le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Espèces menacées
Sur les 44 838 espèces que comptent « la Liste rouge », 16 928 sont menacées d’extinction. Soit un oiseau sur huit, un mammifère sur quatre et un amphibien sur trois.
Pour une Politique Agricole et Alimentaire Commune saine, durable, juste et solidaire

Pour une Politique Agricole et Alimentaire Commune saine, durable, juste et solidaire

Dans la perspective de la réforme de la Politique agricole commune (PAC) en 2013, 334 organisations européennes appellent à une nouvelle politique qui mette la souveraineté alimentaire au cœur de ses préoccupations et puisse ainsi répondre aux défis environnementaux et sociaux du 21ème siècle.

Nous représentons une grande diversité d'organisations - voir liste ci-dessous- qui sont inquiètes de l'avenir de l'alimentation et de l'agriculture en Europe. Comme dans d'autres régions du monde, de plus en plus de personnes militent pour système alimentaire durable, plus équitable et plus participatif. Nombreuses d'entre elles sont engagées activement dans la construction d'une alternative viable aux mécanismes actuels de production, distribution et consommation alimentaire- et ce depuis la base. Ce nouveau système de production alimentaire et d'agriculture est résolument bâti sur un certain nombre de fondamentaux : l'équité, le droit universel à l'alimentation, la démocratie et la transparence.

A travers l'Europe, de nombreuses activités se développent dans ce sens, comme par exemple la production locale d'aliments, les marchés de proximité, les réseaux d'approvisionnement locaux, les échanges de semences etc. En outre, de nouveaux mouvements émergent, comme les "Villes en transition" (Transition Towns), les zones libres d’OGM, tandis que les débats organisés au niveau local et national sur les politiques alimentaires démontrent un intérêt et un soutien croissant de la population pour une autre forme d'alimentation et d'agriculture.

Cependant les actions à la base et les seuls mouvements locaux ne suffisent pas. Nous pensons qu'il est temps de construire une large coalition de mouvements au niveau européen afin d'attaquer de front la PAC actuelle (Politique Agricole Commune) ainsi que les projets de la Commission européenne et de nos gouvernements pour le renouvellement de la PAC en 2013. Leur vision de l'avenir est de maintenir , comme objectif principal de cette PAC, la « compétitivité » mondiale de l’ industrie agro-alimentaire européenne. Or c'est maintenant que démarre le processus politique pour la définition de la nouvelle PAC 2013. Nous pensons qu'un message fort doit être envoyé aux législateurs, pas seulement à ceux qui décident des politiques européennes mais aussi dans nos propres pays, afin de leur expliquer notre vision d'une PAC qui soit compatible avec les défis du 21è siècle.

Nous avons élaboré une Déclaration alimentaire européenne : « Pour une Politique Agricole et Alimentaire Commune saine, durable, juste et solidaire Elle décrit les lignes directrices dont nous pensons qu'elles doivent former la base des objectifs de la PAC pour les décennies à venir. Nous invitons autant d'organisations, groupes et individus que possible à signer cette déclaration et à s'en servir comme un outil pour amorcer le débat sur le type de politique alimentaire et agricole dont nous avons besoin. Nous vous demandons également de faire suivre cette déclaration à d'autres groupes de base, organisations de la société civile, associations travaillant dans le domaine environnemental et alimentaire, engagés dans la construction d'un meilleur système alimentaire.

Notre but est de collecter le maximum de signatures au sein de nos différents réseaux et ce avant la fin février anvier 2010. Le 16 mars, nous inviterons l'opinion publique à signer cette déclaration.

Cette déclaration est la première étape dans notre effort pour construire un large mouvement en vue d'obtenir des politiques et des pratiques de souveraineté alimentaire en Europe, Union Européenne incluse. Nous préparons également un forum européen en 2011, qui rassemblera des personnes et des organisations motivées par ces questions et qui veulent unir leurs forces afin de parvenir ensemble à nos objectifs communs. Si vous êtes intéressé(e) par la préparation de ce forum ou pouvez nous apporter une aide dans son organisation, merci de nous contacter.

Déclaration alimentaire européenne

Nous, soussignés, croyons que l’Union Européenne a besoin de répondre aux défis urgents auxquels l’Europe est confrontée en matière d’agriculture et d’alimentation.

Après plus d’un demi-siècle d’industrialisation de la production agricole et alimentaire, l’agriculture paysanne a été fortement réduite en Europe et les cultures alimentaires locales ont régressé. Aujourd’hui, notre système alimentaire est dépendant des carburants fossiles, ne reconnaît pas l’eau et la terre comme des ressources limitées, et soutient des régimes alimentaires mauvais pour la santé, riches en calories et en graisse, et pauvres en fruits, légumes et céréales. A l’avenir, le prix croissant de l’énergie, la perte drastique de biodiversité, le changement climatique et la diminution des terres et de l’eau disponibles sont un défi pour la production alimentaire. Dans le même temps, une population mondiale en expansion fait face à la fois à la faim, qui s’étend, et aux maladies chroniques de suralimentation.

Nous ne réussirons à répondre à ces défis qu’avec une approche complètement différente vis à vis des politiques agricole et alimentaire et des pratiques. L’Union Européenne doit reconnaître et soutenir le rôle crucial de l’agriculture paysanne dans l’approvisionnement de la population. Toutes les personnes devraient avoir accès à une alimentation saine, sûre, nutritionnelle. Les manières dans lesquelles nous cultivons, distribuons, préparons et mangeons devraient rendre honneur à la diversité culturelle de l’Europe, tout en fournissant l’alimentation de manière équitable et durable.

La Politique Agricole Commune (PAC) actuelle est en débat pour être réformée pour 2013. Après des décennies de domination des entreprises transnationales et de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sur le choix de politique agricole et alimentaire, il est temps pour la population en Europe de se réapproprier leur politique agricole et alimentaire : c’est l’heure de la souveraineté alimentaire. Nous croyons qu’une nouvelle politique Alimentaire et Agricole Commune doit garantir et protéger un espace citoyen dans l’UE et les pays candidats, avec la possibilité et le droit de définir ses propres modèles de production, de distribution et de consommation, à partir des principes ci-dessous.

La nouvelle Politique Alimentaire et Agricole Commune :

  • 1. considère l’alimentation comme un droit humain universel, et non simplement comme une marchandise.
  • 2. fixe comme priorité de produire l’alimentation humaine et animale pour l’Europe et de changer le commerce international agricole en le gouvernant avec équité, justice sociale et durabilité environnementale. La PAC ne doit pas porter tort aux systèmes agricoles et alimentaires des autres pays.
  • 3. promeut des modes alimentaires sains, en se dirigeant vers des régimes basés sur les végétaux et une consommation moindre de viande, de graisses saturées, de produits riches en énergie et de produits hautement transformés, tout en respectant les modes alimentaires culturels et les traditions populaires.
  • 4. donne la priorité au maintien d’une agriculture avec des paysans nombreux sur tout le territoire européen, qui produisent l’alimentation et maintiennent le paysage. Cela n’est pas réalisable sans des prix agricoles justes et sûrs, qui doivent permettre un revenu décent pour les paysan(ne)s, les salarié(e)s agricoles et des prix justes pour les consommateurs.
  • 5. assure des conditions justes et non discriminatoires aux paysan(ne)s et salarié(e)s agricoles d’Europe Centrale et Orientale, et soutient un accès juste et équitable à la terre.
  • 6. respecte l’environnement global et local, protège les ressources finies du sol, de l’eau, accroît la biodiversité et respecte le bien-être animal.
  • 7. garantit que l’agriculture et la production alimentaire restent libres d’OGM, encourage les semences paysannes ainsi que la diversité des espèces domestiques et des cultures alimentaires.
  • 8. cesse de promouvoir l’utilisation et la production d’agro-carburants industriels et donne la priorité à la réduction du transport en général.
  • 9. assure la transparence tout au long de la filière alimentaire, de telle sorte que les citoyens sachent comment leur alimentation est produite, d’où elle provient, ce qu’elle contient et ce qui est inclus dans le prix final.
  • 10. réduit la concentration de pouvoir dans la transformation et la distribution alimentaire et son influence sur ce qui est produit et consommé, et promeut des systèmes alimentaires qui raccourcissent la distance entre paysans et consommateurs,
  • 11. encourage la production et la consommation de produits locaux, de saison, de haute qualité, reconnectant les citoyens avec leur alimentation et les producteurs.
  • 12. engage des ressources pour enseigner aux enfants les compétences et les connaissances essentielles pour produire, préparer, et apprécier une alimentation saine et nutritionnelle.
Liste des signataires : En Europe :
  • * European Coordination Via Campesina www.eurovia.org
  • * Friends of the Earth Europe www.foeeurope.org
  • * European Attac Network www.attac.org
  • * Africa Europe Faith & Justice Network www.aefjn.org
  • * MIJARC Europe www.mijarc.org
  • * Seattle to Brussels Network www.s2bnetwork.org
  • * Food and Water Europe www.foodandwaterwatch.org
  • * Greenpeace Europe Unit http://www.greenpeace.org
  • * Eurogroup for animals www.eurogroupforanimals.org
  • * European Public Health and Agriculture Consortium www.healthyagriculture.eu
  • * IFOAM EU group www.ifoam-eu.org
  • * European Beekeeping Coordination
En France :
  • * Confédération Paysanne
  • * ATTAC France
  • * CFSI
  • * Peuples Solidaires en association avec ActionAid
  • * Bretagne Vivante - SEPNB
  • * Nature & Progrès
  • * GRAPPE (GRoupement des Associations Porteuses de Projets en Environnement)
  • * MINGA
Pour en savoir plus et connaître la liste des signataires dans les différents pays européens : www.europeanfooddeclaration.org
eco-SAPIENS 21/06/10
Photo: Swazi Land, Agriculture and Climate - Swaziland(FlickR/ whl.travel)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter