le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
Mousseur
Installer un mousseur sur un robinet permet d'économiser 30 à 40% de la consommation d'eau.
Acheter des économiseurs d'eau
La finance solidaire prend son envol ?

La finance solidaire prend son envol ?

La sixième édition du baromètre des Finances solidaires confirme la tendance à la hausse des encours de l'épargne solidaire.

Le Baromètre des finances solidaires a été créé en 2003 par Finansol avec le soutien de la Caisse des dépôts. Grâce aux données de l’Observatoire des finances solidaires, il mesure chaque année les principales évolutions des finances solidaires en France. Il présente en particulier la situation de l’épargne solidaire et l’utilisation qui en est faite.

Les encours des finances solidaires ont augmenté de 33% en 2007 pour atteindre près d’1,7 milliards d’euros. Les 366 millions d’euros versées en 2007 se répartissent ainsi : le logement (43%), l’emploi (39%), l’environnement (10 % ) et la solidarité internationale (8 % - microfinance, commerce équitable ou humanitaire). Si France Active et l’Adie se distinguent particulièrement dans le secteur de l’emploi, Habitat et Humanisme est le principal artisan des excellents résultats en matière de logement. La Nef est très dynamique concernant les emplois créés dans le secteur de l’environnement. Quant au CCFD et à la Sidi, ils occupent une place prépondérante en matière de solidarité internationale.

300 000 Français ont ainsi déjà adopté ce mode d’épargne, ce qui tend à prouver qu'il existe une prise de conscience de la nécessité de mettre en oeuvre un développement économique durable respectueux de l’environnement et protecteur sur un plan social.

Pour mettre en avant les atouts de la finance solidaire et rassurer d'éventuels nouveaux épargnants, Finansol, association fédérant les organisations de finance solidaire en France, propose 2 nouveaux indicateurs : les performances financières et le baromètre de solidarité. Le premier tend à prouver que performances sont globalement meilleures que celles des placements classiques, particulièrement par temps de crise. Le deuxième met en lumière la place prépondérante des PME dans le domaine.

La NEF, l’un des principaux organismes de financement d’activités solidaires, a investi 110 millions d’euros en 2007 dans des projets solidaires et peut témoigner de la montée en puissance de nouvelles attentes chez les épargnants. Elle espère devenir, en 2010, une banque éthique de plein exercice pour mieux accueillir les 2000 nouveaux sociétaires qui la rejoignent chaque année.

eco-sapiens 23/05/08
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter