le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
78600 tonnes de pesticides
Les jardiniers amateurs utilisent 8 % des 78600 tonnes de pesticides pulvérisées chaque année en France...avec une préférence pour les herbicides (95%).
Prenons nos vélos à la ville et en vacances
actualite Transport

Prenons nos vélos à la ville et en vacances

Début juin, comme chaque année, s'annonce la fête "européenne"  du vélo. Voilà une fête qui met en joie les eco-SAPIENS de toute sorte, qui pour cette année, pourrons aller voter à vélo !

La petite reine est bien le mode de transport préféré des citoyens écolo-créatif-culturel-alter-innovant. Pratique, économique, assez rapide sur les courtes distances, peu bruyant et surtout non polluant, il est, avec les transports en commun, le moyen idéal pour se déplacer dans la ville. Le vélo procure en plus le petit plaisir du vent sur les joues, un sentiment de liberté assez jouissif et une bonne occasion d’être en forme. Si le soleil est de la partie c’est encore mieux. La fête du vélo est une bonne occasion de se réjouir du retour en force du vélo dans notre pays. Les politiques de mises à disposition de vélo en libre service ont participé à cet essor en (re)donnant goût à un usage régulier à beaucoup d’entre nous. Cette tendance doit à présent être renforcée par des mesures volontaires et importantes d’aménagement en faveur de la « cyclabilité » des villes.

Nous invitons donc tous les heureux propriétaires de bicyclettes à déambuler dans leurs villes pour demander un peu plus de place et d’attention de la part des politiques et des automobilistes.

La France, un pays de Vélo ?

La France est le 4e pays détenteur de vélos, après le Japon, les Pays-Bas et les Etats-Unis avec une moyenne de 5,4 vélos/100 habitants. Le pays de la Grande Boucle est donc bien, en théorie, un pays de cyclistes.

L’utilisation du vélo est cependant aujourd’hui dominée par le cyclisme de détente puisque 68% des vélos vendus sont des vélos de loisirs (50% pour rien que pour les VTT). Cette tendance pourrait s’inverser puisque si l’on observe depuis peu une diminution des ventes pour les vélos loisirs (-4% par rapport à 2007), les ventes de vélos dit de mobilité (qui servent de moyen de transport) ont augmenté de 4%, pour dépasser les 765 000 unités vendus l’année dernière. On pourra donc peut-être un jour apprécier le fait de se déplacer à vélo plutôt que de prendre sa voiture pour aller faire du vélo à la campagne !

On assiste en fin à l’émergence du vélo électrique qui prend sa place avec 15 700 unités vendus en 2008. Adapté à certains reliefs et à de longues distances, il pourrait remplacer l’usage des bruyants des 2 roues qui peuplent nos villes et parfois nos campagnes.

Économiquement cela représente quoi ?

Sur les 3,5 millions de vélos vendus en France en 2008, les marques françaises en ont livré un tiers puisque plus de 2 millions de vélos ont été importées. Cependant marque française ne veut pas dire production française puisque la délocalisation de la production en Europe de l’Est ou en Asie bat son plein dans le secteur. Ainsi, nous pouvons saluer le dernier constructeur français, Olympique Cycle du côté de Saint Etienne.

Il faudra donc attendre pour que le vélo soit l’avenir d’une partie des salariés de l’automobile, puisque le secteur ne regroupe que 12 000 emplois (industriel et commercial). Les ventes dans les grandes surfaces multisports génèrent la plus grande partie des 1,4 milliards d’euros de chiffre d’affaire du secteur.

Philosophiquement cela représente quoi ?

Nous aurions bien envie ici de citer ici le passage du petit traité de Vélosophie de Didier Tronchet que nous allons nous contenter de vous inviter à lire en vous rappelant : « Le cycliste urbain est par nature un inventeur. Son mode de transport archi-minoritaire le conforte dans l’idée qu’il vit l’ère glorieuse des pionniers. Et cette page blanche de l’histoire de l’humanité écrite de ses pneus est un beau défi qu’il relève chaque jour en même temps que la tête, un œil sur la circulation, afin d’éviter d’être un martyre prématuré. »

Sources : CNPC.

Pour aller plus loin :

eco-SAPIENS 05/06/09
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter