le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
50% de CO2 en moins
Si tous les Français adoptaient de bons réflexes, nous emmétrions 50% de CO2 en moins.
Fiasco climatique à Bonn

Fiasco climatique à Bonn

Au vu des négociations sur le climat qui se sont achevées à Bonn, la route sera longue jusqu'à Copenhague ! Non seulement aucun accord préalable n'a été conclu, mais pire encore, toutes les parties campent sur leurs positions.
Une actualité originale de developpementdurable.com

Les ONG sont scandalisées et réclament des prises de position fortes de la part des plus hauts dirigeants politiques…

Un échec. Les négociations sur le climat de Bonn, préambule à l’adoption d’un accord à la conférence de Copenhague, n’ont rien donné. Pourtant, toutes les parties semblaient unanimes sur l’urgente nécessité de faire avancer les travaux. Leurs bonnes résolutions n’ont été, semble-t-il, que de courte durée. Aucune avancée n’a été enregistrée, chacun campe sur ses positions et refuse d’en démordre. D’autres, à l’image du Japon, ne semblent pas s’en soucier.

Une volée de critiques

Le texte final, symbole de l’attentisme général, comporte des centaines de pages. En cause : les multiples amendements ajoutés par toutes les parties en présence. Résultat : «On réfléchit à un plan B», avoue Karl Falkenberg, le responsable de la direction générale de l’Environnement de la Commission européenne. Laquelle n’a pas cessé d’être raillée durant les deux semaines de négociations.

Malgré une volonté de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % par rapport à 1990, ou de 30 % en cas d’accord à Copenhague, l’Union européenne n’a pas avancé de chiffres concrets concernant le partage du financement entre les pays riches des efforts entrepris par les pays en voie de développement. A ce sujet, un groupe de PED a proposé la création d’une taxe sur les billets d’avion ainsi que sur le carburant.

Les Etats-Unis, après avoir été longtemps félicités pour leur grand retour sur la scène climatique, ont essuyé eux aussi de vives critiques. On leur reproche leur manque de leadership. Tant que des mesures nationales n’ont pas été votées par le Congrès, ils ne peuvent s’engager sur le plan international. Or, il n’est pas certain que la loi soit votée avant décembre prochain, ce qui handicaperait fortement la réussite des négociations.

Le Japon choque et déçoit

Le Japon, quant à lui, s’est montré peu enclin à réduire ses émissions. L’attitude des Japonais a choqué l’ensemble des participants. Le Premier ministre, Taro Aso, a annoncé un objectif de réduction de 15 % de leurs émissions…par rapport à 2005. Une vaste hypocrisie sachant que jusqu’en 2007, le Japon n’a fait qu’augmenter ses émissions de CO2.

Traduction : réduction de 8 % par rapport à 1990, soit à peine plus que les 6 % affichés lors de la signature du Protocole de Kyoto.

C’est une honte et cela fait partir du mauvais pied les négociations. La décision de M. Aso, influencée par les pollueurs plutôt que par le public, rend la tâche de conclure un bon accord encore plus difficile
, s’est indigné Kim Carstensen, qui dirige l’initiative climatique du WWF.

Pour manifester leur impuissance à agir seuls mais aussi leur détermination, 40 pays en développement ont demandé aux nations riches de réduire de 40 % leurs émissions par rapport au niveau de 1990. Comme le recommandent les experts du GIEC pour limiter à 2°C le réchauffement climatique.

Bonn, un fiasco. Prochaine étape : les 18 et 19 juin prochains, le Conseil européen doit se réunir pour discuter du financement des efforts fournis dans la lutte contre le réchauffement climatique. Et tous les espoirs reposent sur la réunion du G8 du 8 au 10 juillet, au cours de laquelle les dirigeants politiques devront faire preuve de détermination et d’exemplarité.

developpementdurable.com 16/06/09
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter