le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
Où vont nos déchets ?
Un français produit 360 Kg de déchets par an, dont 20% sont recyclés ou compostés, 40% incinérés et 40% sont enfouis.
Première preuve formelle de la toxicité des phtalates

Première preuve formelle de la toxicité des phtalates

Une étude d'une unité de recherche du CEA vient confirmer les soupçons : le MEHP, un phtalate répandu, nuit à la fertilité masculine en agissant dès le stade fœtal. La situation est alarmante, étant donné l'omniprésence des phtalates dans l'environnement.
Une actualité originale de Novethic

Moins de mâles, plus de femelles. De nombreuses espèces animales sont touchées par un fléau grandissant : le déséquilibre du ratio sexuel et la féminisation des populations. Chez les humains, le problème est tout aussi alarmant. Une baisse non négligeable de la fertilité masculine est observée depuis une trentaine d’années. En cause, la multiplication dans l’environnement des perturbateurs endocriniens, des substances chimiques qui imitent les hormones et leurrent ainsi notre organisme. Faute de preuves, les autorités rechignent à réglementer plus strictement leur utilisation. Les troublants résultats d’une récente étude pourraient les faire changer d’avis.

De nombreux produits sont soupçonnés d’être reprotoxiques (toxiques pour la reproduction) : les dioxines, les PCB, le bisphénol A, certains pesticides comme le DDT, ou encore les phtalates. Cette famille de produits chimiques regroupe une cinquantaine de plastifiants, utilisés dans l’industrie du plastique pour rendre souple les PVC, à hauteur de 15 à 60% du produit final. Les phtalates sont donc présents en grande quantité dans notre environnement quotidien : cosmétiques, produits pharmaceutiques, jouets, articles de puériculture, rideaux de douche, adhésifs, tuyaux, câbles, emballages alimentaires… Ces produits peuvent par ailleurs migrer du plastique et être inhalés ou ingérés. Ce qui rend d’autant plus préoccupantes les conclusions de la dernière étude en date sur leur dangerosité.

Lire la suite sur le site de Novethic.
Novethic 02/10/08
Facebook Twitter
Bien
4 évaluations
Voir les commentaires
Bien
4 évaluations
Commentaires
Super benhur 02/10/08
plastic people

Et pendant ce temps là, les bien nommés "Le Peuple" chantait Plastic People...

http://www.deezer.com/track/187791

Et oui, on fait de moins en moins d'enfants mais on saura bientôt en construire...en plastique...jejejeje Banzaï!

Correct astromam 03/10/08
plastic-tic-tic...

Merci bien pour ces petites infos mon Benhur, le plastique c'est effectivement vraiment pas terrible, et on commence à avoir des études sérieuses qui tendent à prouver ceci!

Et pour rappel: mon "mam plastik tour 2006" était une référence au "Peuple"...

La bise et vive les éco-sapiens!

Correct Pada 08/10/08
APFO

A suivre aussi, l'acide perfluoroctanoïque (APFO) composé présent dans les revêtements anti-adhésifs, interdit par l'état de californie depuis septembre 2008.

Correct pierre duterte 02/08/10
les phtalates!!!!!

Le danger des phtalates ….un livre aussi le démontre et bien d’autres menaces !!!!


de fait les phtalates sont dangereux, ils ne sont pas une menace que pour la spermatogenèse mais aussi dans les cancers, les comportements, l’obésité. il y a plein d’études et si l’on pouvait m’expliquer pourquoi rien ne sort !!!!!


www.krachdusperme.over-blog.com


merci de lire le Krach du Sperme aux éditions de l’Archipel…

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter