le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Personne dans la voiture...
En France, le taux moyen de remplissage des véhicules pour les trajets domicile-travail n'est que de 1,3.
Anti-Sapiens : dessaler l'eau de mer

Anti-Sapiens : dessaler l'eau de mer

Les projets d'usines de dessalement d'eau de mer aiguisent les appétits sans forcément étancher la soif.

97,5 % des ressources en eau de notre planète sont constituées par l'eau de mer et des océans. La tentation est donc grande de vouloir puiser dans cette manne pour produire bien sûr de l'eau douce, mais surtout des profits.

En effet, à l'examen des multiples projets qui fleurissent ici où là, on s'aperçoit que la plupart d'entre eux sont situés non pas dans des régions qui manquent d'eau mais dans celles où il y a de l'argent.

Or le dessalement de l'eau de mer n'est pas sans poser de graves problèmes écologiques. Pour chaque unité d'eau douce produite, une unité des saumure toxique est rejetée à la mer, participant ainsi fortement au phénomène d'acidification des océans.

Le point de vue d'Erik Orsenna

usine de dessalement en Israël

L'académicien Erik Orsenna a récemment publié L'avenir de l'eau, le second tome du petit précis de mondialisation. Le premier traitait du coton.

Au chapitre "Dessaler", il évoque les usines d'Ashkelon en Israël, qui fournissent par dessalement 350 000 m3 d'eau potable par jour. Les données qui suivent sont largement inspirées de ces pages et nous espérons que cela vous donnera envie d'aller plus loin sur le sujet de l'eau !

Pomper, Nettoyer, Monter en pression, Purifier, Reminéraliser: ce sont les 5 étapes nécessaires pour dessaler l'eau de mer.

Osmose inverse pour dessaler

  • Pomper
    L'eau est captée à un kilomètre du large et aucun poisson n'est aspiré...
  • Nettoyer
    Des filtres (sable,carbone) pour "laver" l'eau de mer des saletés
  • Monter en pression
    C'est là qu'il faut de l'énergie pour envoyer l'eau sous forte pression contre les membranes.
  • Purifier
    Un jeu de membrane pour être sûr de la pureté de l'eau.
  • Reminéraliser
    L'eau obtenue est trop pure. Il faut donc y rajouter les éléments nécessaires comme le calcium et le magnésium.

A côté de l'osmose inverse, on peut aussi naturellement recourir à la distillation, mais cela coûte plus cher en énergie et rejette neuf fois plus de saumure...

Le dessalement dans le monde, c'est à peine 0,5% de l'eau douce consommée dans le monde.

Erik Orsenna retient deux griefs contre cette solution miracle. D'abord, ces usines sont visibles ce qui, militairement parlant, en font des cibles faciles et sensibles.

Surtout, elles demandent de l'énergie. Si le pétrole augmente l'eau augmente. Aujourd'hui, le m3 d'eau revient à 0,8 € en osmose et 2 euros en distillation.
Si on écarte l'uranium, il reste la solution séduisante d'unités couplées à des éoliennes par exemple.

En bref, la conquête de l'eau s'apparente à la conquête de l'énergie. Et si la guerre de l'eau commence à pointer le bout de son nez, c'est qu'elle prolonge la guerre de l'énergie.

eco-SAPIENS 10/02/09
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter