le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Arbre protecteur
Durant sa vie, un seul (grand) arbre absorbe une tonne de dioxyde de carbone, et son ombre éventuelle peut permettre de réduire la température de plusieurs degrés dans un logement.
Greenpeace contraint Unilever à protéger la forêt indonésienne

Greenpeace contraint Unilever à protéger la forêt indonésienne

L'ONG a convaincu le principal acheteur de cesser de se fournir en huile de palme sauvage. Une victoire certes mais qui ne doit pas faire oublier l'ampleur du drame que représente actuellement la déforestation en Indonésie.
Une actualité originale de Greenpeace

Le 10 décembre, la multinationale Unilever a annoncé qu’elle rompait son contrat d’approvisionnement avec Sinar Mas (le principal producteur indonésien d’huile de palme). Cette annonce fait suite à la publication d’un rapport de Greenpeace prouvant que Sinar Mas est impliqué dans la déforestation sauvage (c’est-à-dire sans permis de déboisement) et la destruction des tourbières en Indonésie. Unilever a déclaré que "les critiques de Greenpeace sont d’une telle nature qu’on ne peut les ignorer" et qu’il se devait de rompre avec Sinar Mas.

Unilever est un des géants mondiaux de l’agro-alimentaire, des cosmétiques et des détergents. Sa décision représente donc une grande victoire pour Greenpeace. Elle est une nouvelle étape dans notre combat contre la déforestation en Indonésie.

Ces dernières semaines, nous avons multiplié les actions pour y stopper la destruction des forêts tropicales et des tourbières. Fin novembre, nous avons bloqué les activités d’une filiale de Sinar Mas. Le 12 novembre, nos activistes se sont enchaînés à des excavateurs appartenant à l’un des plus gros producteurs indonésiens de pâte à papier. Le 29 octobre, nous avons empêché un navire en provenance d’Indonésie de décharger à St-Nazaire 15 000 tonnes de tourteaux de palme.

A chaque fois, l’objectif de Greenpeace est de dénoncer la destruction de forêts et de tourbières en Indonésie au profit de plantations d’huile de palme. Ce massacre a fait du pays le troisième émetteur mondial de gaz à effet de serre. Alors que Nicolas Sarkozy reçoit ce lundi 14 décembre le président indonésien, celui-ci doit s’engager beaucoup plus dans la lutte contre la déforestation. Mais avec l’aide des pays en développement. Pour l’instant, les propositions de ces derniers sur le sujet sont nettement insuffisantes.

Pourtant, 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dues à la déforestation. Dans le cadre des négociations climatiques de Copenhague, la question doit donc être abordée. Greenpeace demande ainsi que soit créé un fonds mondial de lutte contre la déforestation et que les pays développés allouent chaque année 30 milliards d’euros à la protection des forêts.

Vous pouvez nous soutenir dans ce combat en signant notre pétition Zéro déforestation. Plus de 100 000 personnes l’ont déjà fait.

Greenpeace 15/12/09
Photo: palm oil plantation(FlickR/ angela7dreams)
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter