le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Le soja en Argentine
Le soja est la principale culture du pays et occupe plus de 50 % des terres cultivées (90% de ce soja est transgénique).
15 millions d'hectares (soit 60 millions de tonnes) contre 6 millions il y a dix ans.
Jouets, attention danger !

Jouets, attention danger !

Des jouets par milliers... et des polluants par centaines. Ainsi pourrait-on, en exagérant à peine, décrire l’avalanche que s’apprêtent à recevoir les enfants, en ces joyeux temps de Noël.
Une actualité originale de basta !

De nombreuses substances chimiques – phtalates, métaux lourds, formaldéhyde, etc. – sont contenues dans les joujoux en plastique dont regorgent nos magasins. Les jouets en bois recomposé, peint ou vernis sont également concernés. Face à ce désastre, des associations tirent la sonnette d’alarme et somment les décideurs, nationaux et européens, de prendre de véritables mesures de prévention.

Si elles sont loin d’être évaluées dans leur totalité, les conséquences sanitaires des polluants chimiques qui nous entourent, sont maintenant avérées. L’idée selon laquelle c’est le moment de contact avec le polluant, plus que la dose, qui fait l’ampleur des dégâts commence, elle aussi, à faire son chemin. On découvre ainsi que les enfants sont des victimes préférentielles de la pollution chimique. Parce que leurs cellules, notamment celles du cerveau, sont en pleine élaboration. Plus vulnérables, ils sont sans doute aussi plus exposés, notamment via les jouets. Toujours plus doux, plus mous, plus colorés, plus parfumes et... plus pollués !

Dans une enquête publiée en 2009, le magazine 60 Millions de consommateurs, avait ainsi révélé la présence de métaux lourds, formaldéhyde et/ou phtalates, dans 32 jouets sur 66 testés ! Parmi ces polluants : « le plomb, un métal lourd retrouvé dans les peintures de certains jouets ou bijoux pour enfants, et qui est un neurotoxique reconnu, aux effets délétères sur le développement du cerveau, et ce dès les premiers degrés d’imprégnation », rappelle Élisabeth Ruffinengo, juriste, chargée de plaidoyer pour l’association Women in Europe for a common future (WECF).

Couleurs et parfums cancérigènes

Autres neurotoxiques, par ailleurs perturbateur endocrinien : les phtalates, ces substances plastifiantes ajoutées au PVC afin de lui conférer de la souplesse. 60 millions de consommateurs a aussi trouvé sur les jouets testés du formaldéhyde, une molécule classée comme cancérigène avérée par le Centre internationale de recherche sur le cancer (CIRC).

Plus récemment, le magazine allemand Stiftung Warentest a révélé la présence d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dans la moitié des jouets testés. Ces composés dérivés du pétrole, qui se retrouvent dans les jouets à travers les assouplissants, les couleurs et les laques, sont, pour certains d’entre eux, cancérigènes.

Pourtant, avec un chiffre d’affaires de 64,6 milliards d’euros et une croissance de près de 4% en 2009, le marché mondial du jouet, très dynamique, aurait éventuellement les moyens de faire quelques efforts en matière de qualité sanitaire de ses produits. Et l’Europe, qui arrive en tête des grandes zones géographiques avec un chiffre d’affaires de plus de 18 milliards d’euros, avec la France comme premier marché du jouet de l’UE, pourraient faire encore mieux !

basta ! 10/12/10
Photo: Tarako Kewpie Dolls(FlickR/ Par megadem)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter