le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Le boeuf à l'eau
Il faut 16000 litres d’eau pour produire 1 kilo de bœuf.
Recyclage : vers une harmonisation des consignes de tri des déchets ?

Recyclage : vers une harmonisation des consignes de tri des déchets ?

Les professionnels français du recyclage sont en train de se poser une vraie question. Une question qu'ils auraient d'ailleurs peut-être dû se poser avant : comment harmoniser les consignes de tri des déchets sur l'ensemble du territoire ? Il est certain que pour atteindre les objectifs du Grenelle de l'environnement en la matière, il serait intéressant de faciliter le travail aux consommateurs…
Une actualité originale de developpementdurable.com

Dans une commune X, le verre se jette dans un conteneur de couleur verte. Mais dans la commune voisine Y, le verre doit être déposé dans un bac de couleur… bleue ! Pire : dans la ville Z, située à quelques kilomètres des deux précédentes, le verre n’est pas pris en charge ! Tout le monde a déjà remarqué que le tri, en France, souffrait d’un sérieux problème de cohérence. Or pour atteindre l’un des objectifs majeurs fixé lors du Grenelle de l’environnement, à savoir passer d’un taux de recyclage des déchets d’emballages ménagers à 75 % d’ici 2012 (63 % en 2009), cette situation est un handicap certain.

L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et les acteurs du recyclage l’ont bien compris et se penchent actuellement sur le sujet (l’harmonisation de "la signalétique et des consignes de tri" pour le rendre plus efficace fait d’ailleurs aussi partie des engagements du Grenelle). Leur but : uniformiser les pratiques, les types de déchets pris en charge, les fréquences et horaires de collecte,… Et surtout : les couleurs des bacs !

Mais il va y avoir du travail ! Exemple : les conteneurs destinés à la collecte des emballages recyclables sont jaunes dans 71 % des collectivités. Ailleurs, ils sont bleus (16 %), verts (6 %), ou autres (selon l’éco-organisme Eco-Emballages). Autre illustration : les bacs réservés au verre sont verts dans seulement 56 % des cas. Ceux qui restent sont de toutes les couleurs…

Priorité au recyclage de l’emballage

Interrogé par l’AFP, Sébastien Lapeyre, directeur du Centre national d'information indépendante sur les déchets (Cniid), a estimé qu’il fallait d’abord mettre l’accent sur les erreurs de tri concernant les emballages : "Plus des deux-tiers des gens ne savent pas, pour les plastiques, qu'on ne trie pas autre chose que les flacons et les bouteilles. La plupart mettent (au recyclage, ndlr) leurs emballages de pâtes, de yaourts et de crème fraîche, or c'est quelque chose qu'on ne fait pas en France".

Comment améliorer le tri de ce déchet encombrant ? La solution viendra peut-être avec la création d’un pictogramme imprimé sur les produits qui indiquera s’ils peuvent ou non se recycler. Celui-ci arrivera dans quelques années. En attendant, il faudra communiquer. Notamment sur la réelle signification du logo Point Vert, qui, contrairement à une idée reçue, ne signale pas si l’emballage est recyclé ou recyclable. Sa présence prouve simplement que le fabricant verse bien une contribution financière à un éco-organisme.

La pédagogie se révèle par ailleurs incontournable pour le papier (40 % de recyclage seulement) et les DEEE (Déchets d'équipements électriques et électroniques), très polluants. Quant au plastique, autre fléau écologique, des centres dédiés pourraient être mis en place pour trier en aval.

developpementdurable.com 20/09/10
Photo:
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter