le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
La culture du coton

La culture du coton représente 2,4% de la surface agricole mondiale, mais consomme 24% des pesticides vendus dans le monde.
De nombreux pesticides utilisés sur le coton sont classés parmi les substances dangereuses et sont même prohibées par l’Organisation Mondiale de la santé.
Selon l’OMS, chaque année, 1 million de personnes sont intoxiquées et 22 000 personnes meurent à cause de cette pollution.

Le coton issu d’agriculture biologique représente aujourd'hui environ 1 millième du marché mondial du coton.

Menus toxiques: enquête sur les subtances chimiques présentes dans notre alimentation

Menus toxiques: enquête sur les subtances chimiques présentes dans notre alimentation

Générations Futures (ex-MDRGF) lance une campagne sur Environnement et Cancer. Pour cette 1ère action, une enquête a été menée sur les toxiques cancérogènes qui polluent nos assiettes.
Une actualité originale de Génération Futures

L'explosion du nombre de cancers (progression de 93% chez l’homme et de 84% chez la femme entre 1980 et 2005) et notamment la croissance récente des cancers chez l'enfant pose la question de l'origine davantage environnementale de ces maladies.

Pour démontrer ce lien présumé, cette enquête tend à démontrer la présence de substances chimiques toxiques dans notre alimentation et leur lien avec l'explosion du nombre de cancers.

Si dans la quasi-totalité des cas les seuils légaux (normes, limites) sont respectés pour chaque substance prise individuellement, les résultats dénombrent le nombre important de molécules différentes retrouvées susceptibles d’avoir des propriétés cancérigènes et/ou pouvant perturber le système endocrinien.

Le message que ce rapport porte est que, au vu des résultats de cette enquête, il est du devoir de nos représentants de trouver des moyens de réduire de manière substantielle l’exposition, notamment alimentaire, de la population aux substances chimiques suspectées d’être cancérigènes et/ou pouvant perturber le système endocrinien.

Cet objectif est atteignable. Pour nombre de ces substances des solutions de substitution existent déjà. Ainsi pour ce qui est des pesticides et des additifs, la production d’aliments sans résidus est possible comme le prouve l’agriculture biologique.

Génération Futures 08/12/10
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest


Radio Ethic et eco-sapiens
écouter