le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Petit mais costaud comme une puce
Une simple puce de 32 megabytes aura requis au moins 72 g de produits chimiques, 700g de gaz élémentaires, 32 litres d'eau, 1,2 litre de pétrole.
Fauchages d'OGM: le Haut Conseil des Biotechnologies tombe le masque

Fauchages d'OGM: le Haut Conseil des Biotechnologies tombe le masque

Le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) a vocation à rassembler différentes expertises concernant les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM). Mais en déplorant le récent fauchage de vignes OGM, il sort de sa prétendue neutralité.

Le HCB, beaucoup de biotechnologistes, très peu d'écologistes

Créé en avril 2009, le Haut Conseil des Biotechnologies devait être l'organe indépendant pour fournir au gouvernement une expertise pluridisciplinaire. Expertise scientifique bien sûr, mais aussi sociale et éthique.

Doté d'un budget d'un million d'euros, il regroupe une cinquantaine de membres répartis en deux comités. Même si elle intègre 5 membres d'associations écologistes dans le comité éthique, social et économique (Greenpeace, Amis de la Terre, FNE, FNAB et Confédération paysanne) c'est bien le comité scientifique qui prédomine et qui est noyauté par des scientifiques majoritairement pro-OGM.

Cette composition fallacieuse avait déjà été dénoncée à l'époque par l'ancienne ministre Corinne Lepage, qualifiant même le HCB de "véritable parodie qui conforte [...] l'impossibilité en France de disposer d'expertise indépendante au niveau des pouvoirs publics".

Quand le HCB se prononce sur les fauchages

Or, le HCB a récemment publié un communiqué de presse déplorant l'interruption de l’expérimentation de l'INRA, communiqué qui soulève deux problèmes.
  • Le HCB a-t-il à se prononcer sur les fauchages ?
  • Le HCB n'établit-il pas quelques contre-vérités concernant l'utilité de cette recherche ?

Sur ce premier point, les associations écologistes figurant parmi les membres du HCB ont publié un communiqué de presse commun rappelant le rôle du HCB

Il n'est pas dans les missions du HCB, ni de sa présidence, de se prononcer sur des conflits sociaux ou des actes politiques, ni de se faire le relais de la communication gouvernementale. Ce n'est du moins pas pour cela que nous avons accepté d'y siéger. Une telle prise de position est même contradictoire avec l'indépendance indispensable à la crédibilité du Haut Conseil. La présidente du HCB, à titre personnel ou éventuellement dans d'autres fonctions, peut certes décider de sortir de sa neutralité et de s'exprimer en son nom propre sur de tels sujets, mais en aucun cas au nom du HCB.

Menaçant finalement de quitter le comité, elles dénoncent aussi un mélange des genres de la part de la présidente du HCB Catherine Bréchignac :

La sortie de ce communiqué nous interpelle d'autant plus que la présidente du HCB vient de faire l'apologie des biotechnologies, au nom du HCB, dans un article grand public du Figaro du 19 juillet dernier. Le décalage entre vos éventuelles positions personnelles et votre mission de présidente d'un organisme qui n'a pas à avoir de position "à priori", mais uniquement après évaluation, pose un problème de légitimité pour le HCB

L'INRA occulte certains problèmes et en surestime d'autres

Reste que d'un point de vue technique, il semble que le communiqué du HCB exagère largement l'aspect indispensable de ces recherches sur le court-noué (une maladie d'origine virale qui touche la vigne).

Soulignons d'abord que l'INRA explore d'autres voies pour lutter contre le court-noué. Et le directeur de la communication de l'INRA a reconnu tardivement que la voie transgénique semblait une impasse. D'autant qu'elle entrerait en conflit avec deux brevets déposés par deux firmes américaines... dont Monsanto.

Enfin, ces essais semblaient indiquer que, contrairement à ce qui était assuré au préalable, une fuite du transgène vers la microflore était possible. Ainsi, le problème de la contamination et du brevetage du vivant sont toujours occultés ou minimisés... alors qu'ils sont au coeur du débat sur les OGM !

Liens utiles

eco-SAPIENS 03/09/10
Photo: Get Well Grapes(FlickR/ George Rex)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest


Radio Ethic et eco-sapiens
écouter