le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Tags
Marseille des eco-sapiens
S'éclairer à la luciole
La luciole est un animal qui éclaire autant qu'une ampoule de 1,2 Watt.
Désinformation sur la dangerosité des LEDs

Désinformation sur la dangerosité des LEDs

L'agence nationale de sécurité sanitaire a publié une étude sur les nouvelles lampes à diode (LED). Malheureusement, le traitement médiatique de cette information laisse à penser que ce communiqué était orienté. Mise au point.

L'histoire semble se répéter. Et au final, cela ne fait qu'accroître la confusion pour le consommateur eco-SAPIENS qui souhaite acheter le mieux-disant écologique et social... sans tomber dans les pièges du marketing écolo.

Il y a deux ans, nous évoquions la polémique sur les ampoules basse consommation de type fluo-compacte. Les informations étaient notamment révélées par un organisme indépendant (CRIIREM). Au final, les trois inconvénients de ces ampoules étaient fondés : rayonnement électro-magnétique, présence de mercure, difficulté de recyclage. Il s'agissait donc de faire un compromis entre consommation énergétique (rappelons qu'une ampoule classique à filament consomme 5 fois qu'une fluocompacte, 10 fois plus qu'une LED) et ces différents impacts.

Et donc l'histoire se répéterait-elle ? Les LED ne seraient-elles pas une fausse bonne idée écologique ?

Avant de lire le communiqué de l'ANSES, il faut se demander qui est cette agence. En fait, c'est le nouveau nom de la fusion entre l'AFSSA et l'AFSSET. Or ces deux organismes d'Etat, bien qu'indépendants, ont déjà eu des antécédents d'influence industrielle. Il n'est donc pas invraisemblable de se demander si la commande de cette étude n'était pas déjà un peu orientée. Notamment par des grands fournisseurs d'électricité...

Mais ce préambule ne suffit pas à discréditer l'étude qui reste bien entendu scientifique. Seulement, le contenu de l'étude n'a pas vraiement de quoi susciter une polémique.

D'abord, seule une catégorie de LED est concernée, celle des LED à dominante bleue et luminophore jaune (qui est aussi la catégorie la plus vendue aujourd'hui). La lumière bleue, combinée à la forte luminance (intensité lumineuse surfacique) pourrait abîmer la rétine.

Les personnes sensibles sont au final les enfants, les vieux et les professionnels du secteur de l'éclairage. Et les conditions d'éblouissement sont très précises et très délicates à mettre en oeuvre dans la vie de tous les jours... Il faut une certaine source, en être proche et la fixer longuement. Or qui irait fixer une source éblouissante à moins de 20 cm pour le plaisir ?

En clair, il faut aussi faire preuve de bon sens. Laisser sa main sur une ampoule à filament est également très dangereux. Mais ce ne sont pas là des conditions normales d'utilisation...

eco-SAPIENS 02/11/10
Photo: Diffraction(FlickR/ shawon1001)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter