le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Champion du bio
L'Australie est le 1er producteur de bio au monde, le 2ème étant ... la Chine.
La France face au changement climatique

La France face au changement climatique

Sorte de rapport Stern pour la France, le troisième rapport de l'ONERC entend chiffrer une partie du coût des impacts climatiques pour l'Hexagone. Et la facture risque d'être élevée – plusieurs milliards d'euros par an - si aucun programme d'adaptation n'est mis en place.
Une actualité originale de Novethic

Logements et routes submergés par la montée du niveau de la mer, de l’eau en quantité insuffisante pour subvenir aux besoins de l’industrie, de l’agriculture et des ménages, dégradation de la biodiversité et tensions énergétiques… « La France ne sera pas épargnée par le changement climatique », commente Jean-Louis Borloo à la remise du rapport de l’ONERC (Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique) début novembre. Doux euphémisme. Car, sans prendre les scénarios les plus pessimistes du Giec, le tableau que dressent les 200 personnes mobilisées pendant deux ans et demi par l’observatoire national paraît bien sombre.

Destiné à préparer, conformément à la loi d’orientation du Grenelle de l’environnement, le plan d’adaptation au changement climatique d’ici à 2011, il chiffre à quelques centaines de millions d’euros, voire plusieurs milliards d’euros annuels le coût de l’impact de ce phénomène pour l’Hexagone. Une estimation finalement en ligne avec le rapport de Nicholas Stern qui chiffrait, déjà en 2006, à 20% du PIB (6000 milliards $ par an) l’impact du changement climatique sur la planète, sachant que les mesures pour les éviter ne coûteraient, elles, qu’1 à 2% du PIB…

Contrairement au rapport Stern pourtant, « le but n’était pas d’obtenir une estimation globale des coûts mais de procéder à une description la plus exhaustive possible ». Une entreprise qui n’a pas été aisée selon les auteurs, qui pointent du doigt le manque de disponibilité des données ainsi que la quasi absence de méthodes d’évaluation. Sans parler de l’incertitude qui pèse encore sur les projections climatiques. Pour cette édition, l’ONERC s’est donc limité à dix thématiques : Ressource en eau, risques naturels et assurances, biodiversité, santé, agriculture, forêt, énergie, tourisme, infrastructures de transport, territoires.

Novethic 20/11/09
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter