le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
OGM versus Bio

346 Millions d'hectares = surface de culture mondiale en OGM

33 Millions d'hectares = surface de culture mondiale en BIO

La couveuse d'activité rurale : un projet des AMAP Ile de France

La couveuse d'activité rurale : un projet des AMAP Ile de France

Pour permettre à des agriculteurs de se former au bio, de tester leur activité grandeur nature en les assurant d'un débouché, sur un territoire (l'Île-de-France), plus réputé pour la pression foncière que pour sa vocation agricole.
Une actualité originale de AVISE

Le défi que s’est lancé le réseau régional des Amap en montant une couveuse d’activités rurales d’ores et déjà assurée de réussite et du soutien de collectivités territoriales toujours plus nombreuses.

Partage de terres et d’expériences

À l’origine du projet de couveuse rurale, il y a plusieurs constats que rappelle Sylvain Péchoux du réseau Amap Île-de-France : « les Amap sont aujourd’hui victimes de leur succès dans la région et les paysans installés, trop peu nombreux, ne peuvent plus répondre à la demande croissante des consom’acteurs ». Pourtant, des aspirants agriculteurs se forment aujourd’hui et sont fortement attirés par le bio ; en témoigne l’ouverture, par le lycée agricole de Brie-Comte-Robert (77) d’une section maraîchage bio dans laquelle affluent des personnes en reconversion professionnelle ou des jeunes, plutôt urbains, qui souhaitent s’installer en Île-de-France, mais y renoncent du fait des multiples contraintes spécifiques à la région.

Mais, même formé aux rudiments du maraîchage, on ne s’improvise pas paysan, surtout en Amap où la production d’une grande variété de légumes, tout au long de l’année, exige une technicité élevée.

La transmission – collective – des savoirs paysans est ainsi envisagée comme une des clés de la réussite au sein du réseau Amap Île-de-France. En gestation depuis quelques années, le projet de ferme couveuse d’activités agricoles et rurales n’a cependant pu prendre un véritable essor qu’avec le recrutement en 2008 d’un chargé de projet. Le GAB (producteurs bio d’Île-de-France) et Terre de liens sont partenaires du projet. « Nous avons les soutiens financiers, les formateurs et les porteurs de projet. Il ne nous manque que le foncier… ».

Pour en savoir plus :

« De l’éveil des vocations à la création d’activité rurale », voir le film

Le site des AMAP Ile de France

AVISE 11/12/08
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter