sans plus attendre.

Voir aussi la carte des gaz de schiste en France.
eco-SAPIENS 14/04/11
Photo: Oil-Shale Development: Stuart Deposit, Australia(FlickR/ Sky Truth)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest


Radio Ethic et eco-sapiens
écouter