le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Les emballages qui pèsent dans notre poubelle
Un Français produit 353 kg par an. Un quart sont des déchets d'emballages
La taxe Robin des Bois
actualite Relais citoyen

La taxe Robin des Bois

A travers le monde, une idée gagne du terrain : celle d’une minuscule taxe appliquée aux banques qui pourrait générer des milliards de dollars pour aider à financer le développement.

Cette taxe est baptisée de différente manière selon les pays – "Taxe Robin des bois" au Canada, en France, au Royaume-Uni ("Robin Hood tax") et en Espagne ("La Tasa Robin Hood"), "Taxe contre la pauvreté" en Allemagne ("Steuer gegen Armut"), Zerozerocinque en Italie – mais il s’agit bien toujours de la même chose : une toute petite taxe sur les transactions des grandes banques qui pourrait dégager et fournir des milliards de dollars pour aider les citoyens et combattre la pauvreté à travers le monde.

Qui réclame cette petite taxe ?

La crise économique a laissé au monde des trillions d’euros de dettes et provoqué une insatisfaction générale de la population vis-à-vis des dépenses excessives des banquiers.

Des personnalités politiques et influentes ont déjà exprimé leur soutien en faveur d’une taxe sur les millions de transactions qui ont lieu chaque jour entre les institutions financières.

Aujourd'hui, nombreux sont celles et ceux qui en appellent à la mise en oeuvre de cette taxe infime, de la France à l'Australie, d'économistes à des parlementaires, de ministres des Finances à des célébrités. A travers le monde, de multiples réseaux, mouvements sociaux et organisations de la société civile, notamment des syndicats, des groupes militant pour plus de justice, des organisations écologistes, des ONG de développement, des collectifs paysans, des mouvements confessionnels et des associations de lutte contre la pauvreté, soutiennent cette taxe.

Une taxe infime, vraiment ?

Selon les estimations, une imposition de 0,05 % seulement sur les transactions financières permettrait de générer entre 200 et 700 milliards d’euros à travers le monde. Les militant-e-s d’Allemagne, d'Australie, du Canada, d'Espagne, d'Italie, de France, du Royaume-Uni et d’ailleurs proposent que les recettes soient dépensées pour :

  • * développer les services publics nationaux et soutenir les personnes qui ont subi de plein fouet la récente crise
  • * réduire la pauvreté dans le monde
  • * aider les pays pauvres à s’adapter au changement climatique.

En d’autres termes, cette taxe aiderait à résoudre la plupart des grands problèmes de notre monde, sans rien coûter aux citoyens ordinaires.

C'est donc plus que jamais le moment de prendre le train en marche, pour mener une campagne à grande vitesse !

N'oubliez pas de signer la pétition !
Taxe Robin des Bois
Oxfam France 21/02/11
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
Articles en lien
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter