le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Ampoules basse consommation ?
Une ampoule à économie d’énergie consomme 4 fois moins et dure jusqu’à 10 fois plus longtemps qu’une ampoule ordinaire. Ainsi, pour une ampoule qui coûte 5 Euros, le consommateur rentabilise son achat en 10 mois, alors que l’ampoule a une durée de vie de 6 ans.
Acheter des ampoules basse consommation
Polémique sur les ampoules basse conso
Le portable trop dangereux pour les enfants

Le portable trop dangereux pour les enfants

Une campagne d'information sur les dangers des ondes électromagnétiques, lancée par dix ONG, remet sur le tapis l'utilisation des téléphones mobiles par les moins de 15 ans.
Une actualité originale de Novethic

« TcherMobile ». La comparaison, plutôt crue, entre les ondes électromagnétiques et la fameuse catastrophe nucléaire, est faite pour choquer. C'est précisément ce que souhaitent les 10 ONG* auteurs de la campagne d'information sur les dangers des ondes électromagnétiques, dont le nom reflète leur inquiétude.

« C'est un réel problème de santé publique occulté par les pouvoirs publics » s'insurge le professeur Belpomme, éminent cancérologue et président de l'ARTAC. Lancée le 16 décembre, en pleine période des achats de Noël, la campagne « Portables, antennes relais, wifi : un nouveau TcherMobile ? » a pour premier objectif la sensibilisation de la population sur les risques associés à une utilisation régulière des téléphones mobiles.

La démarche n'est pas excessive, compte tenu de l'opacité des connaissances sur le sujet. La ministre de la santé Roselyne Bachelot affirmait en décembre 2007 qu'aucune preuve de la dangerosité des portables n'est à ce jour disponible. Pourtant, nombreux scientifiques la contredisent aujourd'hui. Outre les résultats indiscutables du BioInitiative Working Group, plusieurs études convergent vers une dangerosité avérée des ondes électromagnétiques.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) elle-même a publié en 2008 une étude accablante. Les utilisateurs fréquents de téléphones mobiles (plus de 22h de communication par mois) ont deux fois plus de risques de développer un cancer des glandes salivaires.

Le cerveau des enfants en ligne de mire

Concernant les enfants, le doute sur l'effet des ondes est encore plus mince. Le cerveau des petits, moins épais et plus fragile que celui des adultes, est d'autant plus perméable aux ondes. Une étude du professeur Om P. Gandhi de l'Université de l'Utah aux Etats-Unis l'a prouvé en 1996 déjà : le cerveau d'un enfant absorbe deux fois plus de rayonnements que celui d'un adulte.

De même, le professeur Anton Kolodynski a démontré que les enfants qui utilisent des téléphones portables présentent plus de troubles de l'attention et de la mémoire que les autres. Les effets néfastes des ondes seraient divers : fatigue, insomnies, mais surtout cancers, pathologies de la reproduction et dommages neuronaux. « Chez le fœtus et l'enfant, les cellules se multiplient très vite. Une anomalie dans une cellule, provoquée par les ondes, entrainera beaucoup plus vite une tumeur » explique le professeur Belpomme.

Le danger des lignes à haute tension reconnu

Les effets négatifs des pylônes à haute tension sur la santé des animaux d'une exploitation agricole corrézienne ont été officiellement reconnus. Le tribunal de Brive-la-Gaillarde a condamné le Réseau de transport d'électricité (RTE, filiale d'EDF) à une amende de 396 000 euros. Selon le jugement, « aucune cause pathogène n'a été mise en évidence » pour expliquer les maladies des truies, vaches et lapins de l'exploitation : désorientation, œdèmes, hémorragies, infécondité, voire tumeurs.

La famille d'exploitants agricoles avait dû arrêter certains de ses élevages, et construire des locaux loin des lignes à haute tension. Si l'appel du RTE est rejeté, le jugement pourrait faire jurisprudence dans les procès concernant les sensibilités aux champs électromagnétiques.

Que répondent les autorités à de tels résultats ? La Grande-Bretagne, depuis le rapport Steward, basé notamment sur les résultats du professeur Gandhi, déconseille l'utilisation des mobiles aux moins de… 15 ans. En France en revanche, on est loin d'une prise de position nationale. Pour se prononcer sur la dangerosité des ondes électromagnétiques, les pouvoirs publics attendent d'avoir plus de preuves, par exemple les résultats de l'étude Interphone.

Problème : ils sont attendus depuis 2003. « Attendre ces conclusions, c'est une bonne excuse pour ne pas prendre position » accuse Janine Le Calvez, présidente de Priartém. La loi française n'interdit pas la vente des mobiles aux enfants, Roselyne Bachelot ayant refusé en janvier 2008 la demande en ce sens des associations Agir pour l'environnement et Priartém. « On nous a répondu qu'il était difficile de mettre en place une telle mesure » raconte Janine Le Calvez.

De leurs côtés, les opérateurs, qui ne se sont pas encore exprimés concernant la campagne TcherMobile, se défendent tant bien que mal. Se fondant sur les études de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et de l'Association française pour la sécurité sanitaire environnementale (AFSSE), ils justifient la position du gouvernement français. Par le biais de l'Association française des opérateurs mobiles (AFOM), ils précisent cependant qu'ils appliquent les recommandations de l'Afsset : délivrance d'une oreillette avec chaque téléphone, et limitation des opérations marketing en direction des enfants.

« On trouve pourtant dans leurs boutiques des offres destinées aux moins de 15 ans » précise Stéphen Kerckhove, délégué général de l'association Agir pour l'environnement. Tout dépend donc de la tranche d'âge que couvre le terme "enfant".
Aujourd'hui, 72% des 12-14 ans possèdent un portable.

Une charte moins stricte que la loi ?

Dans la cadre du Grenelle de l'environnement, le projet de loi d'application prévoit cependant l'interdiction de vendre de portables aux moins de 6 ans, et l'interdiction de promouvoir la téléphonie mobile auprès des moins de 12 ans.

Depuis, le dossier est discrètement passé des mains des ministères de la santé et de l'écologie à celles du secrétariat d'Etat à l'économie numérique. Un changement de stratégie « pas anodin » pour Stéphen Kerckhove. « Aujourd'hui, Eric Besson négocie avec les opérateurs de téléphonie mobile une charte qui interdirait la vente aux moins de 3 ans ! ». Une charte qui serait donc moins restrictive… que la loi.

Lorsqu'elle était encore en charge du dossier, la ministre de la santé avait écarté l'idée d'une campagne de sensibilisation sur les dangers du portable pour les enfants. Un projet d'information sur le bon usage du portable serait aujourd'hui en préparation, du côté du secrétariat d'Etat à l'économie numérique.

La mairie de Lyon, elle, a pris les devants, avec une campagne d'affichage indiquant « Le portable avant 12 ans, c'est non ». A l'inverse, à Paris, les réclamations des associations sont moins prises en compte. Le syndicat parisien des bibliothécaires Supap-FSU réclame l'interdiction du WiFi notamment dans les espaces jeunesse des bibliothèques, et la reconnaissance des maux des salariés victimes des ondes électromagnétiques.

« L'un des problèmes majeurs, c'est la disparité des citoyens devant l'information » regrette Stéphen Kerckhove. « Puisque l'Etat refuse de faire le travail de sensibilisation indispensable, nous nous y substituons ».

Dans le cadre de la campagne TcherMobile, les 10 ONG associées distribueront à leurs réseaux un document de quatre pages informant la population sur les dangers potentiels de la généralisation du sans-fil. Il fournit également une liste de recommandations pour réduire son exposition aux champs électromagnétiques.

Liens externes sur le portable et les ondes électro-magnétiques

Novethic 30/12/08
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter