le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
78600 tonnes de pesticides
Les jardiniers amateurs utilisent 8 % des 78600 tonnes de pesticides pulvérisées chaque année en France...avec une préférence pour les herbicides (95%).
La bio en restauration collective

La bio en restauration collective

La rentrée scolaire est également synonyme de retour à la cantine et restaurant d'entreprise pour de nombreux enfants et parents. Et pourquoi pas des repas bio?
Une actualité originale de Bio consomacteurs

A découvrir en format PDF, les premiers chiffres de la restauration collective bio en France de l'Agence Bio.

Avec 10 millions de repas bio en 2007 et 0,2% du marché total de la restauration, la restauration collective bio a de beaux jours devant elle et une forte marge de progression! D'autant qu'elle est plébiscitée à la fois dans les cantines scolaires et les restaurants d'entreprise.

Bio consomacteurs 16/09/08
Facebook Twitter
Correct
2 évaluations
Voir les commentaires
Correct
2 évaluations
Commentaires
Correct Dorothee 19/09/08
cantine bio

Pour les cantine scolaires, il y a aussi Avenance enseignement.

blog greenzer


Correct eco-hotes 12/01/09
Se nourrir c'est la première médecine
Partout les messages de "santé" nous disent de "manger équilibré", "manger 5 fruits et légumes par jour", "ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé", de privilégier les produits frais...

Dernier résultat en janvier 2009 d'une étude sur l'obésité: 1 enfant sur 5 souffre de surpoids.

Mais dans les cantines, privées, publiques, d'entreprises, adultes, enfants...souvent rien de cela n'est repris. La traçabilité ? inconnue au bataillon.

A voir reportage "Alerte dans nos assiettes" , enquête menée par Christophe Labbé, Marion Chataing et Olivia Recasens et réalisé par Philippe Borrel.

Lorsque j'emmène ma fille de 13 mois chez le(s) pédiatre(s), je suis très très étonnée que l'on ne me demande pas plus d'info sur notre façon de la nourrir. Je pourrais lui donner uniquement des patates et de la viande rouge...+ des boissons sucrés et des yaourts plein de conservateurs et colorants, personne ne m'aurait dit que ce n'était pas conseillé.

La cantine bio dans les écoles c'est un super programme, mais il faut que cela commence à la crèche. Qu'en plus, les parents puissent profiter des conseils de vrais nutritionnistes (en fait chez de nombreux fournisseurs de restauration collective il n'y en a pas).

Je reviens de la crèche, où ma fille ne mange pas pour le moment, et j'y ai vu que les plats d'aujourd'hui et demain étaient: purée de courgette et demain, haricots verts. Nous sommes en janvier...d'où viennent-ils ?
Et pourtant il y a une cuisine sur place...et nous sommes en Provence donc il y a de quoi se fournir autour de nous.

A Marseille, nous sommes en train de créer un collectif pour "les cantines bio" dans les écoles (pour commencer). Le but n'est pas forcément d'arriver à du "tout bio" mais au moins:

* d'avoir des infos quotidiennes sur la provenance des aliments
* de mettre en place au maximum un approvisionnement local et avec le moins de pesticides possible (conclure un marché avec des agriculteurs en cours de reconversion est ce qui me semble le plus constructif)
* de remettre en place des cuisines collectives pour plusieurs écoles plutôt que de faire appel à des transformateurs (motivants pour les équipes et un possibilité de cours de cuisine pour les enfants de ces écoles, en alternance)
* de revoir la façon dont sont élaborés les menus et les quantités (évitons le gaspillage)

Le bio dans la restauration collective, rappelons que c'est un objectif du gouvernement pour 2012 avec 20% de bio...si on ne s'y met pas aujourd'hui, en 2009, rien ne sera possible en 2012 puisqu'il faut 3 ans pour convertir une terre.

Les élus interrogés n'ont jamais envisagé qu'il était possible qu'un jour, des parents se retournent contre eux et les attaquent pour la malbouffe qu'ils fournissent aux enfants...et pourtant, rappelons-nous l'amiante, la tabac, aujourd'hui le droit au logement, demain le droit à une place en crèche.

Les parents peuvent agir et poser des questions aux directeurs d'écoles, aux responsables de la municipalité...
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter