le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Manger ou boire : il faut choisir
Les céréales nécessaires à un seul plein de 4X4 suffisent à nourrir un humain pendant une année.
Acheter des céréales
La petite histoire du grand Ecocert

La petite histoire du grand Ecocert

« Ecocert » ca vous dit sûrement quelque chose. Sur beaucoup de produits bio, on trouve cette mention « certifié par ECOCERT ». Mais c'est qui Ecocert ? Est-ce fiable à 100% ?

Comme il se présente lui-même, Ecocert est un organisme de certification et de contrôle. Car à la question « comment peut-on savoir que c’est réellement bio », il faut bien pouvoir répondre : « parce que quelqu’un a contrôlé ».

exemple de produit certifié ecocert

Présentons donc un peu mieux l’activité d’Ecocert, société à qui incombe l'indispensable besogne d’aller vérifier que ce qui est dit par untel a été fait.

Alimentation et label AB

D’abord il y l’agriculture biologique et le fameux label AB (aujourd’hui équivalent au label agriculture biologique européen).

Le cahier des charges relatif à l’agriculture biologique est propriété du ministère de l’Agriculture et tout organisme habilité par l’Etat est susceptible d’opérer la certification. En France il y en 6 : SGS ICS, Qualité France, Aclave, Agrocert, Ulase et donc Ecocert qui certifie plus de 85% du marché.

Cosmétiques et label Cosmebio

En 2002, des marques françaises de cosmétiques souhaitent mettre un peu d’ordre dans les appellations bio de leur secteur. Trois marques pionnières (Laboratoire Paltz, Sanoflore, Etamine du lys) s’associent donc pour dresser un référentiel en faisant appel à Ecocert certes novice question cosmétique mais expert en cahier des charges.

Au final, il ressort en 2003 un cahier des charges de la « cosmétique écologique et biologique » qui reste la propriété d’Ecocert. L’association Cosmébio , quant à elle, a pour objectif de fédérer toutes les marques acceptant ce cahier des charges. En matière de communication, l'union fait la force !

Pour être plus précis, ce cahier des charges, déposé au ministère de l’Industrie, reste bien la propriété d’Ecocert, mais Cosmebio en a la propriété intellectuelle.

D’où il ressort que c’est bien Ecocert qui est seul habilité à contrôler le respect d’un cahier des charges établi par Ecocert.

Ceci explique que sur un cosmétique Cosmebio, vous pouvez avoir le logo Cosmebio ET le tampon Ecocert. Ce dernier n’est en rien obligatoire. Il devient pourtant pertinent pour toute marque respectant ce cahier des charges, mais qui aurait décidé, pour une raison ou pour une autre, de ne pas rejoindre le club Cosmebio.

druide labelisé Ecocert

C’est par exemple le cas de la marque canadienne Druide. C’est le même cahier des charges que pour Cosmebio mais seul le tampon Ecocert est présent. Problème : comment savoir si cela correspond au tampon bleu Cosmebio ECO ou au tampon vert Cosmebio BIO ?

Pour corser le tout, il existe un cahier des charges équivalent et qui fonctionne sur le même principe sauf qu’il a été déposé par… Qualité France, un autre certificateur, déjà mentionné ci-dessus. Fort heureusement, si on trouve des Cosmétiques Cosmebio certifiés par Qualité France (Ballot-Flurin par exemple) on ne voit pas encore de crèmes où seul figurerait le tampon Qualité France !

Vous êtes noyés ? Retenez juste qu’un cosmétique Ecocert ou Cosmébio… c’est pareil mais que Cosmebio est plus précis car il fournit un renseignement supplémentaire: déclinaison ECO ou déclinaison BIO. (voir notre fiche label Cosmebio pour en savoir plus)

Ca se complique avec les produits ménagers

Insistons encore. Ecocert est au départ un certificateur de cahier des charges. La subtilité, c’est qu’il est aussi devenu créateur et propriétaire de cahiers des charges. D’aucuns diront que c’est être à la fois juge et parti... ce qui est inexact. Car Ecocert ne fabrique rien et ne peut donc pas se labeliser lui-même.

Pourquoi est-ce le certificateur qui reste propriétaire du cahier des charges alors que, dans les faits, celui-ci est élaboré en partenariat avec des professionnels et des associations ? Nous n'avons malheureusement pas de réponse à cette question pourtant pertinente.

logo ecocert signifiant contrôlé par Ecocert
Ce logo signifie que le produit a été contrôlé par Ecocert. Seul sur un cosmétique, il est équivalent au label Cosmebio.

label Ecocert pour les détergents écologiques
Malgré la mention Contrôle, ce label signifie surtout que le produit ménager en question respecte le cahier des charges relatif aux détergents écologiques. Accessoirement, il a été contrôlé par Ecocert...

En tout cas, après avoir déposé le cahier des charges « cosmétique écologique et biologique », Ecocert a récidivé pour le secteur du nettoyage.

Si vous êtes observateur, vous constaterez qu’il existe deux logos ecocert. Si c’est une ellipse avec juste écrit Ecocert, c’est que vous avez à faire soit à un certifié par Ecocert soit à un cosmétique respectant le cahier des charges mentionné plus haut.
Mais si vous voyez en plus deux papillons autour d’une sphère et de la mention « Contrôle », vous avez basculé sur le référentiel des détergents écologiques.

Cela peut bien sûr prêter à confusion car le consommateur un peu averti croira qu’il s’agit du logo du certificateur. Or, même si Ecocert s’est effectivement chargé de contrôler, ce label signifie bien que le produit est écologique selon le cahier des charges relatif aux détergents.

Ce cahier des charges, accessible à tous, est cependant privé en étant intégralement la propriété d'Ecocert.

label GOTS
Le label GOTS pour le coton bio peut être certifié par Ecocert

Dans la mode, le coton bio rejoint GOTS

Heureusement que le secteur de la mode est parvenu à harmoniser ses cahiers des charges. Du coup, promis juré, Ecocert ne fait ici que contrôler un cahier des charges établi à l’échelle internationale : GOTS

Du bio à l’équitable avec ESR

ESR Ecocert
Le label ESR

Récemment, nous l’avions déjà annoncé, un nouveau label baptisé ESR (Equitable, Solidaire, Responsable) a vu le jour, toujours à l’initiative d’Ecocert.
La volonté affichée est d’aller plus loin que ce que propose les labels actuels en contrôlant toute la filière (et non pas juste le producteur). Un sacré défi qui semble même aller jusqu’à intégrer de facto la production biologique dans le cahier des charges.

Le logo ressemble beaucoup au précédent sauf qu'un papillon a été remplacé par une silhouette humaine. Heureusement, au lieu de "Contrôle" qui est équivoque, il y a bien écrit : "Equitable solidaire et responsable".

Deux derniers pour la route

Reste encore quelques labels proposés par Ecocert. Mais on a moins de chance de les rencontrer. Ecofert pour les fertilisants et Eve pour les espaces verts.

Conclusion sur Ecocert

Ecocert représente une vraie garantie en tant que certificateur. La procédure de certification consiste en deux contrôles : un programmé et un inopiné. Les règles sont strictes et les procédures éprouvées. Historiquement, Ecocert a été fondé par des pionniers de la bio, au même titre que Nature et Progrès.

En tant que cahier des charges, que ce soit pour la cosmétique ou les produits ménagers, on peut également faire confiance à Ecocert. Les cahiers des charges sont rigoureux.
Le cahier des charges relatif au label ESR a besoin de temps pour faire ses preuves car il est très ambitieux.

Ce que l’on peut tout de même reprocher à Ecocert, c’est qu’à force d’avoir peur de manquer de visibilité ils finissent par vouloir mettre leur logo un peu partout ajoutant à la confusion actuelle.
Ce désir d'être présent partout est compréhensible puisqu'ils réalisent un travail fastidieux et indispensable à la bonne marche du bio.

Mais le grand public a-t-il forcément besoin de connaître les dessous de ce fonctionnement? On préférerait quant à nous qu'Ecocert reste dans son rôle technique et laisse la communication aux producteurs et consommateurs.

Liens complémentaires sur Ecocert

eco-SAPIENS 31/07/09
Facebook Twitter
Correct
4 évaluations
Voir les commentaires
Correct
4 évaluations
Commentaires
Correct jms37 05/08/09
Label AB et label européen !!

Non, le label AB français n'est pas équivalent au label "agriculture bio" européen.

Le label AB est bien plus contraignant ; le label européen admet par exemple que les animaux soient nourris avec une plus grande proportion d'aliments venant de l'extérieur ; au point que les producteurs bio français envisagent d'étiqueter leurs produits avec les 2 labels, contrairement à la législation européenne.

Correct agnes2394 06/08/09
Pas si fiable....

La soeur d'un de mes amis travaille à l'Isle Jourdain, chez Ecocert.

J'ai appris que les inspecteurs laissent passer pas mal de trucs...

Par contre, lorsque j'ai voulu avoir son avis sur le label Nature et Progrès, que je place largement au-dessus de n'importe quel autre label, elle m'a confirmé le sérieux et la rigueur de celui-ci.

N'oublions pas que ce sont LES MARQUES et LES PRODUCTEURS qui paient pour être labellisés Ecocert.

Ecocert a besoin de CLIENTS pour vivre...

A bons entendeurs...

Correct jms37 06/08/09
Ecocert
J'ignore si Ecocert est vraiment fiable ; par contre, si on en croit le Canard Enchainé, çà n'est pas complétement une entreprise "sympa" ; les pratiques de harcèlement ne sont hélas pas réservées aux "exploiteurs de la grande distribution"
Correct agnes2394 06/08/09
Un commerce comme un autre
Je pense que ni moi ni vous ne sommes dupes...
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter