le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Le soja en Argentine
Le soja est la principale culture du pays et occupe plus de 50 % des terres cultivées (90% de ce soja est transgénique).
15 millions d'hectares (soit 60 millions de tonnes) contre 6 millions il y a dix ans.
Bienvenue dans le monde (pas si) merveilleux de Disney ...

Bienvenue dans le monde (pas si) merveilleux de Disney ...

La campagne lancée par Peuples Solidaires, en amont des fêtes de Noël, vise à dénoncer une nouvelle fois les conditions de travail dans l'industrie du jouet, et plus particulièrement chez les sous-traitants de Disney en Chine.

Jouets, livres, vêtements, films, émissions de télé et parcs d’attractions, voilà avec quoi Disney fait rêver des générations d’enfants depuis sa création en 1923. Avec 35,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2007, cette multinationale est aujourd’hui l’un des plus grands groupes de divertissement au monde.

Et pourtant, à en croire les conditions dans lesquelles travaillent les ouvriers chinois qui fabriquent ses produits, le "monde merveilleux " de Disney semble avoir viré au cauchemar...

Un rapport d’enquête publié par Peuples Solidaires révèle l’envers du décor chez deux sous-traitants de Disney établis dans la province du Guangdong, dans le Sud de la Chine. Ce document a été réalisé sur la base d’une traduction des rapports d’enquêtes publiés par l’Association des étudiants et universitaires contre la mauvaise conduite des entreprises (SACOM ), une ONG de Hong Kong partenaire de Peuples Solidaires, qui avait déjà enquêté depuis 2005, auprès de neuf fournisseurs de Disney en Chine. Dans les usines de Yonglida et Tianyu Toys, comme dans les 9 usines ayant précédemment fait l’objet d’une enquête de la part de la SACOM, ils ont découvert que ni la loi chinoise, ni la code de conduite de Disney ne sont respectés.

Pourtant, Disney dit s’engager à « promouvoir et maintenir des pratiques internationales de travail responsables à la fois dans ses opérations de licence et de sous-traitance directe partout dans le monde » . En 1996, Disney s’est dotée d’un code de conduite, à destination des fabricants, qui contient la liste des exigences de la société en matière notamment de droits de l’Homme au travail. Des dizaines de milliers d’audits sociaux sont également réalisés par la marque dans plus de 50 pays à travers le monde, y compris en Chine.

Mais, ce que révèle ce rapport, c’est que le code de conduite Disney est inconnu des ouvriers, et que les audits dans les usines sont inefficaces. Chez Tianyu Toys, les employés étaient prévenus : « s’(ils) répond(aient) mal aux questions des auditeurs, (l’usine) perdrait des commandes et (ils) perdr(aient) leur emploi »...

eco-SAPIENS 06/11/08
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest


Radio Ethic et eco-sapiens
écouter