le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Manger ou boire : il faut choisir
Les céréales nécessaires à un seul plein de 4X4 suffisent à nourrir un humain pendant une année.
Acheter des céréales
Etat de l'environnement en France : édition 2010

Etat de l'environnement en France : édition 2010

Le ministère de l'environnement vient de publier l'édition 2010 du rapport sur l'état de l'environnement.

Impulsé par le Sommet de la Terre de 1992, la Convention d’Aarhus de 1998 et la directive européenne 2003/4 concernant l'accès du public à l'information environnementale, le rapport sur l’environnement est réalisé tous les 4 ans.

Le présent rapport est donc le premier publié depuis le Grenelle de l'environnement mais aussi depuis la disparition de l'IFEN, dissout en novembre 2008. Cet établissement public avait pour mission de produire et diffuser l'information sur l'environnement en France. Son intégration au sein Commissariat général au développement durable, sous l'égide du ministère permet de renforcer le contrôle de ce dernier sur les rapports publiés.

Mis en ligne le 4 juin, le rapport 2010 se présente comme contrasté et s'il arrive à nous avancer quelques points d'amélioration (la qualité de l'air dans les villes par exemple ou la qualité des eaux superficielles), le chemin à parcourir semble encore bien long.

Ainsi, entre la poursuite de la contamination aux pesticides (cher glyphosate !), l'aggravation de la qualité des eaux souterraines et des sols, les pertes enregistrées par notre biodiversité, l'état des ressources halieutiques ou l'artificialisation croissante du territoire, il y a du pain sur la planche.

Le rapport insiste notamment sur le poids de la consommation des ménages (notre dépendance à l'automobile, l'augmentation des séjours de courte durée à l'étranger ...) et nous rappelle que nous externalisons en partie le poids environnemental de notre consommation de ressources et de production de déchets associée.

Face à ces pratiques il souligne que le poids de la fiscalité écologique reste insuffisant. Les récentes orientations en la matière ne permette hélas pas d'espérer une évolution positive en la matière. Le décalage de perception entre l’idée générale que se font les Français de la nécessité de protéger l’environnement et la réalité de leurs pratiques risque fort de perdurer. A qui la faute ? Conso or not conso ?

Le rapport sur le site du ministère.
eco-SAPIENS 10/06/10
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
Articles en lien
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter