le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Le boeuf à l'eau
Il faut 16000 litres d’eau pour produire 1 kilo de bœuf.
Participez ! eco-sapiens doit-il réferencer les produits bio pour chiens et chats
actualite Relais citoyen

Participez ! eco-sapiens doit-il réferencer les produits bio pour chiens et chats

Sollicité pour référencer des accessoires écologiques et biologiques pour les animaux, eco-SAPIENS souhaite demander l'avis des internautes.

eco-SAPIENS a pour ambition de promouvoir des produits qui respectent l'homme et l'environnement. Il est parfois très difficile de trancher et nous n'avons pas le monopole de l'éthique.

  • Une pomme bio d'Argentine, est-ce vraiment cohérent ?
  • Des capsules jetables de café certes équitable, est-ce vraiment pertinent ?
  • Une peluche pour la protection des ours polaires, fabriqué par des enfants en Indonésie...?

Ecologie et animaux de compagnies

Nous essayons donc d'argumenter nos choix quant au référencement des 25 000 produits que vous pouvez retrouver sur eco-SAPIENS. Récemment, nous avons reçu des demandes pour des accessoires écologiques pour chien et chat (colliers et laisse en coton bio, pâté pour chat bio...)

D'un côté, il n'y a pas de raison de dénigrer nos amies les bêtes en leur donnant des sous-produits. Et en achetant mieux, nous soutenons des démarches éthiques, et boycottons en quelque sorte des filières moins écologiques.

Mais d'un autre côté, n'est-il pas indécent de choyer un animal de compagnie lorsque tant d'êtres humains sont laissés de côté ? Disons que l'image du chien qui peut s'amuser avec un jouet écologique sur un tapis écologique nous dérange sans que nous sachions exactement pourquoi.

Nous comptons sur votre participation pour nous aider à améliorer notre sélection et l'éco-consommation en général.

Votez ! donnez vos arguments ! Nous comptons sur la participation de tous pour qu'eco-SAPIENS vous ressemble.

eco-sapiens 02/02/09
Facebook Twitter
Médiocre
9 évaluations
Voir les commentaires
Médiocre
9 évaluations
Commentaires
Correct eco-hotes 03/02/09
j'ai voté oui mais je veux expliquer pourquoi

Il ne s'agit pas de jouer les mémères à chien-chien ou de choyer mon chien à la place d'un enfant de RDC...

Il s'agit d'être logique avec soi-même (mais j'avoue je ne le suis pas sur toute la ligne vis à vis de mes animaux, mais je le sais et ça me dérange).

Quand j'achète des boïtes lambda pour mes animaux, je me dis que ce n'est pas logique. Si j'aime les animaux en général, je ne peux pas concevoir que, même pour un animal ou encore plus quand c'est POUR un autre animal, que l'on martyrise d'autres animaux...et les boîtes lambda sont issues à coup sûr d'élevages de batteries. Que j'encourage en achetant des aliments pas bios.

Idem pour les légumes pas bios pour mes animaux...ils participent à détruire la terre.

Idem pour des jouets ou couvertures en coton pas bio, ni équitable...cela a un impact sur les producteurs qui ne sont pas respectés.

Croyez-vous vraiment que les gens qui sont gagas de leurs animaux le font au détriment de l'aide qu'ils pourraient apporter à des êtres humains ? non je ne crois pas que le choix se fassent là.

Et en achetant bio et équitable pour un animal, j'aide un humain, voire plusieurs ailleurs.

Mais, en ce qui me concerne, j'avoue...mes animaux n'ont pas de superbes couvertures ou coussin en coton bio...que des vieux trucs, récupérés, des paniers trouvés chez Emmaus ou donnés en même temps que les animaux.

La nourriture; j'essaie de leur donenr un maximum dde nos restes (il y en a peu), qui eux sont bios, des croquettes fabriquées à base de vraies viandes, pas bios, je l'avoue, que j'essaie de choisir en fonction de l'absence de tests sur animaux en labo (pourquoi des chiens devraient-ils être torturés en labo pour mon chien ?), des boîtes pas trop bios (mais ça me travaille chaque fois que j'en achète) et parfois des boîtes bios. Ils semblent d'ailleurs préférer les boîtes où l'on voit de vrais morceux de poissons identifiables et les boîtes bios. pas fous !

Il faut savoir qu'il semblerait qu'il y a des boîtes de nourriture pour chiens et cnats qui contiennent des restes de chiens et chats issus des SPA ?

Donc sujet pas évident quand on est compagnon (pas "maîtres" ou "propriétaires") d'un animal de compagnie, pas trop riche et conscient de ses responsabilités...pfff

Correct ereignend 04/02/09
entre esprit critique et sentiment de culpabilité

Votre souci pour la cohérence écologique et éthique des produits référencés est très louable et fait la valeur de votre site. Mais je suis un peu étonné de lire ici un argument aussi pathétique que celui-ci : "n'est-il pas indécent de choyer un animal de compagnie lorsque tant d'êtres humains sont laissés de côté ?"

Y a-t-il, en matière de soin à apporter à la vie et à notre environnement, une logique du type "chaque chose en son temps ?". D'abord supprimer la faim dans le monde et loger les sdf, ensuite peut-être produire un peu bio, et ensuite seulement nourrir chiens et chats ? A ce compte là certains dirons: d'abord réduire le chômage, ensuite exploiter un peu moins les ouvriers; d'abord sauver les banques, ensuite sauver la planète... Ce genre d'argument est utilisé avec tant de gourmandise par ceux qui profitent de l'état actuel du système - qui espèrent en outre susciter un sentiment de culpabilité qui a tendance à faire taire plutôt qu'à faire agir - qu'il est étonnant de le lire ici. Qu'il y ait des priorités n'exclut pas de faire de son mieux à tous les niveaux, dans les tâches qui correspondent à la place qui est la notre dans la société; quelqu'un qui oeuvre avec dévotion au sein d'une association qui protège l'habitat des oiseaux doit-il se sentir sans cesse coupable de ne pas passer plutôt son temps à aider les hommes sans abris ? Toute tâche sociale particulière devrait être assortie de la culpabilité de ne pas être toutes les autres tâches possibles. Ce qui est absurde. Une tâche n'en est pas une autre et c'est justement en ayant bien cette limitation à l'esprit qu'on peut l'accomplir avec le plus grand soin.

Mais revenons à votre scrupule. La question n'est pas de savoir si un chien mérite un accessoire bio ou équitable aux dépens d'autres êtres vivants (même si cela renvoie à une multitude de questions philosophiques sur le rapport homme/animal des plus intéressantes et qu'il appartient à la démarche éthique d'un éco-sapiens de s'y confronter quelques fois). La question n'est pas non plus de savoir si, en général, un produit biologique et équitable est préférable à un produit qui ne l'est pas car vous possédez déjà des tonnes d'arguments pour y répondre. La question est simplement de savoir si un animal de compagnie a besoin de tel ou tel accessoire et quel est la nature de ce besoin: s'agit-il d'un besoin élémentaire incontournable (collier, etc.), du bien-être de l'animal (tapis, etc.), d'une projection anthropomorphique des plaisirs et de l'épanouissement, du narcissisme ou du désarroi affectif du propriétaire ? Il n'est pas toujours facile de trancher, à chacun de le faire en conscience. Peut-être que vous, à Eco-sapiens, pouvez faire un premier tri en écartant les produits très manifestement superflus. Mais les quelques accessoires que vous mentionnez ne semblent pas l'être. Reste la question de savoir si vivre avec des animaux de compagnie est superflu et écologiquement irresponsable. Encore une fois c'est un autre débat.

Ensuite c'est à chaque personne de juger si la différence de prix entre tel produit et son équivalent bio/éthique est raisonnable (assurément l'évaluation est très difficile) et n'entame pas excessivement son pouvoir d'agir par ses choix de consommation dans d'autres domaines. Sans doute qu'en référençant des produits, vous influencez mécaniquement le désir d'achat, mais j'imagine qu'Eco-sapiens a suffisamment confiance en l'intelligence et la responsabilité de ses membres, sans quoi aucun produit ne devrait être référencé, car l'excès est possible en tout. Je ne vois donc guère de raison valable d'exclure les produits pour animaux de compagnie, qui entre (certes de manière accessoire) dans le cadre d'un souci porté au respect de la vie sous toutes ses formes, bref dans une démarche écologique globale.

stephane 06/02/09
Ni oui Ni non

Difficile de se prononcer de manière aussi large :

- Les produits bio équitable pour animaux, pourquoi pas ?

- Mais quels produits: de l'eau en bouteille pour chiens et chats? NON !

Le choix doit se faire au cas par cas. Dans le même temps, un petit dossier, afin de se pencher plus profondément sur le sujet et de voir quelles sont les alternatives (récup' entre autres) serait bien utile.

Correct Christian 06/02/09
Plutôt contre...quoique !

Partenaire d'une certaine décroissance, je serais plutôt contre ! Mais comme de toute façon il faut bien nourrir ses animaux (ah bon cela ne mangent pas comme nous)....Quoi les habiller de coton bio ?

En bref, il y a tant de produits équitablement écolobiologiques qui servent à rien, mais tellement (in)utiles dans notre société de consommation alors autant bien nourrir ses animaux. pour le reste à chacun d'entre nous de faire le procès de son propre style de vie et de juger l'empreinte écologique qu'il imprime à tout jamais sur cette terre.

Correct julien robert 06/02/09
ca dépend des produits

Je pense qu'à la juste manière des précédents commentaires, il ya OUI et NON.

Oui, pour ce qui est de la nourriture, et éventuellement ce qui est collier, voire au pire, si on peut pas récupérer un drap ou autre (ce qui m'étonnerait, mais bon...) des tapis en bio/équitable. Pour la nourriture, outre le fait que tout comme sur l'homme, cela permettrait d'être en meilleur santé (dixit études sanitaires conventionnels/bio...) tant pour le consommateur (homme ou animal) comme le producteur de la nourriture. Ensuite, il me semble que les nourritures pour chiens sont faites avec des "déchets" de production alimentaire pour homme. Alors, il devient intéressant d'exploiter les "déchets" de production bio pour la valoriser en alimentation animale (rendement moins bon en bio qu'en conventionnel, sois-dit en passant, et donc plus grande nécessité de valoriser ces "déchets"). Cette démarche est donc une bonne manière de soutenir sur tout les fronts le marché du bio. Au passage, tout comme le ketchup conventionnel, le ketchup bio est fait avec des tomates "pourries", et ainsi on valorise les "déchets" de productions de tomates (écologie industrielle).

Bon alors par contre, pour ce qui est des joujoux ou des vêtements pour animaux, je trouve ca d'une absurdité et d'un égoïsme exemplaire pour l'Homme. Car si dans l'ordre des priorités louables, il faut toutes les combattre avec autant de ferveur, il y a des questionnement qu'il sont une aberration qui devrait être interdite, tout simplement. Il est moralement inacceptable que les Hommes s'entête à réutiliser des vêtements usagés, à ne pas pouvoir s'en acheter (SDF, RMiste...), à exploiter les sol, l'énergie, la matière et les Hommes (équitable : pas exploités, heureusement) pour produire des objets d'une futilités extrême, de riches, de bourgeois, d'égoïstes et surtout d'occidentaux qui, à la Pareto, sont 20% de la pop. mondiale consommant 80% des ressources mondiale.

Bref, la nourriture bio : OUI (équitable : NON parce consommons local avant de consommer exotique)

Les accessoires pas vraiment utiles/utilitaires sont une véritable aberration de notre société de top grand consommation : NON !

Correct Grelinette 06/02/09
C'est pourtant pas compliqué !...

Il y a, à mon avis, pas mal de bonnes raisons logiques à référencer les aliments bio pour chien et chats :

- D'abord il faut faire la promotion de TOUT ce qui est biologique, même ce qui semble absurde. En matière de commerce, la demande fait l'offre et l'offre fait la demande.

Par ailleurs, les aliments actuels des chiens et chats proviennent en grandes parties de restes non utilisés pour l'alimentation humaine, donc favoriser les produits bio pour animaux permet aussi de favoriser les produits bio pour les humains.

- Etant professionnel d'un secteur en contact avec les animaux (les chevaux), j'ai été sensibilisé à une certaine époque pas si lointaine au cours de laquelle on s'est rendu compte que beaucoup d'aliments à destination des animaux étaient de véritables saloperies (souvenez vous des farines animales pour les herbivores !).
J'ai eu l'occasion d'acheter du foin bio pour mes équidés, d'une part ils semblaient plus l'apprécier, et d'autre part, de savoir que l'alimentation était saine est quand même rassurant.

Correct ereignend 07/02/09
eco-sapiens biblique ?

Je ne comprends pas bien la logique du premier argument de Grelinette. Les produits bio souffrent déjà de certains préjugés (snob, chic, pour les riches, pour les paranoïaques et les hypochondriaques), inutile de tendre le bâton pour se faire battre en acceptant des produits "bio" où il n'y a rien de l'esprit bio, où "bio" n'est qu'un argument marketing ou carrément anti-biotique ou bio-illogique (cf. les exemples donnés dans le billet)... Répondre en disant que cela favorise le développement de la production bio en général, c'est friser l'argument productiviste dont on sait les dérives; cela dit je comprends bien l'intérêt de favoriser le bio pour qu'il devienne ce qu'il n'aurait jamais dû cesser d'être, à savoir la norme.

Or je constate que les préjugés évoqués ont la dent dure et qu'on peine, ici-même, à considérer le bio comme une norme. Car il me semble que l'un des mobiles obscurs des réticences de certains éco-sapiens ("le bio c'est pas pour les chiens ?") est l'idée implicite du caractère d'exception du bio. Or les chiens ne sauraient pas reconnaître la valeur d'exception de la chose, ce serait la gâcher. On ne donne pas de confiture aux cochons et, peut-on lire dans l'évangile de saint Mathieu, "Ne donnez pas aux chiens ce qui est saint" (7.6). L'eco-sapiens aurait-il des scrupules bibliques ?

(Je ne doute pas une seconde que les membres d'Eco-sapiens ne sont pas dupes de tels préjugés, mais malheureusement ils influencent et polluent une manière ou d'une autre notre pensée)

stephane 09/02/09
Tout le monde il est b(i)eau, tout le monde il est gentil...

Je réagis aux 2 derniers posts :

1. Grelinette dit "il faut faire la promotion de TOUT ce qui est biologique, même ce qui semble absurde" ==> ben voyons... Défenseur du bio, je crois qu'il faut à tout prix en combattre les excès. Devenu depuis peu une niche "profitable", il est assailli par tous les marchands du temple : industrialisation du bio, tentatives de réduction des contraintes du cahier des charges... Il ne faut pas cantonner le bio à un simple mode de production. Il y a toute une philosophie derrière, une vision de l'homme et de la nature. Le capitalisme, comme on aime à dire, recycle tout, mais dé-nature par la même occasion. Vaste débat...

 

2. Finalement je vais voter non. En effet, pourquoi des aliments pour chat ou chien ? En terme de recyclage de déchets on ne fait pas mieux que les restes ! Local, autoproduit, fabriquer de manière équitable...

Correct Pada 10/02/09
Manque de cohérence
Cela va faire un peu radical comme opinion, mais eco-sapiens étant un site d'achat responsable je suis obligé de faire une remarque:

Je ne vois pas ce qu'il y a de responsable dans le fait de posséder un animal de compagnie. La plupart d'entre eux sont malheureux car ils ne vivent pas dans des conditions adéquates. Les autres...

Avec 25 millions d'animaux abandonnés par an et 60 000 euthanasies par jour je ne vois rien d'écologique ou d'humain dans un tel comportement (ceci dit ce sont des chiffres à comparer avec les 60 millions d'animaux tués par heure pour être mangés...)

P.S. Pour ceux qui penseraient que je n'aime pas les animaux, j'ai dans le passé, possédé un nombre incalculable d'entre eux venant de la SPA où je travaillais comme bénévole...

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter