le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
A pied ou en voiture ?
En voiture, le premier kilomètre pollue en moyenne quatre fois plus que les suivants.
Marseille : les
actualite Transport

Marseille : les "vélos-taxis" interdits de circulation en ville

Trois mois après leur création, suite aux pressions des taxis marseillais, ça semble bel et bien fini pour les "vélocabs".
Une actualité originale de La provence

C'était en fin octobre 2009. Sur le Vieux-Port, huit calèches des temps modernes, bénéficiant d'une assistance électrique et pouvant transporter deux personnes, faisaient leur apparition dans l'enthousiasme général. Des vélos-taxis 100% écolo avec des tarifs imbattables, 1,50 euro le kilomètre, censés révolutionner le mode de circulation en ville.

"Ce système fonctionne déjà à Paris, Lyon et dans toute l'Europe. Ça va donc marcher dans une cité au soleil 365 jours par an!", s'exaltait Jonathan Karhouri, le Marseillais de 28 ans à l'origine d'un projet permettant, par ailleurs, à huit chômeurs de retrouver une activité. À l'époque, un grand quotidien national mettait même en couverture l'un de ces "Vélocabs" en titrant, emballé, "ces 50 inventions qui vont changer nos villes et nos vies".

Cinq mois plus tard, les Marseillais ont beau arpenter le centre de long en large, ils ne risquent pas de croiser l'un de ces drôles d'engins. "Nous avons cessé notre activité et les huit chauffeurs ont été mis à pied", commente Jonathan Karhouri. Et de s'expliquer, le ton blasé: "La municipalité nous a fait savoir qu'elle nous interdisait de stationner sur le Vieux-Port. En fait, elle a cédé à la pression des taxis qui nous accusaient de leur faire une concurrence dont ils ne le veulent pas". Et ce n'est pas tout. Jonathan Karhouri affirme que ses chauffeurs "ont été menacés à plusieurs reprises par des taxis"."On nous a promis d'être poussés dans le Vieux-Port si on continuait", termine-t-il, "dans ces conditions, je préfère rebondir sur un autre créneau".

Du côté des taxis, et de l'influent président de l'intersyndicale, Charles Gilardenghi, si on "nie toute menace", on se "félicite" à haute voix que ces "Vélocabs" soient "mort-nés". "Nous, on se bat pour que notre profession soit respectée. Et non, je ne voyais pas d'un bon oeil l'arrivée de ce concurrent", tonne-t-il. Avant de "remercier encore la mairie" qui a "bien compris que ces gens étaient contre les taxis".

Un message reçu par André Caméra, l'élu aux voitures publiques, qui veut couper court à toute polémique: "Cette société s'est installée sans même déposer un dossier. Ces gens, on ne les connaît pas. Pour être taxi, il y a des règles à respecter, dont la première, disposer d'un compteur. Eux, ils n'en ont pas. Donc, pas d'autorisation". Conclusion: pour changer la vie et la ville, il faudra repasser.

Laurent D'ANCONA (La Provence)

La provence 11/02/10
Facebook Twitter
Bien
1 évaluation
Voir les commentaires
Bien
1 évaluation
Commentaires
Bien Proxi-pousse 11/02/10
Pour la petite histoire, quand même ... Ne soyons pas si naïf

Derrière les Vélos-Cabs, c'est pas un ptit jeune homme à l'âme écolo qui a de bonnes idées, faut pas déconner non plus ...

Derrière le Karoubi, c'est rien d'autre que VINCI qui prépare une grosse machine sur une grosse flotte de véhicules standarisés avec à la clef, l'exploitation des cyclo-guide en Auto-Entrepreneur sur le service Taxis-Pousse ( c'est à dire le moins rentable de tous les services que permettent l'exploitation des Pousse-Pousse)... On est bien placé pour le savoir ...

La situation des auto-entrepreneurs, la voici :
Ils paient 150 € / mois au Karoubi pour utiliser une machine et faire leurs salaires sur le service le moins rentable ou tu ne peux te faire que 3 francs 6 sous le mois. L'auto-entrepreneur, pour rentrer un minimum dans ses comptes, est obligé d'être sur la route un maximum de temps (voir plus de 8 heures par jours à une époque ou cette pratiques n'est pas encore rentrée dans les mœurs)

Pour le Karoubi et ceux qui ont investi sur lui, c'est tout bénèf, des cyclo-guides obligés de travailler un maximum de temps pour une misère de salaires. Eux derrieres, sans lever le petit doigts, ils font leur taf sur l'un des services les plus rentables : l'exploitation des espaces publicitaires avec un beau chiffre d'affaire quand on peut proposer aux entreprises qui veulent faire leur com, des véhicules qui fonctionnent plus de huit heures par jours. Si l'auto-entrepreneur au bout d'un mois, sentant l'arnac, laisse tomber, qu'importe pour le Karoubi, du bétail naïf est tout près pour le remplacer, de quoi faire marcher encore un mois le véhicule à fond la caisse et ainsi de suite ... Jolie plan, belle façon d'utiliser le plein d'énergie des ressources humaines à peu de frais et à bon compte pour lui ... quant on sait que c'est même les cyclos-guides qui le paie lui et pas l'inverse ... Quant à un plan de carrière pour les Cyclos-guide ... Faut pas déliré ... Un mois maxi !!!

Maintenant Posez- vous la question des entrées royale chez les médiats des pauvres pauvres vélos-cabs et du doublon systématique LCM/ La Provence sur tout leurs coups de com. Une mafia ultra libérale derrière, s'occupe de l'affaire pour émouvoir l'opinion publique et faire flêchir la corporation des Taxis en les obligeant à accepter la présence d'une grosse machine sur le mode ultra libéral.

Quant à nous, LCM et La Provence ne veulent pas entendre parler de nous . Curieux quant on se met à défendre les Pousse-Pousse contre les gros méchants Taxis. Savoir que nous avons établit avec eux, une entente et de très bon rapport qu'on a cultivé dans le temps, cela ne les intéresse absolument pas. C'est la guerre qu'ils veulent et une opinions publique qui appuie les Vélos-Cabs.

Faire gaf à la manipulation d'où qu'elle vienne et ceux qui s'en remette à La Provence devraient se méfier. Vive l'ultra libéralisme et les machines à broyer l'humain !!! Pauvre, pauvre Karoubi, on va sortir les mouchoirs ! Sait-il seulement se que c'est qu'un vélo ? L'histoire ne le dira pas par contre il a montré un flaire particulièrement bien développé, de quoi sentir le bon coup, le bon filon, pour reprendre ses propres propos, "le bon créneaux" ... Et puis la carte de l'usurpation et le voila rentré en scène avec derrière l'appuie financier de Vinci et celui de journaliste peu scrupuleux qui soutiennent les mêmes intérêt ! Bordel de merde !
Hoooo !!! On se réveille !!!

Votre apitoiement n'est que la résultante d'une manipulation des médiats sur votre opinion. Elle permet la pression sur les taxis en faveur, en faveur ... en faveur de qui ? Posez vous la question. Maintenant si le machiavélisme ignoble vous intéresses, y a pas de problèmes, c'est votre affaire maintenant que tout est dit.

Marre.

Célia et Proxi-Pousse ( entreprise pionnière sur Marseille en matière de déplacement en tricycle électrique) ignorée totalement de la Provence et de LCM... qui nous ont répondu que 8 tricycles valaient mieux que trois ... dans un monde ou prime la quantité sur la qualité, on peut comprendre le raisonnement, dénué également de toute qualité !

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter